» » » » Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 6 cartouches
Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 6 cartouches
Zoom

Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 6 cartouches

10.95 €

Le médicament Nicorette Inhaleur 10mg est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.


Quantité 
+
-

Maximum 5

En stock Produit en stock

LES AVANTAGES

PHARMASHOPI

  1. Payement 100% sécurisé (Carte bleu, Paypal, Chèque, Virement)
  2. Livraison gratuite en point relais dès 49 euros d'achat
  3. Programme fidélité : 1 € dépensé = 1 point de fidélité
  4. Appelez nous au 04 83 43 40 90 pour plus de conseils

 

 

Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Attention, Nicorette Inhaleur 10mg est un médicament. Vous devez impérativement consulter la notice d'utilisation afin de prendre connaissance des précautions d'emploi et des contre-indications.

 

Consulter la notice d'utilisation de Nicorette Inhaleur 10mg.

 

Indications

 

Ce médicament est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique chez les sujets désireux d'arrêter leur consommation de tabac.
Bien que l'arrêt définitif de la consommation de tabac soit préférable, ce médicament peut être utilisé dans:
  • Les cas où un fumeur s'abstient temporairement de fumer.
  • Une stratégie de réduction du tabagisme comme une étape vers l'arrêt définitif.

Posologie

 

Réservé à l'adulte (à partir de 15 ans).
Le nombre quotidien de cartouches à utiliser est fonction de l'importance de votre dépendance à la nicotine qui peut être évaluée au moyen du test de Fagerström.
Utiliser l'inhaleur chaque fois que l'envie de fumer apparaît et prendre une bouffée de la même manière qu'avec une cigarette. La fréquence des aspirations (plus ou moins répétée) ainsi que leur intensité seront à adapter en fonction de vos besoins.
 
Par conséquent, la durée d'utilisation d'une cartouche peut varier de 20 minutes en une seule utilisation intensive et continue, et jusqu'à 4 fois 20 minutes si l'utilisation est peu intensive et discontinue.
Après ouverture, toute cartouche doit être utilisée dans les 12 heures car la quantité de nicotine diminue dès son ouverture par évaporation.
Arrêt complet du tabac
Le traitement de la dépendance à la nicotine se fait habituellement en 2 phases.
1ère phase
Le nombre de cartouches à utiliser est fonction de vos besoins. Il est généralement de 6 à 12 par jour et ne doit en aucun cas dépasser 12 cartouches par jour.
La durée de cette phase est d'environ 3 mois, mais peut varier en fonction de la réponse individuelle.
2ème phase
Quand l'envie de fumer est complètement surmontée, réduire progressivement le nombre de cartouches par jour durant 6 à 8 semaines supplémentaires si nécessaire.
Il est recommandé de ne pas utiliser les cartouches au-delà de 12 mois.
Si, pendant votre traitement, vous continuez à ressentir des envies irrépressibles de fumer ou si votre traitement a échoué, consultez votre medecin. Il pourra vous conseiller d'associer l'inhaleur Nicorette avec une forme délivrant de la nicotine tout au long de la journée: les dispositifs transdermiques Nicorette.
 
Abstinence temporaire du tabac
Le nombre de cartouches à utiliser par jour est variable et dépend de la durée et du nombre de situations imposant une abstinence temporaire que vous rencontrez. Cependant, il ne doit pas dépasser 12 cartouches par jour.
 
Réduction de la consommation de tabac
Dans la mesure du possible, alterner l'usage de l'inhaleur et les cigarettes.
Utiliser l'inhaleur dès que l'envie de fumer apparaît afin de réduire au maximum la consommation de cigarettes et rester aussi longtemps que possible sans fumer.
Le nombre de cartouches à utiliser par jour est variable et dépend de vos besoins. Néanmoins il ne doit pas dépasser 12 cartouches par jour.
Si une réduction de la consommation de cigarettes n'a pas été obtenue après 6 semaines de traitement, il est recommandé de prendre auprès d'un professionnel de santé. La réduction de la consommation de tabac doit vous conduire progressivement à un arrêt complet du tabac. Cet arrêt doit être tenté le plus tôt possible dans les 6 mois suivants le début du traitement. Si au-delà de 9 mois après le début du traitement, la tentative d'arrêt complet du tabac a échoué, il est recommandé de prendre conseil auprès d'un professionnel de santé.
Il est recommandé de ne pas utiliser les cartouches au-delà de 12 mois.
  • Mode et voie d'administration

Voie buccale.

