Comment soigner le mal des transports ?

Mal des transports

Le mal des transports ou cinétose est une réaction de l’organisme lorsque l’individu supporte mal les déplacements. Source de malaise et de quelques tracas, le mal des transports cause souvent des sensations désagréables. Un problème vite solutionné par des traitements.

 

Traitements curatifs de la cinétose

Ces types de traitements sont à suivre au cours de la manifestation de la maladie. Si la personne souffre de cinétose, il est conseillé de s’arrêter pendant le voyage et de demander au malade de prendre l’air hors de la voiture.

 

Le but est de laisser l’organisme se reposer. Le patient peut prendre des médicaments antiémétiques pour stopper les vomissements bien que ce traitement n’éradique pas les causes de la maladie.

 

En même temps, pour éviter que le patient ne souffre de déshydratation, il est important de lui faire boire de l’eau en grande quantité d’eau. Deux verres seront largement suffisants.

 

Cinétose : Traitements préventifs

Il est tout à fait possible de prévenir le mal des transports. Il existe les traitements médicamenteux (par exemple Cocculine) à prendre trente minutes avant le voyage. Ils agissent sur le cerveau en devançant le déclenchement de la cinétose.

 

L’organisme étant fragile, l’alcool, le tabac et les produits laitiers ne sont pas préconisés dans le cadre d’une longue route. Il convient d’ailleurs de consommer des repas légers avant de monter en voiture.

 

Une méthode plus facile est aussi de repérer les places confortables durant les voyages et d’adopter des gestes précis. Il est mieux d’éviter la lecture, et les yeux doivent fixer la route en évitant de regarder de côté.

 

Il existe également des remèdes naturels contre la cinétose. Le gingembre lutte contre le mal de transport en intervenant directement sur le tractus gastro-intestinal.

 

Certaines astuces peuvent aussi marcher. Les huiles essentielles de citron, de menthe poivrée et de lavande sont idéales pour les enfants. Un bouquet de persil autour du cou durant le voyage peut éviter les désagréments.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris