» » » Quel est le temps d'incubation de la grippe ?

Quel est le temps d'incubation de la grippe ?


 

Des millions de personnes sont touchées par la grippe chaque année. Cette maladie contagieuse et virale peut provoquer de nombreuses complications plus ou moins graves si elle n’est pas traitée à temps. Le temps d’incubation varie en fonction des défenses immunitaires et de l’état de santé général du patient.

 


 

grippe

Quelles différences entre état grippal et vraie grippe ?

La vraie grippe et le syndrome grippal sont souvent confondus à cause de leurs similarités. Toutefois, ce sont deux infections bien distinctes. Tout d’abord, le syndrome grippal est souvent passager et d’une intensité modérée. Les virus adénovirus, les entérovirus, les para-influenza, le virus respiratoire syncytial et les rhinovirus figurent parmi les principaux agents responsables de cette fausse grippe. Cependant, la vraie grippe saisonnière et virale se traduit par une grosse fièvre de 29°C accompagnée de sensations de fatigue intense et de maux de tête. Les personnes atteintes de grippe peuvent aussi ressentir de douloureuses courbatures musculaires et articulaires. Parmi les symptômes les plus courants de la grippe, on distingue aussi des frissons, de la toux et d’intenses congestions nasales persistantes.

 

Quelle est la durée d’incubation et de contagion ?

La grippe peut être transmise de différentes façons : la toux, les postillons, les éternuements, le contact avec une personne atteinte ou avec des objets contaminés. La durée d’incubation de la grippe est très courte. En effet, 24 heures à 48 heures suffisent au virus de se propager et à la maladie de se manifester. Le patient atteint est contagieux pendant 6 jours en moyenne. Néanmoins, il peut être guéri au bout de deux semaines.

 

Quel est le virus responsable de la grippe ? virus de la grippe

La grippe est causée par des influenzas virus type A, B et C. Ces virus appartiennent à la famille des Orthomyxoviridae. Si les virus du type A et B sont à l’origine des épidémies grippales annuelles, le virus type C est lié à des cas sporadiques. La durée de vie du virus varie de 5 minutes à plusieurs jours.

 

Quels sont les différents types de grippe ?

Il existe plusieurs types de grippe.

  • La grippe A

La grippe A est la plus fréquente, mais aussi la plus dangereuse. En effet, c’est l’influenza virus type A qui est responsable des pandémies de grippe les plus meurtrières comme la grippe espagnole de 1918. Cette pandémie a causé plus de 20 millions de décès dans le monde. Le virus type A est également à l’origine de la grippe de Hong Kong en 1968. Il a également causé la pandémie H1N1 en 2009 et la grippe aviaire qui atteint les oiseaux. Se transformant en très peu de temps, le virus type A est particulièrement difficile à combattre.

  • La grippe B

Les manifestations de cette grippe sont souvent moins graves que la grippe A. La grippe B n’a encore provoqué aucune épidémie à ce jour.

  • La grippe C

La grippe type C présente des symptômes similaires au rhume : fièvre et maux de tête rares, nez qui coule, etc. Aussi, le type C est moins sujet aux mutations que le virus type A.

 

Quelles sont les éventuelles complications de la grippe ?

Il peut arriver que la grippe entraîne de graves complications. La surinfection bactérienne est l’une des plus courantes. Cela peut être une otite, une sinusite, etc. Dans les cas plus graves, le patient peut avoir une pneumonie ou encore le syndrome de Reye qui sont potentiellement mortels. Dans ce cas, une hospitalisation rapide et immédiate est nécessaire. D’autres organes peuvent également être sujets à des complications à la suite d’une contamination grippale. Par exemple, le muscle cardiaque, le péricarde et le cerveau peuvent faire l’objet d’inflammations. La grippe peut aussi être à l’origine de fausse couche, d’accouchement prématuré et de malformations congénitales neurologiques chez la femme enceinte. Enfin, elle peut engendrer une insuffisance cardiaque, respiratoire et/ou rénale chez les personnes d’âge mûr. Notons que ce sont les personnes fragiles et ayant un système immunitaire affaibli comme les seniors, les femmes enceintes ou encore les enfants, qui sont les plus sujettes à des complications, voire de décès.

 

Comment soigner la grippe ?

Si la personne atteinte ne présente aucune fragilité particulière, son organisme sera en mesure de combattre efficacement la grippe. Pour favoriser la guérison, elle aura besoin de beaucoup de repos, de se réhydrater régulièrement et de prendre des médicaments antipyrétiques. S’il s’agit d’un enfant, l’antipyrétique dépendra de son âge. Notons qu’il est également possible de réduire l’intensité et la durée des symptômes avec des antiviraux. Par exemple, les inhibiteurs de la protéine virale M2 comme l’amantadine sont utilisés pour lutter contre les virus influenza type A. Cependant, ils présentent certains inconvénients comme une mauvaise intolérance rénale, neurologique et hépatique. Quant aux inhibiteurs de la neuraminidase (Relenza, Tamiflu, etc.), ils sont efficaces pour soigner la grippe, à condition d’être administrés dans les 48 heures qui suivent les premiers symptômes. La prise de ces antiviraux permettrait également de réduire les risques de récidive.

 

Quelles mesures de prévention prendre ?

L’adoption de quelques gestes simples comme le port quotidien de masque ou le fait de se couvrir la bouche lorsque l’on tousse permettra de limiter efficacement la contamination. N’oubliez pas non plus de vous laver systématiquement les mains avec de l’eau et du savon ou bien une solution hydroalcoolique. Pensez également à aérer systématiquement la maison tous les jours.

 

La vaccination est-elle nécessaire ?

vaccin contre la grippe

 

La vaccination est fortement recommandée pour les femmes enceintes et toutes les personnes atteintes de mucoviscidose, de maladies respiratoires chroniques, d’insuffisance cardiaque grave, de drépanocytoses, de diabète type 1 et 2, de maladies hépatiques chroniques… Les personnes qui ont des déficits immunitaires primitifs ou acquis et/ou des antécédents d’accident vasculaire cérébral devront aussi se faire vacciner contre la grippe.

 

Il est fortement recommandé de consulter un médecin en cas de symptômes intenses et persistants : température supérieure à 38,5 °C pendant 3 jours, essoufflement au repos, fortes douleurs à la poitrine... Tenant compte de vos antécédents médicaux et de votre état de santé générale, ce professionnel de la santé saura vous prescrire un traitement efficace et adapté pour soigner la grippe.

 

En savoir plus sur les symptômes de la grippe : 

Quelle est la durée de la grippe ? 

Combien de temps est-on contagieux quand on a la grippe ? 

Est-ce une urgence quand on a la grippe et des vomissement ? 

Qu'est-ce que la grippe intestinale ? 

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ? 

Quel est le temps d'incubation de la grippe ? 

Que faire en cas de grippe chez l'enfant ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.