» » » Qu'est-ce que la grippe H1NI ?

Qu'est-ce que la grippe H1NI ?

lundi 11 janvier 2021

 

La grippe H1N1 ou grippe A est une maladie infectieuse, virale et très contagieuse. Elle est à l’origine de nombreuses épidémies, comme celle de 2009. C’est une maladie qui affecte aussi bien les humains que les animaux : oiseaux (grippe aviaire), porcs (grippe porcine) et chevaux (grippe équine).

 

grippe

Quelles sont les causes de la grippe H1N1 ?

La grippe H1N1 est provoquée par l’influenza A. Les lettres H et N indiquent les protéines situées sur la surface du virus. Les gênes de ce dernier sont en perpétuelle mutation. C’est pourquoi il peut toucher les animaux et les humains. Le virus est considéré comme ayant passé la barrière des espèces lorsque la grippe affectant les animaux touche aussi les humains. La grippe H1N1 se propage rapidement d’une personne à une autre. La personne atteinte est contagieuse durant 24 h avant l’apparition des premiers symptômes ou plus de 7 jours après que la grippe s’est déclarée.

 

La grippe se transmet de différentes manières : par la toux, les éternuements, le contact avec des objets contaminés ou avec une personne infectée…

 

Comment se manifeste la maladie ?

La grippe H1N1 attaque directement les voies respiratoires. L’infection virale se manifeste généralement par des toux, de la fièvre, des maux de gorge et de tête. Les patients contaminés peuvent aussi ressentir de grosses sensations de fatigue, des frissons et des tremblements. Des troubles digestifs comme des nausées et des vomissements peuvent également être constatés. Par ailleurs, les personnes souffrant de grippe H1N1 peuvent avoir un manque d’appétit et maigrir considérablement.

 

Notons que l’intensité des symptômes varie selon les défenses immunitaires et l’état de santé général des patients. Néanmoins, il est essentiel de traiter la grippe H1N1 dans les délais les plus courts pour éviter tout risque de complications.

 

Quelles sont les éventuelles complications de la grippe H1N1 ?

En l’absence d’un traitement rapide et efficace, la grippe H1N1 peut entraîner de graves complications. La pneumonie bactérienne est l’une des plus fréquentes. Ce sont les personnes atteintes de maladies préexistantes comme le SIDA, le diabète ou la bronchite chronique qui sont les plus susceptibles d’attraper cette pneumonie. Toutefois, la maladie peut se guérir avec un traitement à base d’antibiotiques. Le SDRAS ou Syndrome de Détresse Respiratoire Aigüe Sévère est une complication rare et grave de la grippe H1N1. Il peut survenir à n’importe quel âge et est potentiellement mortel.

 

Les personnes souffrant de la grippe H1N1 peuvent aussi présenter des complications neurologiques importantes, dont le syndrome de Guillain Barré. C’est une maladie inflammatoire auto-immune qui incite le système immunitaire à attaquer les nerfs périphériques. Ses symptômes peuvent varier d’un simple fourmillement à une paralysie définitive. Par ailleurs, la grippe H1N1 peut engendrer de graves atteintes neurologiques irréversibles.

 

Dans les cas extrêmes, les patients affectés par la grippe H1N1 peuvent en mourir.

 

Comment se déroule le diagnostic ?

diagnostic de la grippe h1n1

 

Il est impératif de consulter un médecin dès l’apparition des premiers symptômes de la grippe H1N1 et/ou si vous avez séjourné dans une région à risque. Celui-ci va établir son diagnostic en fonction de votre récit et de l’observation clinique. Des examens complémentaires, comme un bilan sanguin, sont aussi prescrits en cas de complications ou si vous êtes atteints d’une autre maladie. Le médecin peut également vous demander de faire une biopsie.

 

Quel vaccin et traitement pour la grippe H1N1 ?

La souche H1N1 est incluse dans le vaccin antigrippal saisonnier. Il est également possible de traiter la grippe H1N1 avec des médicaments antiviraux. Parmi ces derniers, il y a les inhibiteurs de la protéine M2 dont l’amantadine. Toutefois, il faut savoir que ces derniers présentent une intolérance rénale, neurologique et hépatique.

 

En revanche, les inhibiteurs de la neuraminidase (oseltamivir, zanamivir…) sont efficaces uniquement s’ils sont pris dans un délai de 48 heures après l’apparition des premiers symptômes grippaux.

 

gestes barrière contre la grippeComment se protéger contre le virus H1N1 ?

Adopter des gestes simples au quotidien vous permet de vous protéger et de protéger vos proches contre le virus H1N1. Dans le cas où vous êtes affectés par le virus, vous pouvez limiter la propagation avec les autres en restant confinés à la maison. Profitez-en pour vous reposer, boire beaucoup d’eau et adopter une alimentation saine et équilibrée. Si vous êtes obligés de sortir, veillez à garder un mètre de distance avec les autres personnes et portez un masque de protection. Aussi, n’oubliez pas de vous laver systématiquement les mains avec de l’eau et du savon ou à défaut une solution hydroalcoolique. Cependant, si vous n’êtes pas infectés, vous devez éviter les contacts étroits avec les malades atteints de la grippe H1N1. Pensez également à vous laver fréquemment les mains.

 

Les épidémies de grippe H1N1

On retrouve plusieurs épidémies de grippe H1N1 à travers l’histoire. La plus célèbre est la grippe espagnole de 1918. D’envergure mondiale, la grippe espagnole a causé entre 50 à 100 millions de décès en 1918 et 1919. Elle s’est caractérisée par une forte fièvre et un affaiblissement anormal et rapide des défenses immunitaires. La majorité des victimes succombaient une dizaine de jours après l’apparition des premiers symptômes. Il y a eu aussi la pandémie de 2009. Provoquée par une souche H1N1, cette pandémie résulte de l’association de virus grippal humain, porcin et aviaire. Elle s’est propagée dans plus de 70 pays, mais la majorité des décès était survenue au Mexique.

 

Quelle différence entre grippe A et B ?

Si la grippe H1N1 ou type A provoque des pandémies, la grippe B, elle, est plus ou moins la cause d’épidémies dites « localisées ». Aucune manifestation clinique ne permet de faire la différence entre les deux formes de grippe. Néanmoins, les symptômes de la grippe B sont moins intenses et moins violents que ceux du type A.

 

La grippe H1N1 est une maladie infectieuse potentiellement mortelle. C’est la raison pour laquelle il est indispensable de consulter au plus vite un médecin dès l’apparition des premiers symptômes grippaux. Par ailleurs, il est préférable d’éviter de séjourner dans les régions à risques et/ou les contacts trop près avec les personnes atteintes de la grippe H1N1.

 

En savoir plus sur l'épidémie de grippe : 

Qu'est ce que la grippe espagnole ? 

Comment agit le virus de la grippe ? 

Quel est le taux de mortalité de la grippe ? 

Comment agit le virus de la grippe saisonnière ? 

Qu'est-ce que la grippe aviaire ? 

Qu'est-ce que la grippe H1NI ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164