» » » » Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 42 cartouches
« Retour à la catégorie
Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 42 cartouches
Zoom

Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 42 cartouches

Note moyenne : 0 avis

Le médicament Nicorette Inhaleur 10mg est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Nicorette Inhaleur 10 mg - boîte de 42 cartouches est un traitement favorisant le sevrage tabagique, la réduction de la consommation de tabac ou l’abstinence temporaire de tabac. Comment utiliser ce médicament ? Les réponses dans cette notice.

 

Quelle est la posologie de Nicorette Inhaleur 10 mg - boîte de 42 cartouches ?

Nicorette Inhaleur 10 mg contient de la nicotine qui se libère par inhalation buccale. Il est strictement réservé aux adultes et aux enfants de plus de 15 ans.

 

Le nombre de cartouches à utiliser chaque jour varie en fonction de l’ampleur de la dépendance à la nicotine, évaluable via le test de Fagerström.

 

Servez-vous de l’Inhaleur dès que l’envie de fumer survient dans le but de l’atténuer. Dans le cas échéant, augmentez le nombre de bouffées.

 

A compter de son ouverture, vous avez 12 heures pour utiliser une cartouche, car la nicotine s’évapore.

 

Dans le cadre d’un sevrage tabagique, le traitement se fait en deux phases. La première dure environ trois mois. La posologie change selon le cas du patient. Le nombre de cartouches nécessaire variera entre 6 à 12 par jour. La deuxième consiste à diminuer petit à petit l’utilisation de cartouches pendant six à huit semaines.

 

Dans le cadre d’une abstinence temporaire, le nombre de cartouches ne doit pas excéder 12 par jour. Il repose sur la durée d’abstinence souhaitée.

 

Pour le cas d’une réduction de la consommation du tabac, alternez les cigarettes et l’emploi de l’Inhaleur sans dépasser 12 par jour. En même temps, efforcez-vous de diminuer vos cigarettes.

 

Les traitements à la Nicorette Inhaleur 10 mg - boîte de 42 cartouches ne doivent pas dépasser 12 mois.

 

Si vous ne remarquez aucun changement, consultez un professionnel médical.

 

Précautions d’emploi de Nicorette Inhaleur 10 mg

Il est préférable de vous adresser à un professionnel de la santé avant d’utiliser Nicorette Inhaleur 10 mg.

  • Consultez votre médecin si vous êtes asthmatiques ou si souffrez :
  • D’un problème cardiaque ou d’AVC,
  • D’une angine de poitrine,
  • D’une hypertension artérielle non maîtrisée par des médicaments,
  • D’un diabète,
  • D’une insuffisance hépatique et rénale,
  • D’un phéochromocytome,
  • D’une hyperthyroïdie,
  • D’une affection chronique de la gorge,
  • D’un ulcère de l’estomac.

 

Toute sensation de manque ressentie en dépit du traitement doit être signalée à votre médecin pour ajuster la posologie. Il en est de même pour le surdosage. Celui-ci se traduit par différents malaises comme l’étourdissement, les nausées, les céphalées, etc.

 

Quelles sont les contre-indications de Nicorette Inhaleur 10 mg ?

Nicorette Inhaleur 10 mg ne convient pas aux non-fumeurs ni aux fumeurs occasionnels. Evitez l’utilisation de ce dispositif en cas d’intolérance à la nicotine.

 

La nicotine peut provoquer un ralentissement de la croissance du bébé, un accouchement prématuré ou une mort fœtale tardive chez la femme enceinte. Le tabac est donc déconseillé. En cas d’incapacité d’arrêter, vous pouvez recourir à la Nicorette Inhaleur 10 mg uniquement sur l’avis d’un médecin.

 

La nicotine passe dans le lait maternel. Evitez donc ce médicament durant l’allaitement. Dans le cas où votre médecin vous prescrit Nicorette Inhaleur 10 mg alors que vous allaitez, prenez la dose avant la tétée et patientez au moins deux heures avant d’allaiter.

