Homéopathie herpes

Mesure d’hygiène et précaution à prendre

Pour prévenir la poussée d’herpès et limiter la contamination au niveau de votre entourage, il existe quelques mesures à prendre en compte, notamment en cas de bouton de fièvre. Ces dernières sont également essentielles pour que l’herpès ne se propage pas vers d’autres parties du corps.

 

Tout d’abord, il est indispensable de se laver les mains fréquemment avant de toucher des objets ou lors de l’application de divers médicaments. Autant que possible, vous devez éviter de toucher les plaies. Par la suite, vous devez limiter les contacts physiques avec d’autres personnes, notamment les enfants de bas âges et les individus à risques. 

 

Pour que l’herpès ne se répète pas aussi souvent, il est obligatoire que vous sachiez les facteurs qui encouragent son développement dans votre organisme. Faites une analyse sanguine.

Les personnes atteintes d’herpès, quelle que soit sa forme, doivent dormir suffisamment et se mettre à l’abri des rayons UV du soleil.

Utilisée depuis des décennies, l’homéopathie est une branche médicale favorisée pour faire face à différentes maladies et affections de la peau. Elle est de plus en plus recommandée pour combattre et prévenir l’herpès. Elle garantit des résultats palpables dès qu’on y recourt dès l’avènement des premiers symptômes. L’homéopathie est une médecine qui met en valeur les substances minérales, animales ainsi que végétales dans la production des médicaments homéopathiques. 

 

Qu’est-ce que l’herpès ?

L’herpès est longtemps considéré comme étant une pathologie qui se développe chez les personnes adoptant un mode de vie peu recommandable. Les individus souffrant de cette maladie subissent souvent une stigmatisation sociale engendrant des troubles psychologiques. 

 

L’herpès fait partie des infections qui sont présentes tout au long de la vie. Elle peut se manifester avec ou sans symptômes. On recense deux types de virus responsables de l’herpès. Le premier qui provoque le bouton de fièvre dont la transmission s’effectue principalement par contact muqueux. Le second qui cause l’herpès génital est transmis via un rapport sexuel. Cette forme d’herpès se traduit par des lésions vésiculaires ou des ulcères anaux. Non traités, ces types d’herpès peuvent découler vers des complications sérieuses telles que l’encéphalite. Bien qu’il soit possible de traiter l’herpès, il faut reconnaître que cette maladie peut réapparaître après quelques mois.

 

D’après les études publiées par l’OMS, le bouton de fièvre  affecte plus de 3 milliards de personnes à travers le monde dont la majorité est âgée de moins de 50 ans. L’herpès génital, quant à lui, concerne plus de 400 millions d’individus dont la tranche d’âge est comprise entre 15 à 49 ans. En France, les deux types d’herpès contaminent plus de 3 millions de patients.

 

Les symptômes de l’herpès

En général, il est difficile pour les particuliers de comprendre qu’ils sont atteints d’herpès buccal. En effet, ce type d’herpès est asymptomatique. Mais il arrive que l’infection à HSV-1 se traduise par des boutons de fièvre. Ces derniers sont de minuscules lésions ouvertes qui se localisent dans ou sur le bord de la bouche. Ces boutons engendrent des douleurs insupportables pour certaines personnes.

 

Les boutons sont précédés de picotements, des irritations ainsi que des sensations de brûlures. Même à la suite d’un traitement, les personnes souffrant de cette maladie peuvent être sujettes à une récidive des poussées d’herpès. Cette situation varie d’un patient à un autre.

 

Pour ce qui est de l’herpès génital, on constate également une absence de symptômes. Si ces derniers apparaissent, ils se manifestent par des lésions génitales ou anales. Il est rare que ce type d’herpès réapparaisse. L’herpès génital peut contraindre la vie sexuelle du patient.

 

L’herpès, une pathologie dangereuse pour les femmes enceintes

Tout le monde peut attraper l’herpès, mais celui-ci est dangereux pour les femmes enceintes. En effet, ces dernières peuvent développer un herpès génital à la suite d’une infection non traitée d’herpès labial. Une femme enceinte contaminée par l’herpès génital peut exposer son fœtus à un risque de contamination. Le nouveau-né naîtra avec le virus de l’herpès à cause de son lien avec sa mère via le placenta.

 

Face à un herpès néonatal, la vie de l’enfant est menacée. Ainsi, il va développer des lésions cutanées, d’importante fièvre, des préjudices graves au niveau du système nerveux ou encore un trouble de la vue.

Dès qu’une femme enceinte soupçonne qu’elle est atteinte d’herpès de n’importe quelle forme, une consultation chez un médecin est vivement recommandée. Ce dernier va lui fournir une surveillance spécifique durant et après la grossesse. Dans la majorité des cas, les obstétriciens préconisent une césarienne pour limiter les risques de contamination sur le nourrisson.

 

Traitement homéopathique de l’herpès

L’homéopathie est une médecine recommandée par de nombreux professionnels médicaux pour traiter à fond l’herpès. Ces derniers préconisent l’utilisation des divers médicaments homéopathiques. En voici quelques-uns des plus réputés :

 

-       Vaccinotoxinum

Le Vaccinotoxinum est conseillé pour guérir et prévenir l’herpès. Pour une dose en 15 CH qui sera à prendre une fois par semaine durant 8 semaines, le Vaccinotoxinum est efficace pour éviter les risques de récidives. Pour une dose en 9 CH pour une prise de 2 à 3 fois par jour, le Vaccinotoxinum est à privilégier pour faire face aux divers symptômes comme les rougeurs ou les démangeaisons.

 

-       Rhus Toxicodendron

Le Rhus Toxicodendron 15 CH est également un remède homéopathique conseillé pour soulager les premiers symptômes. Pour une dose de 3 granules prise 3 fois par jour pendant au moins 7 jours, le patient peut en finir avec les picotements et l’avènement des vésicules herpétiques.

 

-       Mezereum

Le Mezereum 9 CH et une solution efficiente pour combattre l’écoulement d’un bouton de fièvre. La dose préconisée est de 3 granules à prendre 4 fois par jour jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Quelques jours après la guérison, les plaies ou rougeurs se cicatrisent rapidement.

 

Ces 3 choix de médicaments sont les plus courants au cours d’un traitement homéopathique contre l’herpès. Il existe d’autres options vers lesquelles les patients peuvent se tourner. Mais il est toujours plus prudent de demander un avis médical avant de choisir un traitement par l’homéopathie. Un médecin saura vous prescrire la solution adaptée à votre état de santé.

 

Découvrez les autres gammes pour le traitement du bouton de fièvre 

Le recours à l'homéopathie pour traiter l'herpès
Soigner le bouton de fièvre grâce à l'homéopathie
L'herpès sur les lèvres : tous les soins
Traitement contre le bouton de fièvre sur la lèvre
Remèdes contre les boutons sur les lèvres
Tous les soins pour le bouton de fièvre
Traiter un herpès labial
Herpès de la bouche : tous les traitements
Lutter contre le bouton d'herpès