» » » Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ?

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ?

mardi 05 janvier 2021

 

Gastro-entérite virale ou grippe intestinale, on parle de la même maladie. Cette affection très contagieuse débarque souvent en hiver sans être invitée. Bénigne, elle incommode à bien des égards par ses différents symptômes.

 

vomissement

Gastro-entérite et grippe intestinale : la même définition ?

 

La grippe intestinale présente les mêmes symptômes qu’une grippe ordinaire. Toutefois, celles-ci sont de nature différente. La grippe intestinale s’apparente plus à la gastro-entérite. Elle constitue une déclinaison virale de la gastro, mais est causée essentiellement par un virus. D’où son autre appellation de gastro-entérite virale aiguë ou GEA.

 

Cette pathologie peut être causée par le virus rotavirus, norovirus, adénovirus, astrovirus ou encore calicivirus. Ce dernier provoque une inflammation du système digestif. Le temps d’incubation de la grippe intestinale varie suivant le mode de transmission de son virus responsable. Cela donne suite à de multiples symptômes de la grippe intestinale.  

 

Comment contracte-t-on la grippe intestinale ?

La grippe intestinale est une affection saisonnière. Elle apparaît le plus souvent en hiver et au printemps. Cela s’étend de décembre à février en France. C’est une pathologie extrêmement contagieuse devenant facilement épidémiologique. En France, une étude a montré que la durée moyenne des Epidémies grippe de type gastro est de 7 semaines et demi.

 

La transmission de la grippe intestinale est favorisée par une mauvaise hygiène alimentaire et sanitaire. Elle se transmet aisément chez les nourrissons, les enfants, les sujets âgés, les personnes diabétiques et présentant une déficience immunitaire.

 

Quels sont les symptômes associés à la grippe intestinale ? maux de ventre

Passée la période d’incubation de son virus responsable, les symptômes de la grippe intestinale surgissent de manière brusque. On dénote :

  • Nausées et vomissements,
  • Diarrhées soudaines et sévères avec selles liquides et abondantes,
  • Selles molles, abondantes et régulières à raison de plus de 3 selles en 24 heures,,
  • Déshydratation,
  • Fièvre modérée avec sueurs, tremblements et éventuellement, sensation de vertige,
  • Douleurs et crampes abdominales,
  • Ballonnements, gaz et distorsion abdominale.

En principe, ces symptômes surgissent durant la journée, entre midi et minuit. Et d’habitude, elles disparaissent naturellement après 24 à 48 heures. Cela dit, une personne affectée reste contagieuse quelques jours après évanouissement de ses symptômes.

 

Quelles complications notoires pour la grippe intestinale ?

Cette infection saisonnière est souvent déconsidérée et prise à la légère par bon nombre de personnes. Cependant, elle peut éventuellement devenir mortelle. Pour cause, une grippe intestinale peut se compliquer en une symptome grippe qu’est la déshydratation. Quand l’organisme perd de l’eau et des sels minéraux en grande quantité, ses cellules sont confrontées à un déséquilibre osmotique. Cela peut laisser place à des signes graves comme des selles sanguinolentes (rectorragie), plus de 8 selles par jour, une fièvre, une somnolence ou des vomissements persistant plus de 24 heures. Dès lors, une consultation chez le médecin s’impose. Il en va de même dans les cas suivants : diarrhée ou vomissements persistant plus de 48 heures, diarrhée récidivante ou alternante avec une constipation et apparition de glaires.

Chez la femme enceinte, une grippe intestinale accompagnée d’une fièvre requiert une visite médicale. Ce symptôme peut présumer un cas de listériose ou de salmonellose. Ces pathologies peuvent impacter sur la santé du bébé à naître.

