» » » Gomme à la nicotine

Gomme à la nicotine

Au cours du sevrage tabagique, beaucoup ont recours à des substituts nicotiniques. Ce sont des médicaments en vente libre dans les pharmacies. Contrairement au tabac, ils ne sont pas toxiques et diffusent progressivement la nicotine dans le sang, atténuant ainsi les symptômes de manque. Une des formes pharmaceutiques des substituts nicotiniques que vous pouvez utiliser est la gomme à la nicotine.

 

En effet, prendre ces gommes vous aidera progressivement à arrêter le tabac. Grâce à la nicotine libérée, les signes de sevrage diminueront. Ils vont même disparaître avec le temps. Les pulsions alimentaires baisseront également. Vous aurez donc moins de problèmes de prise de poids et de nutrition. De même, l’irritabilité, la dépression, les difficultés de concentration ainsi que les autres soucis causés par le manque de nicotine se feront moins sentir.

 

De plus, il est facile d’en trouver. Vous pouvez acheter votre gomme sur la pharmacie en ligne Pharmashopi. Divers produits y sont proposés dont Nicotine EG de 2-4mg/boite de 108 gommes, Nicotinell menthe fraicheur ou fruit de 2mg/boite de 204 gommes et bien d’autres. Vous pourrez ainsi choisir votre gomme selon vos goûts.

 

Cependant, ne confondez pas la gomme avec les autres substituts nicotiniques. Avant de commencer le traitement, lisez bien la notice et suivez les directives sur la façon de la mâcher. Tout d’abord, sucez-la, puis mâchez délicatement jusqu’à ce que le goût soit bien perçu. Après une dizaine de mastications, placez la gomme entre votre joue et votre gencive. Le goût s’atténuera et la nicotine sera libérée progressivement. Ensuite, reprenez lentement la mastication. Alternez la pause et la mastication pendant 30 minutes. Surtout, n’avalez pas la gomme.

 

Pour un meilleur résultat, prenez la gomme régulièrement ou dès que l’envie de fumer. Généralement, on prend 8 à 12 gommes par jour. Si l’envie de fumer est très intense, prenez-en davantage, mais ne jamais dépasser les 60 mg par jour soit 15 gommes de 4 mg ou 30 gommes de 2 mg. La durée du traitement est à adapter selon vos besoins.

 

Par ailleurs, pour éviter les rechutes, soyez persévérant. Essayez de résister à l’envie de fumer. Occupez-vous. Alimentez-vous bien. Et surtout, n’hésitez pas à consulter un tabacologue voire même un psychologue pour vous accompagner dans votre sevrage.

Nombre de produits : 28
Nos marques - Gomme à la nicotine

La gomme à la nicotine en tant que substitut

À la menthe, aux fruits, sans sucre, la gomme à la nicotine a prouvé son efficacité dans le sevrage tabagique. Comme les autres substituts nicotiniques, elle libère progressivement une dose de nicotine dans le sang pour atténuer les symptômes de manque.

 

En effet, en la prenant, l’envie de grignoter et les pulsions alimentaires diminueront. Le problème de la prise de poids souvent constatée lors d’un sevrage sera ainsi résolu. De plus, les sauts d’humeur, les troubles de concentration et les autres signes de manque de nicotine s’atténueront rapidement.

 

Cependant, certains symptômes comme l’irritation de la bouche, le hoquet, l’hypersalivation, les brûlures d’estomac peuvent survenir si la gomme n’est pas bien mâchée. On note également une augmentation du rythme cardiaque. Et en cas d’ulcère, il est conseillé d’éviter ce médicament.

 

Astuces des tabacologues

D’abord, il est capital de mâcher la gomme lentement. Il ne faut ni l’avaler ni avaler la salive. La mastication trop rapide et la déglutition seraient à l’origine des différents effets indésirables cités ci-dessus. Ce qui pourrait diminuer l’efficacité du médicament. Ensuite, dans les 15 minutes suivant la mastication, il faut éviter les boissons comme le café ou le soda, car celles-ci baissent l’absorption de la nicotine. Enfin, la gomme est à prendre régulièrement à la bonne dose pendant environ 3 mois sans jamais dépasser les 6 mois. 

 

Nos produits

La gomme à la nicotine est disponible sur notre pharmacie en ligne. On y trouve un large choix de produits de sevrage sous différentes formes: patchs à la nicotine, sprays, comprimés et pastilles.