La nicotine contenue dans les cartouches est libérée lors d'une aspiration au travers du dispositif pour inhalation prévu à cet effet.
Afin d'obtenir une libération optimale de la nicotine contenue dans le dispositif, il est recommandé de l'utiliser à une température supérieure à 15°C.
  • Fréquence d'administration

Utilisez le dispositif chaque fois que le besoin de fumer se fait sentir, sans dépasser 12 cartouches par jour.
Vous adapterez votre mode d'inhalation avec le dispositif (aspirations plus ou moins répétées) en fonction de vos besoins.
  • Durée du traitement

Pour l'arrêt complet du tabac:
La durée d'utilisation est limitée à 12 mois.
En cas de persistance de la sensation de manque ou en cas de difficulté à arrêter ce médicament, consultez votre médecin.

 

Précautions d'emploi 

  • Mises en garde spéciales

Certaines maladies nécessitent un examen ainsi qu'un suivi médical avant d'utiliser ce médicament. Ainsi, en cas de:
  • Insuffisance hépatique et/ou rénale sévère.
  • Ulcère de l'estomac ou du duodénum en évolution.
  • Affection chronique de la gorge, asthme.
Il est indispensable de consulter votre médecin avant d'utiliser ce médicament.
 
Il est impératif de tenir les cartouches pour inhalation hors de la portée des enfants.
Après utilisation, retirez la cartouche du dispositif pour inhalation et jetez-la hors de la portée des enfants.
En effet, la dose thérapeutique destinée à l'adulte pourrait provoquer une intoxication grave voire mortelle chez l'enfant.
  • Précautions d'emploi

Certains signes traduisent un sous-dosage. Si vous ressentez, malgré le traitement, une sensation de "manque" comme notamment:
  • Besoin impérieux de fumer.
  • Irritabilité, troubles du sommeil.
  • Agitation ou impatience.
  • Difficulté de concentration.
Consultez votre médecin ou votre pharmacien. En effet il est peut être nécessaire de modifier la posologie du médicament.
 
Certains signes peuvent traduire un surdosage: en cas d'apparition de signes de surdosage, c'est à dire:
  • Nausées, douleurs abdominales, diarrhée.
  • Hypersalivation.
  • Sueurs, céphalées, étourdissement, baisse de l'audition.
  • Faiblesse générale.
il est impératif d'adapter le traitement en vous aidant de l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
En cas d'association de l'inhaleur Nicorette 10 mg avec le dispositif transdermique Nicorette, référez-vous à la notice de chacun de ces médicaments.

 

Grossesse et allaitement

  • Grossesse

Il est très important d'arrêter de fumer pendant votre grossesse pour vous et votre enfant. Le traitement par les substituts nicotiniques pendant la grossesse nécessite un avis et un suivi médical. Vous devez donc consulter le professionnel de santé qui suit votre grossesse ou votre médecin habituel ou encore un médecin au sein d'un centre spécialisé dans le sevrage tabagique.
  • Allaitement

Si vous fumez beaucoup et que vous n'envisagez pas d'arrêter de fumer, vous ne devez pas allaiter votre enfant, mais avoir recours à l'allaitement artificiel.
L'utilisation de ce médicament doit être évitée pendant l'allaitement.
Cependant, si vous désirez vous arrêter de fumer et allaiter votre enfant, prenez l'avis de votre médecin ou d'un médecin au sein d'un centre spécialisé dans le sevrage tabagique.

 

Contre-indications

 

Ne prenez jamais Nicorette Inhaleur 10 mg, cartouche pour inhalation buccale :
  • Si vous ne fumez pas ou si vous êtes un fumeur occasionnel,
  • En cas d'allergie à l'un des constituants.
En cas de doute, il est indispensable de demander l'avis de votre medecin ou de votre pharmacien.

 

Effets indésirables

 

Comme tous les médicaments, Nicorette Inhaleur 10 mg, cartouche pour inhalation buccale est susceptible d'avoir des effets indésirables, bien que tout le monde n'y soit pas sujet.
 
Possibilité de survenue de maux de tête, nausées, vomissements, maux d'estomac, hoquet, toux, irritation de la bouche et de la gorge, sinusite, sensation de nez bouché ou de palpitations, troubles du sommeil, vertiges.
Plus rarement survenue de trouble du rythme cardiaque.
 
Des étourdissements, des maux de tête, des troubles du sommeil, des aphtes buccaux peuvent être liés à l'arrêt du tabac et non à votre traitement.
En cas d'association de l'inhaleur Nicorette 10 mg avec le dispositif transdermique Nicorette, référezvous à la notice de chacun de ces médicaments.
Si vous remarquez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou si certains effets indésirables deviennent graves, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien.

