Inflammation estomac

Ergygast Nutergia - boîte de 20 sticks
Produit en stock
11.80 €
Gaviscon menthe - 20 comprimés à croquer
Produit en stock
2.72 €
Polysilane UPSA gel oral - tube de 170 g
Produit en stock
3.86 €
Maalox comprimés menthe - boite de 60 comprimés
Victime de son succès
7.05 €
Rennie menthe - boîte de 48 comprimés
Victime de son succès
5.80 €
Rennie orange - 36 comprimés à croquer
Victime de son succès
5.99 €

La muqueuse de l’estomac peut être enflammée, même si l’inflammation est souvent bénigne. Appelée gastrite, la douleur de l’estomac peut être aigüe ou chronique. Différente de la dyspepsie qui se manifeste généralement après le repas, la gastrite a notamment une cause infectieuse.

 

Définition de la gastrite

La gastrite est l’inflammation de la muqueuse de l’estomac. Parfois due à la bactérie Helicobacter pylori, la gastrite peut aussi être la conséquence d’un traitement à long terme. Elle est dans ce cas, la manifestation des effets secondaires d’un traitement médicamenteux. Toutefois, la gastrite peut aussi être causée par une maladie auto-immune.

 

L’inflammation de l’estomac, une maladie qui en cache une autre

Une gastrite peut être le symptôme d’une autre maladie. La maladie de Biermer ou anémie de Biermer est une forme d’anémie auto-immune qui résulte d’une mauvaise absorption de la vitamine B 12. Cette vitamine étant essentielle au bon fonctionnement des hémoglobines. Cette carence est à la fois une cause et une conséquence de malabsorption de la vitamine B 12. Dans un premier temps, l’estomac est affecté par le dysfonctionnement du système immunitaire, car l’organisme souffre d’un déficit en cette vitamine. Dans un deuxième temps, la carence en vitamine B 12 affecte l’estomac, le foie et les reins. Elle provoque alors des douleurs gastriques, ainsi que des troubles hépatiques et urinaires.

 

Par ailleurs, une inflammation de l’estomac peut être un signe de la maladie de Crohn. Il s’agit d’une pathologie chronique qui touche le tube digestif. Outre les diarrhées et les flatulences, la maladie de Crohn se manifeste aussi par une gastrite.

 

Quels sont les symptômes de l’inflammation de l’estomac ?

La gastrite est généralement asymptomatique, qu’elle soit aigüe ou chronique. Néanmoins, il arrive que l’estomac s’enflamme. La personne ressent alors une douleur vive au niveau de l’estomac. Il s’en suit une sensation de pesanteur ou de gêne et des nausées.

Les symptômes s’apparentent à ceux d’une dyspepsie. De ce fait, il est préférable de consulter un médecin qui réalisera un diagnostic avant de conclure qu’il s’agit bien d’une gastrite.

 

Dans le cas d’une gastrite chronique, le patient souffre de perte d’appétit et de nausées. Il peut avoir également des vertiges et perdre du poids.

 

Diagnostic de la gastrite

La gastrite peut être confirmée par une fibroscopie. C’est un examen endoscopique qui consiste à introduire un tube souple muni d’une caméra dans le tube digestif. Il sert à repérer et évaluer les lésions.

 

Le diagnostic d’une gastrite peut nécessiter une biopsie. Celle-ci consiste à prélever, puis à analyser un échantillon de tissu muqueux.

 

Les différentes causes de la gastrite

La principale cause de l’inflammation de l’estomac est une bactérie appelée Helicobacter pylori. Celle-ci se contracte souvent pendant l’enfance. Difficile à éradiquer, elle peut persister durant toute la vie. Lors de la première contamination, elle provoque une gastrite aigüe. Toutefois, l’Helicobacter pylori peut causer une gastrite chronique en l’absence ou insuffisance de traitement. Dans ce cas, la présence de cette bactérie provoque une atrophie de la muqueuse de l’estomac. Cela entraîne une insuffisance de sécrétion gastrique, d’où la diminution de l’absorption des nutriments et des oligo-éléments.

