» » » Comment favoriser la cicatrisation avec des huiles essentielles ?

Comment favoriser la cicatrisation avec des huiles essentielles ?

Habituellement, les plaies se cicatrisent toutes seules, mais selon la gravité du traumatisme, le mécanisme de guérison peut à certains moments prendre du temps. La personne atteinte pourrait en effet attraper une infection si celle-ci n’est pas traitée comme il faut. Pour accélérer le processus, la nature a parfois besoin d’un petit coup de pouce. Avec sa propriété cicatrisante, l’huile essentielle de lavande convient totalement à la situation. Il faut seulement bien déterminer la variante la plus adaptée au traitement et la bonne formule.

 

Pour se soigner avec des huiles essentielles, découvrir également : 

 

Qu’est-ce que le processus de cicatrisation ?

Le processus de cicatrisation est un mécanisme naturel qui vise à régénérer ou réparer la peau sur une plaie. Avant de pouvoir guérir totalement, cette dernière doit passer par 3 étapes. Les différentes phases dépendent l’une de l’autre puisqu’elles s’enchainent entre elles. La guérison stagne lorsqu’une étape ne se déroule pas normalement. Si le patient ne prend pas de précaution à ce sujet, la lésion reste ouverte et peut se transformer en une plaie chronique. Dans des cas rares, la blessure peut mettre jusqu’à 2 ans pour guérir, mais cela dépend uniquement de tous les facteurs qui entrent en jeu.

 

À cet effet, la phase de réaction se désigne comme la première étape de la guérison d’une plaie. Elle consiste à limiter l’expansion de la lésion. Pour cela, elle met en œuvre un mécanisme naturel pour arrêter l’hémorragie et déclencher l’inflammation. Après, les tissus concernés par la blessure commencent à se régénérer. Le processus de guérison entre dans une phase de régénération ou de fibroblastique.

 

Durant cette étape, les cellules mortes du derme sont remplacées par un nouveau tissu qui aura pour action de conduire directement à la fermeture de la plaie. Au terme de la guérison, on assiste à l’étape de maturation ou de remodelage. Pour cela, les nouvelles cellules se murissent et donnent naissance à une nouvelle couche épidermique.

 

Pour qu’elle arrive à terme, la cicatrisation d’une blessure dépend de différents critères. Ce processus est intimement lié à la zone de l’affection, à la qualité de la peau, au traitement en cours, à l’exposition au soleil et au niveau de tabagisme. Ces facteurs peuvent parfois accélérer la guérison alors que d’autres peuvent troubler le bon déroulement de la cicatrisation.

 

Parmi les causes de retard du processus figurent : la carence alimentaire, l’insuffisance rénale, la maladie neurologique ou l’anémie. Citons également les effets secondaires engendrés par des médicaments comme ceux des traitements immunodépresseurs ou corticothérapies. D’autres facteurs pathologiques comme l’insuffisance lymphatique ou l’artériosclérose peuvent aussi entrainer ce trouble.

 

huile essentielle pour les cicatrices

 

 

Quelles sont les meilleures huiles essentielles pour favoriser la cicatrisation ?

En fonction de son origine végétale, certaines variantes de l’huile essentielle présentent des propriétés cicatrisantes et exfoliantes. C’est grâce à ces deux actions qu’elle a la capacité de stimuler ou d’accélérer la cicatrisation. Certaines huiles essentielles garantissent des résultats plus palpables que les autres.

  • L’huile essentielle d’helychrise

De par sa composition biochimique, l’huile essentielle d’helychrise développe des actions cicatrisantes, anti-inflammatoires et fibrinolytiques. Elle figure pour cela parmi les meilleures solutions naturelles qui favorisent la cicatrisation d’une plaie.

 

En effet, cette variante de l’huile essentielle cicatrisante intègre dans sa formule des monoterpènes et des sesquiterpènes. Ces actifs ont une influence positive sur les cellules épidermiques et stimulent leur régénération rapide.

 

Pendant le processus, son action permet de soulager l’inflammation et la douleur autour de la zone affectée. Pour un meilleur résultat, l’usage cutané reste la méthode adéquate pour ce remède naturel. Il faut pour cela verser sur la lésion 2 gouttes pures de l’huile essentielle d’hélichryse. Il convient de répéter ce geste au moins 3 fois par jour jusqu’à la guérison.

  • L’huile essentielle de lavande officinale

Pour soigner une plaie, l’huile essentielle de lavande officinale ou de lavande vraie est l’une des meilleures alternatives. Elle possède plusieurs propriétés qui favorisent la cicatrisation. Ses actifs produisent un effet cicatrisant, apaisant, antiseptique, purifiant et anti-inflammatoire. Leurs interventions permettront de régénérer rapidement les tissus et de diminuer les démangeaisons. Lorsqu’elle arrive à son terme, la cicatrisation peut être prurits.

 

 Le traitement avec cette huile essentielle cicatrisante apporte de meilleurs résultats lorsqu’il est utilisé en synergie avec l’huile d’argan. Cette dernière est très connue pour sa vertu à la fois cicatrisante et hydratante. La proportion recommandée est donc de mélanger une goutte de l’huile de lavande officinale avec 4 gouttes d’huile d’argan.

 

huile essentielle de lavande

  • L’huile essentielle de ciste ladanifère

Riche en terpènes, l’huile essentielle de ciste ladanifère a un pouvoir cicatrisant et coagulant. Son utilisation demeure pour cela conseillée pour la cicatrisation d’une blessure. Elle agit en stoppant les saignements et la prolifération de la plaie. Pour une guérison rapide et complète, son actif intervient également sur la régénération des tissus épidermiques.

