» » » Comprimés, pastilles et sprays

Comprimés, pastilles et sprays

Pour guérir une addiction tabagique, les médecins prescrivent des médicaments aux patients qui les consultent. Ces remèdes peuvent se présenter sous diverses formes galéniques. Ils contiennent des principes actifs et excipients bien sélectionnés. Pour une Thérapie de Remplacement de la Nicotine (TRN), les substituts nicotiniques sont vendus sous la forme de comprimés, de pastilles et sprays.

 

Tout traitement doit être prescrit par un professionnel de santé. Il recommandera le produit adapté à votre situation afin de prévenir tout effet secondaire et combattre les symptômes liés. La cure ne doit pas excéder 12 mois.

  • Rester loin de l’alcool ou du café

Le sevrage tabagique requiert la prise de substituts nicotiniques que ce soit sous forme de comprimés, pastilles ou spray. La prise doit se faire 30 minutes avant ou après les repas. Elle ne doit pas s’accompagner de la consommation d’alcool, de café, de thé à la menthe ou de soda.

  • En dehors des heures de repas

La prise de comprimés, pastilles et sprays doit être effectuée selon les prescriptions du personnel de santé. Par ailleurs, il faut prendre soin de bien rincer la bouche après les repas pour que les bactéries ne puissent pas perturber l’action des principes actifs contenus dans les substituts nicotiniques.

 

  • Sevrage définitif

Comprimés : Mettez le comprimé sous la langue pour fondre. Vous pouvez également le diluer dans un verre d’eau et ensuite avaler. Les excipients ont été formulés pour que le médicament fonde rapidement. NiquitinMinis 4mg, par exemple, est à prendre à chaque fois que l’envie de fumer apparait. Il peut en outre soulager les symptômes qui se manifestent pendant le sevrage.

 

Pastilles : Ce substitut nicotinique est présenté sous forme de pastille à sucer. Vous pouvez prendre par exemple Nicopass sans sucre menthe fraicheur 1,5 mg à chaque fois que vous voulez fumer. L’objectif est de limiter la manifestation des symptômes qui surviennent pendant le sevrage. Les prises peuvent se faire suivant le besoin ou à intervalles réguliers. 6 pastilles par jour suffisent pour prévenir les envies.

 

Les sprays : Pour casser la dépendance tabagique, les sprays comme Nicorettespray 1 mg spray buccal fruits rouges sont également conseillés pour leur efficacité. Il s’agit de vaporiser l’intérieur de la bouche avec ce spray buccal à chaque fois que l’envie de fumer survient.

 

Quel que soit le substitut nicotinique utilisé, commencez par des prises régulières. Ensuite, réduisez la fréquence de prise au fur et à mesure que la dépendance disparaît.

  • Sevrage temporaire

La pastille à sucer est recommandée pour le sevrage temporaire. Il faut la mettre dans la bouche et la sucer pour qu’elle fonde rapidement. Il ne faut pas la croquer. Sachez que les pastilles à sucer ne sont pas destinées aux gros fumeurs.

Nombre de produits : 29
Nicopass eucalyptus 1,5mg - boite de 96 pastilles
Produit indisponible
11.35
Nos marques - Comprimés, pastilles et sprays

Qu’est-ce que le sevrage tabagique ?

Un sujet est dit fumeur lorsqu’il ne peut plus se passer du tabac. Son organisme est pollué par la nicotine qui cultive un besoin à satisfaire régulièrement. On parle alors d’addiction. Le sevrage tabagique vise à rompre cette dépendance et à amener le sujet à abandonner le tabac ou du moins à en réduire la consommation.

 

Méfaits incontestables du tabac

Les méfaits du tabac sont nombreux. Il provoque d’énormes dommages au système nerveux et au fonctionnement de l’appareil respiratoire. Il est, entre autres, à l’origine du cancer de la gorge. La fumée pollue les poumons et l’environnement immédiat du sujet. Aujourd’hui, pour dissuader les fumeurs, plusieurs mesures sont prises par le pouvoir public en plus de la sensibilisation : augmentation du prix des cigarettes et interdiction de fumer dans les endroits publics. Des journées antitabac sont également organisées dans le monde.

 

Efficacité des substituts nicotiniques

Les substituts nicotiniques sont efficaces pour lutter contre la dépendance tabagique. Le principe est simple. Les chercheurs ont découvert une formulation qui permet de remplacer la nicotine par un substitut qui ne cause aucun effet néfaste sur l’organisme du sujet. Le besoin de nicotine est comblé, mais l’envie s’estompe au fur et à mesure du traitement. Le sevrage n’est pas radical, mais progressif pour éviter les rechutes ou l’abandon du traitement en cours.

 

Les substituts nicotiniques se présentent sous plusieurs formes dans les pharmacies : patchs à appliquer sur la peau, comprimés à avaler, pastilles à sucer et sprays à vaporiser dans la bouche. Ces produits transportent la molécule jusqu’au cerveau qui réagit. Les effets bénéfiques sont ressentis rapidement.

 

Test de Fagerström

Pour déterminer le dosage des substituts nicotiniques à adopter qu’ils se présentent sous forme de comprimés, pastilles ou sprays, le médecin demande au sujet de passer un test. Il s’agit du test de Fagerström qui est une série de questions à répondre avec exactitude. Cette évaluation permet d’évaluer le niveau de dépendance de la personne concernée. Le traitement tabagique est personnalisé en termes de dosage. Il est toujours recommandé de demander l’avis d’un tabacologue ou d’un addictologue avant de commencer un traitement de sevrage.