Pansement gastrique : tous les traitements du reflux gastro-oesophagien

Argile verte concassée Argiletz - sachet de 1 kg
Victime de son succès
4.24 €
Gaviscon menthe - 20 comprimés à croquer
Victime de son succès
2.72 €
Polysilane UPSA gel oral - tube de 170 g
Produit en stock
3.86 €
Rennie menthe - boîte de 48 comprimés
Victime de son succès
5.96 €
Rennie orange - 36 comprimés à croquer
Produit en stock
5.99 €

Le pansement gastrique est défini comme une préparation à base de médicaments. Il est pris par voie orale afin d’offrir une protection à une muqueuse gastrique en proie à une lésion. Elle fait office de barrière entre les muqueuses lésées et les aliments. Ces désagréments sont parfois provoqués par des repas trop riches, mais d’autres causes peuvent aussi être à l’origine de ces maux.

 

Comment utiliser l’argile comme pansement gastrique ?    

L’argile blanche ou verte peut être utilisée en vue de tapisser l’estomac en agissant à l’image d’un pansement gastrique naturel. L’argile blanche est prisée pour sa douceur tandis que l’argile verte est caractérisée par une action anti-inflammatoire. Elle est plus efficiente dans le cas d’une muqueuse enflammée par les remontées acides. 

 

Si vous voulez utiliser ce remède naturel, il est conseillé d’opter pour une argile blanche ou verte présentée sous forme de poudre. Une argile ultraventilée est mieux adaptée pour ce cas. Il convient de mélanger une demi-cuillère à café à un demi-verre d’eau. Cette miction se boit une demi-heure avant un repas et 3 heures avant de prendre un médicament donné. En effet, l’argile peut absorber les substances le composant. La cure ne devrait pas durer plus de 15 jours afin d’éviter la constipation.

 

Comment les tisanes aux plantes agissent-elles en guise de pansement gastrique ?

La mauve est une plante qui est utilisée pour lutter contre divers problèmes au niveau de la sphère intestinale. Les fleurs de ce végétal sont riches en mucilages qui peuvent tapisser les muqueuses et ainsi soulager l’estomac irrité

Idéalement, il est préconisé de mélanger quelques fleurs de mauve à du basilic. Cette préparation est à la fois drainante et digestive pour l’estomac. La miction peut aussi contenir du saule blanc prisé pour ses propriétés antalgiques. 

 

Il est conseillé de faire usage de ces plantes en les prenant sous forme de tisane. Il faut verser jusqu’à 10 g de ce mélange de végétaux séchés dans une tasse d’eau frémissante. Il ne reste qu’à laisser infuser une dizaine de minutes avant de boire. Il convient de prendre deux tasses de cette miction à la fin des repas afin d’optimiser le processus de digestion. 

 

Cette alternative soulage ponctuellement à la suite d’un repas trop copieux. Néanmoins, elle peut aussi se prendre en guise de traitement pendant deux semaines en cas de brûlures récurrentes. Toutefois, cette tisane n’est pas à boire ni pendant la grossesse ni dans le cadre de l’allaitement.

 

Pourquoi boire de l’eau contre les brûlures d’estomac ?

Le traitement des aliments est parfois un processus qui a recours à des produits chimiques. L’acide chlorhydrique présent dans la sphère intestinale est capable de transformer ces aliments ingérés en pâte mi-liquide et mi-solide en même temps. Il s’agit du chyme alimentaire. Pour accomplir cette tâche, l’estomac doit secréter jusqu’à 3 litres d’eau en une journée. Ainsi, le sujet doit boire cette quantité d’eau par jour. Pour assurer sa propre protection, l’estomac doit produire du mucus qui viendra tapisser les muqueuses internes. 

 

Cet acide reste au sein de l’estomac grâce au sphincter qui en assure la fermeture. Le mucus en forme de cercle se situe entre l’œsophage et l’estomac. Il finit par arriver dans le bas du duodénum en petites quantités et y parvient parallèlement à la nourriture digérée. Le pancréas sécrète ensuite des sucs pour modérer l’acidité intestinale. Ce qui permet à l’estomac de bien faire son travail ;

 

Quelles peuvent être les séquelles du RGO ?

Le RGO ou reflux gastro-œsophagien peut affecter une personne sur 4. Il s’agit d’une partie du contenu qui remonte depuis l’estomac vers l’œsophage. Ce problème est causé par un dysfonctionnement du sphincter. Ce muscle prenant une forme d’anneau doit être fermé, mais s’ouvre pour diverses raisons et contribue ainsi à la remontée de sucs gastriques jusqu’à l’œsophage. Le pyrosis et les régurgitations aux goûts acides constituent les symptômes du RGO. Le sujet a ainsi besoin d’un pansement gastrique. 

 

D’autres facteurs peuvent également entraîner la survenue de ce mal. En se penchant en avant, une personne peut souffrir de RGO. Il en est de même des sujets qui dorment sur le dos après avoir mangé. Les individus obèses peuvent aussi souffrir de ces maux. 

 

Après un RGO, le contact avec la paroi interne de l’œsophage va causer une inflammation assez sévère de cette zone du corps. Il s’agit de l’œsophagite. Sur le long terme, cette pathologie peut causer un rétrécissement de l’œsophage. Le sujet doit prendre garde au cancer qui est susceptible de toucher cet organe à terme.

 

Dans d’autres cas, le reflux est relié à la hernie hiatale qui est connue comme une spécificité anatomique. La femme enceinte est souvent sujette à ce genre de problème. Toutefois, elle ne doit prendre aucun médicament sans l’aval du médecin.

 

Pansement gastrique : médicaments ou alimentation ?

Pour traiter le reflux, les thérapeutes recommandent souvent l’usage d’antiacides. De nombreux médicaments de ce genre sont commercialisés sur le marché. Ce sont notamment le Phosphalugel, le Maalox ou le Gaviscon. Ces produits pharmaceutiques ont pour but de neutraliser l’hyperacidité. Néanmoins, bien que ces remèdes s’obtiennent sans ordonnance, ils ne permettent pas de solutionner le fond du problème. Ainsi, le patient doit quand même passer par une consultation après avoir apaisé ces maux de manière temporaire. 

 

En outre, l’alimentation joue également un grand rôle dans l’apparition de troubles digestifs. Ainsi, afin d’éviter l’apparition de ces pathologies, il est mieux de retirer les fritures et le beurre cuit de son alimentation quotidienne. De même, les épices (sauf la coriandre) ne doivent pas figurer dans la liste des aliments autorisés. La moutarde, le gibier et les abats ne conviennent pas aux patients souffrant de maux d’estomac. Il en est de même des conserves, du fromage fermenté et des poissons gras. 

 

En consommant des protéines animales en grande quantité, une personne peut souffrir de sécrétion acide au niveau de son estomac. Autant éviter l’association des hydrates de carbone aux viandes. Un plat de steak-frites est dur à digérer. Ainsi, le sujet peut s’attendre à quelques remontées acides après avoir pris un repas aussi consistant.

 

Découvrez toutes les autres gammes pour soigner les brûlures d'estomac 

Les médicaments pour les brûlures d'estomac
Douleurs d'estomac liées au stress : tous les soins
Le recours au pansement gastrique pour apaiser l'estomac
Lutter contre les aigreurs d'estomac
Tous les médicaments contre les brûlures d'estomac
Reflux gastrique : tous les traitements
Lutter contre la régurgitation
Tous les remèdes pour les brûlures d'estomac
Inflammation de l'estomac : tous les traitements