» » » » Nicorette 2 mg comprimé à sucer - boite de 20 comprimés
« Retour à la catégorie
Nicorette 2 mg comprimé à sucer - boite de 20 comprimés
Zoom

Nicorette 2 mg comprimé à sucer - boite de 20 comprimés

Note moyenne : 0 avis

Le médicament Nicorette 2 mg comprimé à sucer est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique, afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 20

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
MARQUE

Nicorette 2 mg comprimé à sucer est un médicament indiqué aux fumeurs pour lutter contre la dépendance à la nicotine. Contenant un substitut de nicotine sous forme de résidus de nicotine, ces comprimés à sucer sont utilisés pour soulager les symptômes du sevrage nicotinique. Il est conseillé aux fumeurs souhaitant s’abstenir temporairement ou pour une stratégie de réduction du tabagisme censée mener à l’arrêt définitif.

 

Comment utiliser Nicorette 2 mg comprimé à sucer ?

Réservé uniquement à l’adulte à partir de 18 ans, Nicorette 2 mg comprimé à sucer est utilisé dans le cadre d’un traitement en trois étapes de la dépendance à la nicotine. Pendant les 6 premières semaines, la posologie journalière est au moins de 9 comprimés à sucer, soit 1 comprimé à sucer toutes les 1 à 2 heures sans dépasser les 15 comprimés par jour. À partir de la 7e semaine, il faut prendre 1 comprimé toutes les 2 à 4 heures. Puis à partir de la 10e semaine, sucez 1 comprimé toutes les 4 à 8 heures. Pour finir le sevrage, il ne faut plus prendre de comprimé à sucer que lors des besoins intenses de fumer.

 

Pour une abstinence tabagique temporaire, il faut sucer 1 comprimé à chaque fois que l’envie de fumer apparaît. Il est conseillé d’alterner les comprimés Nicorette dosé à 2 mg et les cigarettes lors d’une réduction tabagique.

 

Il ne faut pas mâcher ou avaler les comprimés à sucer, car la nicotine libérée doit être absorbée par la muqueuse buccale. Il faut aussi éviter de boire ou de manger lors de la prise d’un comprimé. La durée totale du traitement ne doit pas dépasser 6 mois. Il faut consulter son médecin si les sensations de manque persistent ou si le sujet a des difficultés à arrêter ce dispositif médical.

 

Précautions d’usage du médicament Nicorette 2 mg comprimé à sucer

En cas d’insuffisance hépatique ou rénale sévère, d’ulcère de l’estomac ou de duodème en évolution, il est nécessaire de consulter son médecin avant d’utiliser les comprimés de Nicorette 2 mg.

 

Il est important d’arrêter de fumer pendant la grossesse et l’allaitement. D’une part, le tabagisme chez la femme enceinte peut entrainer un retard de croissance chez le fœtus. Auusi, le sevrage tabagique pendant la grossesse implique un suivi médical. D’autre part, la nicotine passe également par le lait maternel. Si la mère ne souhaite pas arrêter le tabac, il sera indispensable de recourir à l’allaitement artificiel.

 

Les signes de sous-dosage se manifestent notamment par un grand besoin de fumer, une irritabilité, des troubles de sommeil et de concentration. S’ils surviennent, il faut informer son médecin afin qu’il puisse modifier la posologie de Nicorette 2 mg comprimé à sucer.

 

La dose thérapeutique de Nicorette 2 mg comprimé à sucer destinée à l’adulte peut provoquer une intoxication grave chez les enfants. Il est donc primordial de tenir ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.

 

Contre-indications de Nicorette 2 mg comprimé à sucer

Nicorette 2 mg comprimé à sucer est déconseillée aux non-fumeurs ainsi qu’aux personnes qui ne sont que des fumeurs occasionnels. Ces comprimés sont également contre-indiqués en cas d’allergie ou d’hypersensibilité à l’un des constituants de ce médicament.

 

Effets indésirables possibles

Comme tout autre produit médicamenteux, Nicorette 2 mg comprimé à sucer est susceptible de provoquer des effets indésirables chez certaines personnes.

 

En effet, il est possible que le patient ressente une irritation ou une sensation de brulure de la bouche, une irritation de la gorge et une toux en début du traitement. En général, ces effets sont dus aux effets pharmacologiques systémiques et locaux de la nicotine.

 

Par ailleurs, la plupart des effets indésirables apparaissent dans les 3 ou 4 premières semaines après le début du traitement. Les cas les plus observés sont l’étourdissement, les céphalées, le hoquet, la fatigue, les nausées, les maux de gorge et les sensations de brulure buccale. Les palpitations sont également fréquentes. La présence du mannitol dans Nicorette 2 mg comprimé à sucer explique l’apparition des troubles digestifs et des diarrhées. Des cas rares de fibrillation auriculaire réversible, de réaction allergique comme le gonflement du visage et de la bouche, de vision floue ont également été observés.  

 

Il faut savoir que des étourdissements, des maux de tête, des troubles du sommeil, des aphtes buccaux peuvent survenir à l’arrêt du tabac. Cela signifie que les désagréments peuvent ne pas être liés au traitement.

Retour en haut
Description
MARQUE

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1 rue Camille Desmoulins
92787 Issy-les-Moulineaux Cedex 09
France

 

+33 (0)1 55 00 48 00

+33 (0)1 55 00 38 00

+33 (0)1 55 00 35 40

 

labo@jnj.com

Retour en haut
Recherches annexes avec Comprimés, pastilles et sprays
Informations mises à jour le 29/07/2021 à 14:11:48