 

Comment se protéger d’une épidémie de grippe intestinale ?

se protéger d'un virus

 

Comme la contagion de la grippe intestinale est favorisée par une mauvaise hygiène, certains gestes du quotidien peuvent en limiter la transmission. Parmi les mesures de prévention à adopter :

  • Bien se laver des mains : une bonne hygiène des mains limite les risques de contamination. Cette mesure est à appliquer systématiquement. Notamment, lavez-vous les mains en sortant des toilettes, avant de préparer un repas, avant de vous occuper des personnes à risques, avant de manger, etc. L’utilisation de gels hydroalcooliques constitue une solution de désinfection d’urgence. Cependant, retenez que certains virus sont résistants à ces produits.
  • Limiter les contacts avec les populations à risque : les porteurs de grippe intestinale doivent éviter tout échange direct ou indirect avec les sujets malades, les nourrissons et les enfants.
  • Adopter de bonnes mesures alimentaires et sanitaires : il faut vérifier la date d’expiration des aliments frais (œufs, produits laitiers) avant consommation. Le lavage des légumes et des fruits doit être systématique.
  • Nettoyer régulièrement votre réfrigérateur : cette mesure de précaution empêche la survie du virus responsable dans un environnement froid. Dès lors, lavez votre réfrigérateur à l’eau chaude et savonneuse. Puis, désinfectez avec un mix d’eau chaude et de vinaigre blanc.
  • Nettoyer régulièrement la maison en cas de sujets atteints : pour limiter les risques de contamination, il est conseillé de nettoyer les toilettes après un passage. Il faut aussi désinfecter certains éléments communs de la maison comme la salle de bain, les poignées de porte, etc.

Pour le cas particulier des nourrissons, il existe un vaccin grippe apte à les immuniser contre les grippes intestinales causées par le rotavirus. Ce vaccin s’administre par voie orale dès l’âge de 6 semaines.

 

Que faire pour guérir d’une grippe intestinale ? fatigue

 

Sauf complications, les symptômes de la grippe intestinale s’envolent spontanément après 48 heures tout au plus. Pour favoriser cette guérison spontanée, il faut du repos. Il est aussi préconisé de suspendre la consommation d’aliments durant les premières heures de manifestation symptomatique. Boire beaucoup d’eau est essentiel quand on souffre de GEA. Prendre une SRO (solution de réhydratation orale) peut aider à résorber une perte d’eau et de sels minéraux. Au début, on veillera à boire par petite gorgée pour limiter les vomissements. On évitera les boissons trop sucrées ou acidifiées. Quand vient le temps de reprendre l’alimentation, privilégiez les légumes et les fruits cuits. Vous devez aussi décomposer les repas fastueux en plusieurs petites collations. Les produits laitiers sont à limiter. Si vous avez une diarrhée, préférez les carottes cuites, le jus de myrtille, la banane et le riz blanc cuit.

Si ces mesures s’avèrent insuffisantes, alors comment soigner la grippe ? Des traitements peuvent notamment venir à bout de la grippe intestinale. Les médicaments sont à visée symptomatique. On dénote :

  • Nausées et vomissements : charbon actif, médicaments anti-nausées à base de diménhydrinate par exemple,
  • Diarrhée : antisécrétoires pour adultes, antidiarrhéiques à base de lopéramide, pansements digestifs comme Smecta ou Actapulgite, probiotiques, charbon actif,
  • Fièvre : antipyrétiques.

Un traitement phytothérapique et à base d’huiles essentielles peut également s’avérer efficace pour en accélérer le processus de guérison. Cependant, cela requiert un avis médical au préalable.

 

En savoir plus sur les symptômes de la grippe : 

Quelle est la durée de la grippe ? 

Combien de temps est-on contagieux quand on a la grippe ? 

Est-ce une urgence quand on a la grippe et des vomissement ? 

Qu'est-ce que la grippe intestinale ? 

Quels sont les symptômes de la grippe intestinale ? 

Quel est le temps d'incubation de la grippe ? 

Que faire en cas de grippe chez l'enfant ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 451
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164