» » » Sparadrap et strapp

Sparadrap et strapp (Soins et pansements)

Vous vous demandez quel pansement choisir pour une blessure. En effet, sachez que les pansements existent en diverses variantes.

 

Les établissements de santé vous panseront en fonction de votre plaie. Certains pansements s’adaptent plutôt aux mains tandis que d’autres sont réservés à d’autres parties du corps. En choisissant le bon pansement, vous aurez plus de chance de guérir plus rapidement.

  • Les rôles des pansements adhésifs

Le pansement adhésif ressemble à une compresse qui est fixée au milieu d’un support adhésif. De ce fait, il tiendra facilement sur la peau. En même temps, la compresse ne devrait pas coller à la blessure de par sa particularité. Qui plus est, elle vous préservera contre les chocs. L’adhésif qui nantit ce pansement est composé de polyacrylate. Il a deux fonctions, dont celle d’absorber le liquide que la plaie émet et celle de protéger la partie blessée.

 

À noter que ce type de pansement est étanche et respirant. Des pansements avec des propriétés antimicrobiennes sont également disponibles en pharmacie. Ces derniers sont utilisés pour les coupures ou les écorchures. Les pansements adhésifs sont de différentes formes et vous pouvez en trouver pour les pieds ou pour les mains.

  • Les pansements liquides

Ce sont des pansements qui prennent la forme de sprays ou de gels. Il suffit de les placer sur la plaie. Aussi, ils constitueront une couche de protection à l’image des pansements adhésifs. Pour appliquer ce type de pansement, il vous suffit de recourir à un pinceau ou à un spray. Ce sont des pansements de forme liquide que vous pouvez adapter aux parties corporelles qui s’exposent souvent à l’eau. Vous pouvez également les déposer sur des parties difficilement accessibles.

 

Notez qu’il existe des pansements liquides qui peuvent être également posés sur des blessures superficielles. Vous pouvez même en poser sur les crevasses si nécessaire.

  • Les pansements pour cors, ampoules et œil-de-perdrix

Vous cherchez des pansements pour vos ampoules ? Optez alors pour les « pansements pour ampoules » qui sont justement prévus à cet effet. Afin d’éviter de crever l’ampoule, vous pouvez vous tourner vers les pansements contenant de l’hydrocolloïde. Ce type de pansement se place sur les zones de vos pieds qui sont sujets à des frottements.

 

Vous voulez panser vos cors ou encore un œil-de-perdrix ? Comptez sur l’hydrocolloïde qui protège la peau contre les pressions éventuelles. Sinon, vous pouvez choisir les pansements pourvus de kératolytiques. L’acide salicylique qui y est contenu vous aidera à faire ramollir le corps.

Sparadrap et strapp


Sparadrap : utilisation, histoire et fonctionnement

Le sparadrap est un article qui vous sera utile en toute circonstance. Vous en aurez besoin pour guérir vos blessures, mais avant tout, découvrez à quoi sert le sparadrap et quelle est son historique.

 

Le sparadrap : pour quelle utilisation ?

Vous avez certainement déjà utilisé du sparadrap pour fixer les compresses et les pansements. Effectivement, cela vous aidera à vous protéger des infections. Le sparadrap est un accessoire incontournable chez les infirmiers qui l’utilisent à diverses fins.

 

Le sparadrap est un article qui se compose de mousse de polyuréthane, mais certains modèles sont constitués de tissu. Le sparadrap est obligatoirement hypoallergénique en plus d’être extensible. Il semblerait que ce soit un objet miraculeux, mais sachez que vous devez le changer de manière récurrente afin d’éviter l’infection de votre plaie.

 

L’historique du sparadrap

Le sparadrap n’est pas une invention moderne, mais il n’a pas toujours été là non plus. Le processus de désinfection de la plaie n’a été effectif que dans les années 1900. Ce n’est qu’à ce moment que les infirmières ont vulgarisé l’usage de sparadrap. Les premiers modèles ont plutôt été connus sous le nom de « bandes Gauthier ».

 

En ce qui concerne le pansement cicatrisant, il a été créé au XXe siècle par Auguste Lumière. À ce moment, il est connu comme étant le « Tulle gras ». C’est un pansement semi-occlusif et stérile à la fois. Plus encore, grâce à ce dernier, la cicatrisation était bien plus rapide.

Mode de fonctionnement du sparadrap

Il est facile d’utiliser du sparadrap. Vous n’aurez effectivement qu’à dérouler le rouleau de tissu. Suite à cela, il n’y aura qu’à découper un bout de sparadrap assez large pour couvrir votre blessure. Avant l’application du dispositif, songez à ôter l’ailette de protection. Ne touchez pas la partie blessée sans porter de gants, car vous risquez la multiplication des microbes.

 

Pour que le sparadrap puisse adhérer, ajoutez de l’antiseptique pour que la plaie puisse sécher rapidement.