Infection gencive : tous les soins pour l'infection de la gencive

Dentifrice gencives sensibles bio Natessance - tube de 75 ml
Produit en stock
4.26 € 3.41 €
-20%
Page 1 sur 2>>>

L’infection de la gencive peut se traduire par des gencives qui sont douloureuses ou gonflées et sensibles au toucher. Des saignements au brossage constituent également des signes de cette pathologie qui affecte souvent les adolescents et les adultes. Il importe de la prendre au sérieux afin d’éviter toute éventuelle complication, telle qu’une parodontite ou un déchaussement des dents. Cet article vous aide à mieux comprendre l’infection de la gencive : définition, causes, symptômes, traitements et prévention.

 

Infection de la gencive : définition

La maladie de la gencive, aussi appelée parodontopathie, est due à une infection bactérienne. À ses débuts, lorsqu’elle est au stade de la gingivite, l’inflammation affecte uniquement les gencives. Quand la pathologie s’aggrave et atteint les ligaments ainsi que les tissus qui soutiennent la dent, elle se mue en parodontite, une maladie parodontale qui se manifeste par des douleurs intenses. Un déchaussement des dents peut survenir si l’infection n’est pas soignée à temps.

 

Quelles sont les causes de l’infection de la gencive ?

  • La principale cause : la plaque dentaire

 La plaque dentaire est un enduit collant qui se crée à la suite d’une accumulation de bactéries entre les dents et au niveau de leur jonction avec la gencive. En se multipliant, ces bactéries accroissent le volume de la plaque dentaire qui est à l’origine de la formation du tartre adhérant à la surface des dents. Lorsque cette plaque se calcifie, elle engendre une infection chronique de la gencive.

 

  • Les autres causes 

Plusieurs autres facteurs peuvent être à l’origine de l’infection de la gencive. Citons, entre autres :

- Le tabagisme,

- La consommation d’alcool,

- L’addiction au cannabis,

- Le diabète,

- La diminution des défenses immunitaires de l’organisme,

- La prise de certains médicaments pouvant provoquer une sécheresse de la bouche,

- Les changements hormonaux : les périodes de puberté, de grossesse ou de ménopause,

- Les carences en vitamines C et D ;

- Des couronnes dentaires mal adaptées, une malposition des dents, des blessures de la gencive en raison d’un brossage trop vigoureux.

 

Infection de la gencive : qui sont concernés ?

Très répandue chez les sujets adultes, l’infection de la gencive s’accentue au fur et à mesure de l’avancée en âge. Toutefois, elle peut aussi affecter les enfants et les adolescents. Un grand nombre de jeunes de 15 à 19 ans souffrent de saignements à cause d’une insuffisance d’hygiène bucco-dentaire, surtout lorsqu’ils se brossent les dents.

 

Les gingivites et les parodontites sont à l’origine de 30 à 40 % d’extractions dentaires ou de pertes de dents. 

 

Les symptômes d’une infection des gencives : la gingivite et la parodontite

Les signes d’une infection de la gencive évoluent en deux phases :

 

  • Premier stade inflammatoire : la gingivite

Dans la plupart des cas, l’infection de la gencive se développe lentement et au début, elle est indolore. Cependant, certains symptômes peuvent être révélateurs de la parodonpathie, comme :

– Des gencives sensibles au brossage des dents, enflées ou saignantes ;

– Un changement de couleur des gencives qui peuvent arborer des couleurs rougeâtres ;

– Une mauvaise haleine persistante ;

– Des dents mobiles qui s’ajustent de façon perceptible lorsque le sujet mord dans un aliment. 

 

Des constats d’au moins un de ces signes, il est conseillé de consulter un dentiste. Au stade de gingivite, la maladie de la gencive est encore réversible. Par contre, si elle n’est pas traitée, elle est susceptible de s’aggraver et d’aboutir à une parodontite.

 

  • La parodontite

Si la maladie de la gencive parvient à ce second stade, l’ensemble des tissus qui soutiennent les dents est atteint. Cette pathologie évolue sournoisement sur plusieurs années. Les symptômes apparaissent progressivement :

– Les dents se déchaussent et leur partie visible semble s’allonger ;

– Comme leur racine est dénudée, les dents deviennent hypersensibles ;

– Les dents deviennent mobiles en raison de la perte d’attache sur le ligament alvéolo-dentaire ;

– Des espaces alors inexistants surgissent entre les dents ;

– Des abcès se forment parfois au niveau des gencives.

 

Si elle n’est pas traitée, la parodontite peut entrainer une propagation de l’infection requérant une extraction d’une ou plusieurs dents. En plus, elle augmente les risques :

– D’abcès parodontaux ;

– D’un mauvais contrôle du taux de glycémie chez les personnes diabétiques ;

– D’infections pulmonaires ou cardio-vasculaires. 

 

Infection de la gencive : traitements

  • Traiter la maladie chez un dentiste

Des constat des premiers signes, il est conseillé de consulter un dentiste qui prescrira le traitement adéquat en fonction de la gravité de la pathologie :

- L’administration d’antibiotiques (par injection pour par pilules) ;

- Un détartrage et un surfaçage radiculaire pour nettoyer en profondeur les gencives jusqu’aux racines des dents.

- Une gingivectomie : cette intervention consiste à enlever certains tissus gingivaux. 

 

En cas de saignement fréquent des dents, des bains de bouche à base de chlorexidine permettent d’apaiser et de désinfecter la gencive.

 

  • Soigner l’infection de la gencive avec la médecine douce

- L’homéopathie : cette branche de la médecine douce offre plusieurs alternatives pour calmer l’inflammation liée à la gingivite, comme la teinture mère de calendula en bains de bouche, les gommes à la propolis (à mâcher) ou un spray de bouche à base de propolis.

- La phytothérapie : l’huile essentielle de giroflier détient des vertus antiseptiques et anti-inflammatoires. L’huile essentielle de camomille romaine permet d’apaiser et de cicatriser l’infection de la gencive.

- Les remèdes de grand-mère : en cas de gencives gonflées et douloureuses, les masser avec un gel gingival à la sauge ou tout simplement sucer un clou de girofle.

 

Un rinçage régulier de la bouche avec de l’eau salée (1 cuillerée à café de sel pour un verre d’eau chaude) s’avère également efficace pour traiter l’infection de la gencive dès l’apparition des premiers symptômes.

 

Comment prévenir l’infection de la gencive ?

Une bonne hygiène bucco-dentaire, telle qu’un brossage des dents au moins 2 fois par jour et l’usage d’un fil dentaire aident à éliminer les particules d’aliments qui engendrent l’amoncellement de tarte et de plaques dentaires.

L’utilisation d’un rince-bouche anti-gingivite représente une autre alternative pour détruire les bactéries qui favorisent la formation de la plaque dentaire.

 

Un grand nettoyage des dents réalisé deux fois par an par un dentiste permet d’éviter l’accumulation de plaque dans les zones difficiles à atteindre lors des brossages de dents au quotidien.

 

Découvrir les autres solutions contre problèmes de gencives

Traitement contre la gingivite

Dentifrice Parodontax pour les gencives fragiles

Solutions contre les douleurs aux gencives

Produits contre les infections aux gencives