 

L’inflammation de l’estomac peut également traduire un dysfonctionnement du système immunitaire appelé « maladie de Biermer ». Cette pathologie se manifeste par la destruction des cellules de l’estomac par globules blancs. Contrairement à la gastrite causée par l’Helicobacter pylori, celle-ci est irréversible.

 

L’inflammation de l’estomac peut avoir d’autres causes, comme les traitements médicamenteux à long terme qui nuisent à la muqueuse gastrique, l’alcoolisme et le tabagisme. Le stress oxydatif n’est pas à écarter. Ce dernier provoque une augmentation du nombre de radicaux libres qui vont perturber le fonctionnement de l’estomac.

 

Les complications possibles de la gastrite

Faute de soins appropriés, une simple inflammation de l’estomac peut évoluer vers une autre maladie. L’ulcère de l’estomac est une complication possible. Le risque de cancer de l’estomac est également à craindre, surtout si la gastrite est chronique ou auto-immune. La proportion des cas reste toutefois minime, car elle ne dépasse pas 2%.

 

Une personne ayant la maladie de Biermer peut souffrir de carences diverses qui vont à leur tour provoquer d’autres troubles. Par exemple, un déficit en vitamine B 12 peut causer des troubles neurologiques comme la perte de reflexe et des troubles de la coordination des mouvements. Le patient peut aussi présenter une anémie. Il souffrira alors de vertige, d’amaigrissement et de vomissements sanglants. La consultation d’un médecin devient donc indispensable.

 

Comment soigner une inflammation de l’estomac ?

Le traitement d’une inflammation de l’estomac dépend de sa cause. Pour les cas bénins, la prise d’antiacides ou d’antibiotiques peut faire l’affaire.

 

Une infection à Helicobacter pylori se soigne généralement à l’aide d’antibiotiques. Le traitement dure entre 10 et 14 jours. En principe, une consultation est nécessaire un mois après le traitement pour vérifier si l’infection a totalement disparu.

 

Pour soigner une maladie de Biermer, il faut prendre une supplémentation en vitamine B 12 et adopter une bonne alimentation pour corriger les carences induites par les troubles d’absorption.

 

La gastrite peut aussi être traitée à l’aide d’antiacides. Les médicaments vont limiter la production d’acide gastrique. Ils contiennent des inhibiteurs du récepteur H2 de l’histamine, appelés anti-H2, ainsi que des inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP. Il faut aussi prendre des IPP lors d’un traitement aux antibiotiques. Des traitements à base d’alginate de sodium peuvent être associés aux antiacides.

 

Si l’inflammation est liée à une maladie de Crohn, il faut prendre des corticoïdes.

 

La conduite à tenir en cas de gastrite

Pour remédier à une gastrite, il est nécessaire de réduire le stress par la pratique d’activités sportives, l’arrêt du tabagisme et de l’alcoolisme, entre autres. Il faut aussi baisser la consommation du café et du thé.

 

Adoptez également une alimentation saine et équilibrée. 3 repas par jour sans grignotages, ni de boissons autres que l’eau minérale, sont suffisants.

 

Il faut aussi bannir certains aliments pour préserver la muqueuse gastrique. Évitez ainsi les aliments irritants ou trop acides. Par exemple, certains aliments industriels contiennent des agents conservateurs qui peuvent irriter la muqueuse gastrique.

 

Découvrez toutes les autres gammes pour soigner les brûlures d'estomac 

Les médicaments pour traiter les brûlures d'estomac
Soulager les douleurs d'estomac liées au stress
Apaiser les douleurs d'estomac avec un pansement gastrique
Traiter les aigreurs à l'estomac
Tous les médicaments pour les brûlures d'estomac
Reflux gastrique : traitement par médicaments
Tous les remèdes contre la régurgitation
Les remèdes pour les brulûres d'estomac
Tous les soins pour l'inflammation de l'estomac