 

Grâce à sa composition, ce remède naturel révèle des effets irritants pour certains types de peau. Avant de l’utiliser, il convient de tester le niveau de tolérance de votre épiderme. L’usage du terpène doit toujours être accompagné d’un autre support liquide afin de limiter la survenue d’éventuels effets secondaires. La meilleure méthode pour tirer profit de l’huile essentielle de ciste ladanifère est de la diluer dans de l’huile végétale.

  • L’huile essentielle de rose de damas

L’huile essentielle de rose de damas contient du citronellol, du nérol et du géraniol. La présence de ces molécules en grande quantité lui confère le pouvoir de traiter toutes sortes de blessures ou de plaies. Il s’agit donc d’un remède cicatrisant, astringent et régénérant.

 

Son intervention est pour cela sollicitée pour nettoyer et refermer la lésion. Il faut dire que cette huile essentielle possède également des propriétés anti-infectieuses et antibactériennes. Pour son utilisation, elle peut être appliquée de son état pur ou diluer.

 

Dans le premier cas, il faut seulement effectuer un petit test avant de commencer le traitement. Pour la seconde méthode, cette huile peut être combinée avec l’huile essentielle d’hélichryse italienne. Il faut donc mélanger 15 gouttes de la première huile essentielle avec 5 gouttes de la deuxième.

 

huile essentielle

  • L’huile essentielle de vanille

Souvent utilisées dans l’univers de la cosmétique, les vertus de l’huile essentielle de vanille peuvent être bénéfiques pour la cicatrisation. Cette variante se démarque grâce à ses effets hydratants et régénérants. Ces deux propriétés favorisent la régénération et atténuent la cicatrice laissée par la lésion. Elles préviennent pour cela la perte hydrique affectant la zone endommagée.

 

La méthode par voie cutanée s’avère être le meilleur usage pour tirer profiter des effets bénéfiques de cette huile essentielle cicatrisante. Il faut donc mélanger quelques gouttes de cette lotion avec une huile végétale puis appliquer la solution obtenue sur la zone concernée.

 

Quelles huiles végétales pour favoriser la cicatrisation ?

Comme toutes formes d’huile essentielle, toutes les variantes de l’huile végétale ayant une vertu cicatrisante peuvent être utilisées pour guérir une plaie et accélérer sa cicatrisation. Dans ce cadre, ce support de soin liquide se décline en plusieurs variétés. La liste est très longue, mais certaines variantes sortent du lot vu qu’elles ont des propriétés assez particulières.

 

Parmi les plus sollicitées, il y a l’huile de ricin, l’huile de karité et l’huile d’argan. Ces huiles essentielles grâce à leur forte teneur en acide gras et vitamine, nourrissent et protègent les nouveaux tissus épidermiques. Elles revitalisent et tonifient la cicatrice pour que celle-ci puisse s’adapter très vite à l’environnement.

 

huile vegetale pour les cicatrices

 

Quelles huiles essentielles contre les brulures ? 

À la fois, anti-inflammatoire, antalgique et cicatrisante, l’huile essentielle contre les brulures est considérée comme un remède miracle pour traiter ce genre de lésion. Son action permet de soulager la douleur et de limiter l’apparition d’une coque.

 

Comprenant les actifs qui favorisent ces effets, il existe un certain nombre d’huiles essentielles brulure comme l’huile essentielle de Géranium Rosat, l’huile essentielle de Tea Tree, l’huile essentielle officinale, l’huile essentielle de lavande aspic ou l’huile essentielle de ciste. Toutes ces variantes limitent la propagation de l’inflammation et favorisent le processus de cicatrisation.

 

Toutefois, leurs vertus se différencient sur quelques points en raison de leurs molécules complémentaires respectives. Certaines vont surtout se concentrer sur la régénération ou la réparation du tissu cutané alors que d’autres interviennent pour apaiser les effets de la brulure. Cette dernière catégorie atténue les douleurs et permet de contenir l’inflammation.

 

Quelles huiles essentielles contre l’eczéma ?

L’eczéma se définit comme une inflammation de la peau, résultant de l’intolérance aux agents allergène. Il se manifeste par l’apparition des rougeurs ou des gonflements. Cela peut parfois provoquer des irritations et/ou des démangeaisons.

 

Grâce à ses propriétés relaxantes, l’huile essentielle cicatrisante se montre plus adéquate pour soulager cette forme d’inflammation et pour rétablir la tolérance. Pour se débarrasser de cette sensation désagréable et disgracieuse, l’huile essentielle de camomille romaine, l’huile essentielle de géranium rosat et l’huile de lavande aspic demeurent les plus efficaces.

 

C’est pourquoi il convient de toujours garder au fond de son tiroir au moins l’une de ces trois variétés de l’huile essentielle eczéma. Leurs utilisations permettent d’atténuer la démangeaison et de calmer les douleurs. Dans un délai très bref, ses actifs agissent en profondeurs afin d’éliminer l’origine de l’intolérance. Les effets de ces remèdes naturels sont donc immédiats. Ils se font ressentir dès la première application.

 

En savoir plus sur les huiles essentielles : 

Comment favoriser la cicatrisation avec des huiles essentielles ?

Quelles huiles essentielles peut-on utiliser pour les cheveux ?

Comment s'endormir avec des huiles essentielles ?

Comment utiliser l’huile essentielle lavandin ?

Comment utiliser l’huile essentielle lavande fine ?

Comment utiliser l’huile essentielle lavande vraie ?

Comment utiliser l’huile essentielle lavande aspic ?

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.