» » » Qu'est-ce que la grippe aviaire ?

Qu'est-ce que la grippe aviaire ?

lundi 11 janvier 2021

 

Comme son nom l’indique, la grippe aviaire est une grippe touchant les oiseaux. Elle attaque tant les oiseaux sauvages que les oiseaux d’élevage. Cependant, les populations avicoles y sont les plus vulnérables. Même s’il s’agit d’une pathologie aviaire, il arrive parfois qu’elle se transmette à l’homme. Pour en comprendre le fonctionnement, tour d’horizon sur la maladie, ses symptômes et ses traitements.

 

fièvre grippe

Quelle définition pour la grippe aviaire ?

La grippe aviaire ou influenza aviaire est une grippe animale concernant la quasi-totalité des espèces d’oiseaux sauvages et domestiques. Il s’agit d’une infection générée par multiples types de virus dont le type A et divers sous-types. Ces virus sont communément surnommés « virus du poulet ».

 

Cette grippe touche majoritairement la population aviaire. Elle peut être bénigne ou grave suivant la capacité à muter de son virus responsable. Dans de rares cas, elle peut franchir la barrière des espèces et contaminer l’homme. Dans ce cas de figure, la maladie se manifeste de manière grave et peut aisément devenir létale. La grippe aviaire chez l’homme est généralement causée par les virus sous-types H5N1, H7N3, H7N7 et H9N2. Ici, la variante la plus virulente et la plus mortelle est provoquée par le virus de type H5N1. Ces virus sont très résistants. Ils survivent 3 mois à température froide, 30 jours dans une eau à 0 °C et 4 jours dans une eau à 22 ° C.

 

Cette maladie apparut pour la première fois en 1997 à Hongkong. Elle a reflué maintes fois depuis la fin de 2003 au sein de plusieurs contrées d’Asie. En 2015, on a observé plusieurs cas en France. En 2014, une nouvelle souche H5N8 s’est répandue dans des élevages d’Europe. Cette pathologie fait partie des épidémies grippe continuant à sévir. De ce fait, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi et maintient une veille du développement de la maladie via des études épidémiologies.

 

Comment se transmet la grippe aviaire ?

Chez les oiseaux sauvages et migrateurs, cette affection est asymptomatique, mais s’avère très contagieuse. Ceux-ci en sont ainsi des porteurs naturels. Auprès des élevages avicoles à grande échelle, on surnomme cette maladie « peste aviaire ». Elle constitue une importance cause de mortalité chez les poulets, les oies, les canards et les dindes. Cette grippe peut éventuellement toucher d’autres animaux, dont certains mammifères comme le porc. Et dans de rares cas, elle affecte les hommes.

 

Cette affection grippale se transmet d’un oiseau à un autre par voie aérienne. Cela se fait par inhalation des fientes d’oiseaux malades. Une personne peut aussi l’attraper via un contact direct et prolongé avec les défécations des animaux affectés. Elle se contracte aussi via contact indirect avec les objets et les matières contaminés par le virus responsable (matériel, eau, vêtements, bottes, poussière mélangée aux déjections d’oiseaux). Jusqu’à présent, aucune transmission interhumaine de la grippe aviaire n’a été recensée.

 

Comment reconnaître un cas de grippe aviaire ? poules en plein air

Une volaille touchée par une grippe aviaire faiblement pathogène se reconnaît par ses plumes ébouriffées et une réduction de son rythme de pondaison. En cas de forme grave, celle-ci meurt aussitôt la maladie contractée.

Un homme affecté par la peste aviaire présente plus ou moins les mêmes symptômes qu’une grippe saisonnière. La maladie se manifeste généralement par :

Éventuellement, d’autres symptômes peuvent s’ajouter à cette liste, dont une diarrhée et des troubles gastro-intestinaux.

Avant de manifester, une once de symptome grippe, la maladie incube d’abord 5 à 15 jours.

 

Les complications notoires de la grippe du poulet

Lorsque la grippe H5N1 se complique, elle peut aboutir sur une pneumonie clinique couplée à des infiltrations diffuses à travers le thorax chez l’homme. Dès lors, les expectorations sont accompagnées de sang. À cela peuvent s’ajouter une infection générale grave (syndrome septique), une inflammation du cerveau (encéphalopathie) ou une détérioration des organes internes (défaillance multiviscérale).

Le taux de mortalité de la grippe est d’environ 60% auprès des malades admis en centre de soins. Le décès découle souvent d’une insuffisance respiratoire causée par ladite pneumonie et un syndrome de détresse respiratoire sévère.

 

Le diagnostic de la grippe aviaire

Pour reconnaître un cas de grippe aviaire, le médecin sera amené à réaliser certains tests. En général, celui-ci use d’un écouvillon pour obtenir quelques cellules de la muqueuse nasale. Ces échantillons cellulaires seront ensuite examinés en laboratoire.

 

Comment se prémunir de la grippe aviaire ? 

vaccin contre la grippe

 

La grippe aviaire est très contagieuse. Même si elle se transmet rarement à l’homme, il est toutefois conseillé de s’en protéger. Lors de voyage dans un pays en plein épidémie de grippe, évitez d’approcher les déjections des oiseaux et de toucher les volailles des marchés. Vous devez aussi éviter d’y manger des œufs, de la volaille et des produits avicoles crus ou peu cuits. Ajoutez à cela le lavage régulier des mains, l’usage de solutions hydroalcooliques en cas d’urgence et le port de masque de protection.

Les personnes en contact avec des oiseaux sauvages et des volailles de fermes avicoles doivent respecter des mesures d’hygiène strictes. Cela concerne les éleveurs, les commerçants ou encore les vétérinaires. C’est l’unique moyen d’endiguer l’expansion de la maladie.

 

Actuellement, il existe des souches de vaccin grippe inactivées contre le virus A (H5N1). Ces vaccins sont immunogènes et se destinent à l’homme. Ils sont homologués au sein de plusieurs pays, mais sont généralement distribués à petite échelle. Cependant, leur capacité à prévenir ou à atténuer la maladie reste encore à définir. En France, la vaccination contre la peste aviaire est recommandée chez les personnes exposées par leur profession.

 

En parallèle, il existe également des traitements antiviraux efficaces en prévention de la grippe aviaire.

 

Quels traitements pour la peste aviaire ?

Le traitement de la grippe aviaire se fait essentiellement avec des antiviraux comme l’oséltamivir la zénamivir. Ces derniers ont pour action d’inhiber l’activité de la neuraminidase. Il s’agit d’une enzyme du virus favorisant sa multiplication. L’oséltamivir s’utilise aussi bien en traitement précoce que tardif. Idéalement, il s’administre dans les 48 heures après manifestation des premiers symptômes. Ces antiviraux inhibiteurs de neuraminidase s’utilisent également en prophylaxie ou en immunisation après exposition aux volailles infectées. Il est à noter que les traitements de la grippe aviaire sont essentiellement symptomatiques.

 

En cas de doute, l’idéal est de demander conseil à un médecin pour savoir comment soigner la grippe aviaire.

 

En savoir plus sur l'épidémie de grippe : 

Qu'est ce que la grippe espagnole ? 

Comment agit le virus de la grippe ? 

Quel est le taux de mortalité de la grippe ? 

Comment agit le virus de la grippe saisonnière ? 

Qu'est-ce que la grippe aviaire ? 

Qu'est-ce que la grippe H1NI ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164