 

Composition

  • Substances actives

Nicotine: 10mg
Pour une cartouche.
  • Excipients

Lévomenthol, tampon poreux (PE-HD)

 

Conditionnement

 

Ce médicament se présente sous forme de cartouche pour inhalation buccale.
Boîte de 6 tampons en cartouche + 1 dispositif + 1 étui protecteur.

 

Si vos symptomes persistent, consultez votre médecin.

Retour en haut
Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Quand on est un fumeur, arriver à l’étape de non fumeur est un grand défi. Déjà se convaincre d’arrêter est un grand pas, ensuite il y a l’action qui accompagne cette décision. Des solutions existent pour accompagner le fumeur dans sa démarche de sevrage tabagique, par ailleurs, des laboratoires pharmaceutiques ont développé des médicaments pour réduire la dépendance au tabac. Le sevrage peut durer plusieurs mois, en même temps, l’envie de fumer peut revenir à tout moment – comme quoi arrêter le tabac n’est pas chose facile.

 

Les conséquences du tabagisme

Fumer n’est pas sans conséquences sur le corps humain. Bien qu’on ait été conscient dans le choix de fumer, notre corps ne peut pas rester sans séquelles, et malheureusement, ce n’est qu’après constat des dégâts qu’on décide d’arrêter de fumer.

Généralement, au moment où un fumeur commence son sevrage tabagique, il présente au moins l’une des conséquences suivantes suite au tabac :

  • Un problème respiratoire à cause des goudrons inhalés lors d’une bouffée de fumée de cigarette, dont les diverses maladies infectieuses, inflammatoires, allergiques, etc.
  • Des problèmes bucco-dentaires, dont l’inflammation des gencives et une mauvaise haleine
  • Des problèmes de digestion, de peau, de sommeil, etc.

Décider de commencer son sevrage tabagique

On ne peut pas cesser de fumer sur un coup de tête, du jour au lendemain. Des études scientifiques ont montré que l’arrêt brutal de la cigarette peut entraîner une chute de l’oxygénation et de l’afflux sanguin dans le cerveau, de 17 % en moyenne. Des neuroscientifiques proposent de réduire sa consommation de tabac petit à petit jusqu’à ne plus ressentir le besoin d’en consommer.

 

Cette démarche est conseillée par les spécialistes pour réussir à faire face aux symptômes de manque qui apparaitront au fur et à mesure que l’on avance dans le sevrage tabagique.

 

Les symptômes de sevrage tabagique

Il n’est pas facile de mettre fin à une habitude, encore moins d’arrêter la consommation d’un élément que le corps appréhendait déjà. De ce fait, des symptômes de manque apparaissent lorsqu’on commence à arrêter de fumer. En effet, la nicotine ayant créé une dépendance chimique ne sera plus absorbée de la même quantité. Ainsi les neurones ne seront plus stimulés et réagiront et pousseront le sujet à devenir plus irritable, frustré, en colère. Le sujet risque également d’avoir une insomnie, des maux de tête, des difficultés de concentration, une augmentation de l’appétit, une diminution du rythme cardiaque, etc.

 

Dans quel cas utiliser Nicorette inhaleur 10mg (boîte de 6 cartouches)

Heureusement que des laboratoires pharmaceutiques se penchent sur la situation et proposent ainsi des substituts de cigarette, permettant de vivre le sevrage en toute tranquillité. La nicorette inhaleur 10 mg est proposée afin de soulager les symptômes du sevrage nicotinique.

Le médicament peut être utilisé dans deux  cas :

  • Si le fumeur décide de s’abstenir de fumer temporairement
  • Si le fumeur décide de réduire sa consommation de tabac, voire même d’arrêter de fumer définitivement.

Nicorette inhaleur 10 mg est présenté dans une boîte de 6 cartouches à utiliser lorsque l’envie de fumer apparaît. 

Retour en haut
Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Avis des internautes sur Nicorette Inhaleur 10mg - boîte de 6 cartouches (2 avis)

-
Malgré ma re-lecture du mode d'emploi je ne comprends pas le fonctionnement ? N'apporte pas la sens... (Lire la suite)
-
Ça m'aide beaucoup pour arrêter la cigarette électronique
Cordialement
Retour en haut
Description
+
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut
Informations mises à jour le 05/12/2016 à 15:59:27