Comment soigner un orgelet ? Tous les traitements pour soigner l'orgelet

Spifen 200mg - 30 comprimés
Produit en stock
2.54 €
Advilmed 100mg - 30 comprimés enrobés
Produit en stock
2.67 €
Advilcaps 200mg - 16 capsules molles
Produit en stock
3.35 €
Advilcaps 400mg - 14 capsules molles
Produit en stock
4.87 €
Advil 400mg comprimé - 14 comprimés enrobés
Victime de son succès
3.65 €
Nurofen 400mg - 12 comprimés enrobés
Produit en stock
4.36 €
Nurofenflash 400mg - 12 comprimés pelliculés
Victime de son succès
5.06 €
Ibuprofène Mylan 200mg - 20 comprimés enrobés
Victime de son succès
1.37 €

Infection bactérienne des cils ou un genre de petites glandes sébacées qui sont localisées à leurs racines, l’orgelet est l’équivalent du furoncle sur la peau. De ce fait, le risque de contagion pour l’orgelet est tout autant élevé que pour le furoncle. L’orgelet est une infection locale, le plus souvent causée par une bactérie telle que le staphylocoque.

 

Définition

L’orgelet est un genre de furoncle du cil de la paupière. Il est généralement localisé sur le bord, mais pas dans la masse de la paupière comme un chalazion. L’orgelet ressemble plutôt à un bouton rempli de liquide purulent, qu’il ne faut en aucun cas toucher sous risque de contagion à travers la main pour l’autre œil.

 

L’orgelet provoque une tuméfaction plus ou moins douloureuse du bord libre de la paupière, entre le cil et l’œil, particulièrement au niveau de l’implantation des cils. Une douleur locale, parfois assez vive survient assez rapidement à la formation d’un orgelet, pouvant se présenter avec un larmoiement ou une sorte de gêne dans l’œil. Il s’agit d’une infection souvent bénigne et temporaire, où la durée est susceptible de varier entre quelques jours et une semaine. Les orgelets ne sont pas des pathologies très contagieuses, étant donné que la bactérie origine de l’infection ne peut survivre plus longtemps à l’air libre. Cependant, l’orgelet peut vraiment se transmettre d’un œil à un autre, notamment à une tierce personne.

 

Quels sont les causes et les facteurs de risque ?

Jadis, l’orgelet fut appelé « compère-loriot ». Il touche avec prédilection les personnes diabétiques. C’est-à-dire que l’excès de sucre dans le sang est considéré comme un facteur de risque majeur de l’infection. C’est d’ailleurs pour cela que la survenue récurrente d’orgelets doit ordinairement obliger le médecin à rechercher un diabète chez le patient. En outre, une éventuelle baisse des défenses immunitaires ou l’existence d’une possible dermite séborrhéique sont également d’autres facteurs de risque d’un orgelet.

 

Toutefois, l’orgelet peut aussi résulter d’une infection localisée sur la glande sébacée annexée à un cil, souvent par un germe de type staphylocoque doré. La glande sébacée concernée va alors se gonfler jusqu’à former un genre de furoncle. Chez les diabétiques, les personnes sujettes à l’acné ou au stress et aux fatigues avec un système immunitaire affaibli, les orgelets peuvent présenter une tendance chronique. C’est en quelque sorte pour cela que le dépistage d’un diabète est toujours envisagé en cas d’infection récidive. Quoi qu’il en soit, un orgelet peut être causé par la présence d’une blépharite, d’un manque d’hygiène, de la climatisation, du vent, du port de lentilles de contact et d’un maquillage exagéré.

 

Quels sont les symptômes ?

Pour un éventuel orgelet, les signes les plus courants sont l’apparition d’une rougeur, d’une douleur, de la chaleur, et la survenue d’un bouton purulent. Généralement, l’orgelet commence par une douleur au niveau de la paupière, plus particulièrement à la racine des cils. Au bout de 24 à 48 heures, une petite tuméfaction peut apparaître. Ensuite, l’œil a tendance au larmoiement et le patient ressent une impression de corps étrangers. Après quelques jours, le pus commence à se vider, provoquant une sorte de soulagement progressif. Néanmoins, s’il y a obstruction de la glande sébacée, celle-ci peut devenir le siège d’une inflammation.

 

Comment réagir en cas d’orgelet ?

Malgré le fait que la manifestation d’un orgelet est assez tentante pour être touché, il convient de s’efforcer de s’abstenir à la palpation ou au frottement. Il est également conseillé de nettoyer la paupière avec un sérum physiologique en dosette, à raison de plusieurs fois par jour. Sans oublier aussi d’appliquer sur l’œil une compresse stérile imbibée d’eau chaude durant plusieurs minutes. Chez la gent féminine, le maquillage des yeux est à éviter. Les lentilles de contact doivent aussi être remplacées par des lunettes tant que l’œil n’est pas guéri. Pour les personnes qui sont souvent sujettes aux orgelets, il est recommandé d’en parler à son médecin, afin qu’il puisse prescrire le traitement adapté comme la prise d’antibiotiques.

 

Quand consulter pour un orgelet ?

L’orgelet est une infection assez bénigne qui se guérit habituellement en quelques jours. Toutefois, certains signes obligent le patient à prendre un avis clinique, notamment s’il est régulièrement sujet aux orgelets, si l’orgelet présent perdure depuis plus d’une semaine ou plus. Il convient également de consulter en urgence, si l’orgelet engendre une forte douleur, si la paupière est fortement gonflée, si le patient présente de l’œil rouge, s’il a de la fièvre, s’il est atteint de diabète ou présente un déficit immunitaire, mais aussi si des ganglions se forment au niveau du cou. Si l’orgelet est d’une envergure et s’avère être très douloureux, l’intervention d’un chirurgien ophtalmologiste peut être indispensable pour percer de manière stérile et le vider afin d’éliminer l’infection.

 

Comment diagnostiquer un orgelet ?

L’orgelet est assez facile à distinguer et ne pose pas de problème de diagnostic. Pour le bilan, les examens complémentaires ne sont pas généralement nécessaires, vu que l’orgelet est dû dans la majorité des cas à un staphylocoque qui était déjà présent sur la peau et qui a pu migrer jusqu’à l’œil. Cependant, dans le cas d’un orgelet récidivant, le mieux c’est de procéder à la vérification d’une glycémie à jeun pour rechercher un éventuel diabète.

 

Comment soigner un orgelet ?

D’un point de vue général, l’orgelet guéri en quelques jours et le plus souvent de manière spontanée. Seuls certains cas rares requièrent une consultation clinique. Néanmoins, pour accélérer la guérison, il est déconseillé de toucher l’orgelet, de ne pas le percer, de ne pas frotter les paupières et de se laver les mains de façon régulière. Les paupières sont à nettoyer plusieurs fois par jour à l’aide d’un sérum physiologique.

 

Quels sont les traitements médicamenteux pour un orgelet ?

L’orgelet peut être traité avec plusieurs médicaments qui peuvent être utilisés seuls, mais pas en association, pour ne citer que les antalgiques classés non spécifiques du genre paracétamol, les anti-inflammatoires non stéroïdiens ou AINS, comme l’ibuprofène, le kétoprofène ou encore l’aspirine.

 

Parfois, le traitement d’un orgelet requiert l’utilisation d’un collyre ou d’une pommade associant antibiotique et corticoïde avec l’application d’une compresse humide à l’eau chaude. L’application est à répéter entre 3 à 4 fois par jour, notamment pour accélérer l’écoulement de pus. En cas de résistance au traitement, une incision peut être envisageable au niveau du bord libre. Cela est nécessaire pour évacuer le pus.