 

Effets indésirables

En raison de sa teneur en nicotine, Nicorette Inhaleur 10 mg peut entraîner :

  • Une dépendance,
  • Une toux,
  • Une irritation de la gorge,
  • Des maux de tête,
  • Un hoquet,
  • Des nausées.

 

Ces effets secondaires ont été observés chez plus de 10 utilisateurs sur 100.

N’hésitez pas à signaler d’éventuels autres effets auprès de votre médecin ou sur le site de l’ANSM.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Pourquoi continuer à fumer de la cigarette quand on peut la substituer par un autre produit plus sain ? la Nicorette Inhaleur, présent sur le marché des médicaments, est un substitut idéal pour aider le fumeur à réduire sa consommation de tabac tout en le permettant de maintenir ses habitudes de fumer ou de sortir sa cigarette en toutes circonstances. Le gros avantage dans ce cas de figure est que l’addiction au tabac sera nettement réduit d’ici quelques années, et en même temps, le corps redevient plus sain et viable plus longtemps.

 

Arreter de fumer, oui mais comment ?

Des solutions d’accompagnement existent pour aider le fumeur à arrêter le tabac en gardant une meilleure qualité de vie. En effet, l’addiction à la cigarette n’est pas que physique ; elle est aussi psychologique et comportementale. Il s’agit ici de supprimer une habitude, un reflexe de fumeur, acquise depuis un bon bout de temps.

 

Il est conseillé de suivre les étapes suivantes afin de réussir à se défaire de la cigarette, sans trop se forcer et sans trop avoir à subir les symptômes du sevrage tabagique.

 

Quand on est grand fumeur et qu’on souhaite arrêter, il est préférable de ne pas choisir un arrêt brutal, c'est-à-dire, cesser la prise de cigarette du jour au lendemain. Ce qui est souvent conseillé, c’est de retarder la prise de cigarette le maximum possible, car en effet, l’envie de fumer dure moins de cinq minutes. Ainsi, quand l’envie de fumer surgit, il est recommandé de s’occuper autrement, de trouver autre chose à faire, quelque chose qui vous plaise afin que l’envie passe et ne se fasse pas trop sentir.

 

Autre moyen, éviter la cigarette. Eliminer tout élément faisant rappeler la cigarette, c’est la clé. Autrement dit, garder loin de soi tout ce qui est en rapport avec le tabac : le paquet de cigarettes, tout ce qu’il faut pour les allumer, le cendrier. Eviter tant que possible également les pauses fumeurs, éviter de côtoyer des fumeurs. Par contre, c’est mieux de fréquente des non-fumeurs, de se faire accompagner dans une thérapie de groupe, etc.

 

Utiliser le médicament Nicorette inhaleur dans le process de sevrage tabagique

Outre les moyens cités ci-dessus, il est aussi préférable d’ajouter à la démarche de l’arrêt du tabac la substitution de la cigarette par un autre produit ou médicament conçu dans ce sens. Nicorette inhaleur 10mg, existant en 42 cartouches, peut être utilisée pour remplacer la cigarette dans les moments où l’envie de fumer devient irrésistible malgré toutes les précautions prises.

 

Effectivement, il se peut que l’envie revienne quelques temps après qu’on ait commencé son sevrage tabagique et il n’est pas du tout facile de faire face aux symptômes de manque quand ils surviennent. A cet effet, il est recommandé d’utiliser des cartouches inhaleur (Nicorette inhaleur). En substituant la cigarette aux cartouches, on s’attendra à un résultat où l’individu aura réduit considérablement sa consommation de tabac jusqu’à l’arrêt définitif, bien évidemment en accompagnement avec les autres moyens permettant de réduire la consommation de tabac.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Johnson & Johnson Santé Beauté France

1 rue Camille Desmoulins
92787 Issy-les-Moulineaux Cedex 09
France

 

+33 (0)1 55 00 48 00

+33 (0)1 55 00 38 00

+33 (0)1 55 00 35 40

 

labo@jnj.com

Retour en haut
Recherches annexes avec Comprimés, pastilles et sprays
Informations mises à jour le 05/08/2021 à 18:11:36