» » » Qu'est-ce qu'un antihistaminique H1 ?

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H1 ?


 

Connu comme un médicament antiallergique, l’antihistaminique H1 peut être utilisé pour traiter les allergies chez les adultes et les enfants. Certaines formes de ces médicaments sont aussi disponibles en vente libre en pharmacie. Que faut-il savoir ?

 


 

antihistaminique

Antihistaminique : définition et fonctionnement

L’antihistaminique H1 est un dispositif médical utilisé par des allergologues depuis plus de 50 ans. Il sert à réduire ou à éliminer les effets de l’histamine qui est un médiateur chimique endogène libéré lors des réactions allergiques. La principale fonction de l’histamine est d’éradiquer les substances étrangères. Cette molécule agit également dans la régulation de la vigilance et la sécrétion gastrique.

 

Administré par voie orale, nasale ou injectable, l’antihistaminique H1 permet de bloquer les récepteurs H1 de l’histamine qui sont généralement localisés sur certaines cellules des vaisseaux sanguins ou de l’intestin. Toutefois, il faut savoir que ce médicament n’affecte pas la production de l’histamine. L’antihistaminique procure une amélioration symptomatique sur différents types d’allergies. Pour les enfants, ce dispositif médical est souvent conditionné sous forme de sirop.

 

L’antihistaminique a un effet préventif, mais aussi curatif. Il peut rétablir la qualité de vie du patient en éliminant les symptômes d’allergies. Cependant, il peut se révéler inefficace en cas de réactions allergiques sévères. Il n’agit pas non plus sur la cause des allergies.

 

Dans quel cas d’allergie peut-on utiliser l’antihistaminique H1 ?

D’une manière générale, l’antihistaminique H1 est indiqué en cas de réactions allergiques cutanées comme l’urticaire, mais aussi pour soigner une rhinite allergique saisonnière, un rhume de foins ou une conjonctivite allergique. Il est efficace pour lutter contre les symptômes des crises allergiques, notamment les démangeaisons, le nez qui coule, les éternuements, les larmoiements, etc.

 

urticaire

 

Un antihistaminique urticaire permet, par exemple, d’apporter une amélioration considérable du confort de la personne qui souffre d’urticaire. Si cette pathologie est chronique ou persistante, l’allergologue peut augmenter la dose ou suggérer un autre traitement.

 

Où peut-on se procurer d’antihistaminique ?

Les antihistaminiques sont disponibles en pharmacie. Il s’agit généralement de médicaments à base de cétirizine, de loradatine et de desloratadine. Ils sont, la plupart du temps délivrés sous ordonnance, car la prise de ce dispositif médical, surtout la forme sédative, doit être prescrite par un médecin.

 

Par contre, un antihistaminique sans ordonnance non sédatif peut toujours être acheté en pharmacie. Il agit efficacement sur les symptômes de l’allergie. Toutefois, cette utilisation en automédication est réservée aux adultes et enfants de plus de 12 ans. De plus, sans ordonnance, ce médicament peut être moins cher, mais il est non remboursé. Il est aussi impératif de respecter la posologie et la durée du traitement inscrites sur la notice.

 

En cas de grossesse ou d’allaitement ou encore de présence d’autres maladies chroniques, il est préférable de se fier aux recommandations d’un médecin avant de prendre ce médicament. Il en est de même si un autre traitement est en cours. Il faut savoir que comme effet indésirable, ces substances peuvent éventuellement provoquer, chez certaines personnes, une somnolence ou d’autres troubles comme une sècheresse buccale, une constipation, une hypertension intraoculaire et/ou une rétention urinaire.

 

Comment l’antihistaminique agit-il sur l’allergie ?

Ce médicament allergie empêche l’action de l’histamine au niveau des récepteurs H1. Ainsi, les symptômes de l’allergie comme l’œdème, l’écoulement nasal ou lacrymal… vont être atténués. Il faut noter qu’en stimulant ces récepteurs, l’histamine dilate et augmente la perméabilité des petits vaisseaux sanguins. Cette molécule favorise aussi la contraction des fibres musculaires lisses et le développement de la vigilance.

 

varices

 

Par ailleurs, l’antihistaminique H1 assure également un effet dilatateur sur les vaisseaux sanguins pour empêcher les réactions œdémateuses. Il faut savoir que si les symptômes allergiques ne s’améliorent pas avec ce médicament, l’allergologue peut indiquer d’autres traitements, entre autres, des corticoïdes.

 

L’antihistaminique et la conjonctivite

La conjonctivite peut avoir diverses origines : virus, bactéries, pollens, poussières ou exposition excessive au vent, au soleil ou à la fumée. Le collyre antihistaminique est souvent indiqué pour le traitement de la conjonctivite causée par une allergie. Il permet de diminuer les symptômes affectant les yeux comme les larmoiements, les picotements et la rougeur oculaire. Si d’autres manifestations comme les picotements du nez ou des éternuements s’associent à la conjonctivite allergique, il est envisageable de prendre un antihistaminique antiallergique par voie orale.

 

L’antihistaminique et la rhinite allergique

Un médicament antihistaminique est souvent le premier traitement recommandé en cas de rhinite allergique ou rhume des foins, après l’écartement des substances allergisantes. Dans ce cas, il est prescrit par voie nasale ou orale : comprimés, collyres, gélules ou solution buvables. Cet antihistaminique permet de réduire l’écoulement nasal, les démangeaisons dans le nez et les éternuements. Il agit aussi sur les picotements de la gorge et des yeux.

 

L’antihistaminique et l’urticaire

Les antihistaminiques H1 qui n’ont pas ou qui ont peu d’effets sédatifs sont les plus utilisés pour le traitement de l’urticaire. S’ils n’ont pas produit le résultat attendu, c’est à ce moment-là que le médecin peut suggérer d’augmenter la dose avant de prescrire, si nécessaire, un autre traitement. Il peut s’agir des antileucotriènes, d’un immunopresseur, d’un anticorps monoclonal, de corticoïdes, de tranquillisants ou d’anxiolytiques.

 

Existe-t-il des antihistaminiques naturels ?

Outre les médicaments pharmaceutiques, les personnes souffrant d’allergies peuvent aussi essayer des remèdes naturels pour soulager les symptômes. Comme antihistaminique naturel, on peut citer les tisanes aux plantes qui agissent contre le rhume de foins. Effectivement, ce remède de grand-mère est efficace contre les allergies respiratoires. Il y a, par exemple, la tisane d’ortie ou de menthe poivrée. Il est aussi envisageable d’opter pour une infusion de plantain lancéolé.

 

antihistaminique naturel

 

À part cela, les jus d’agrumes, surtout le citron qui est riche en vitamine C est également recommandé pour calmer les allergies. Il faut savoir que cette vitamine permet de bloquer la sécrétion de l’histamine. La personne souffrant d’allergie peut aussi essayer le miel en cas d’irritation de la gorge. Avec ses vertus adoucissantes, cette substance est fortement recommandée. Il y a en outre l’eau chaude additionnée de sel pour lutter contre la congestion nasale. Le patient peut également mâcher des feuilles d’estragon ou utiliser l’huile essentielle de cette plante. Mettez-en dans un mouchoir que vous pouvez humer toute la journée.

 

En savoir plus sur les médicaments à prendre en cas d'allergie : 

Quels sont les différents antihistaminiques contre les allergie ? 

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H1 ? 

Qu'est-ce qu'un antihistaminique H2 ? 

Peut-on donner un antihistaminique a un enfant ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.