» » » » Bronchodermine pommade - tube de 60 g
« Retour à la catégorie
Bronchodermine pommade - tube de 60 g
Zoom

Bronchodermine pommade - tube de 60 g

Note moyenne : 1 avis

Le médicament bronchodermine est utilisé comme décongestionnant dans le traitement des affections respiratoires banales (rhumes, toux, bronchites simples).

Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Bronchodermine pommade est une formule indiquée pour le traitement des maladies respiratoires banales, entre autres, les rhumes, les toux ou les bronchites simples dues à une inflammation des bronches. Cette pommade est réservée uniquement aux adultes et aux enfants de plus de 30 mois.

 

Les substances actives de cette formule sont l’eucalyptol, le gaïacol créosoté et l’huile essentielle de pin. Il faut savoir que le gaïacol créosoté est un mélange de gaïacol et de créosote de hêtre. Les autres composants de la pommade sont le stéarate de m-propylène glycol, le stéarate d’éthyle, le stéarate de glycol, le stéarate de glycéryle, l’acide stéarique, la monoéthanolamine, l’huile d’arachide et l’eau purifiée.

 

Cette pommade est conditionnée dans un tube de 60 g.

 

Quelle est la posologie de la pommade Bronchodermine ?

La dose recommandée pour la pommade Bronchodermine dépend de l’âge du patient. Chez un enfant de 30 mois à 6 ans, la posologie est de 1 g à appliquer une fois par jour. Tandis que chez l’enfant de 6 à 15 ans, elle est de 1 g à appliquer deux fois par jour au maximum. Quant à un adulte et un adolescent de plus de 15 ans, la dose est de 1,7 g, à appliquer deux fois par jour au maximum. La durée du traitement ne doit pas dépasser les 6 jours sans l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

Pour avoir la dose précise, vous devez utiliser le dispositif doseur qui est fourni dans la boîte. Il faut étaler la pommade sur la poitrine avec le bout des doigts, sans frictionner, ni masser, ni recouvrir la zone traitée avec un linge ou un vêtement. Après cela, lavez-vous soigneusement les mains après l’application pour éviter le contact accidentel avec les yeux, les muqueuses et les plaies. Lavez également le dispositif doseur.

 

Précautions d’emplois de Bronchodermine pommade

Vous devez veiller à ne pas appliquer cette pommade sur une surface étendue de votre corps.

Si vous avez de la fièvre ou des crachats purulents ou si vous avez souffert d’une épilepsie, vous devez prendre conseil chez votre médecin avant d’utiliser ce médicament.

 

Pendant la grossesse, l’utilisation de Bronchodermine est déconseillée. Par ailleurs, si pendant le traitement, vous découvrez que vous êtes enceinte, consultez rapidement votre médecin pour connaître si vous devez ou non continuer le traitement.

En cas d’allaitement, vous ne devez en aucun cas appliquer cette pommade sur les seins.

 

Quelles sont les contre-indications de Bronchodermine ?

Vous ne devez pas utiliser Bronchodermine pommade si vous avez une allergie connue à l’un des composants de la formule. L’application de ce produit est également déconseillée en cas de lésions au niveau de la peau.

 

Cette pommade est strictement déconseillée aux enfants de moins de 30 mois et aux enfants ayant déjà eu des convulsions.

 

Si vous avez des doutes, demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

 

Effets indésirables de la pommade Bronchodermine

Chez certains patients, la pommade Bronchodermine peut provoquer des effets indésirables. Elle peut éventuellement entraîner une réaction allergique comme des démangeaisons, des rougeurs sur la peau ou un gonflement du visage et du cou. Le patient peut aussi ressentir une chaleur vive au niveau de la zone traitée ou encore une irritation de la peau.

 

Si vous ressentez que les signes s’aggravent, ou que de nouveaux signes apparaissent, arrêtez le traitement et consultez rapidement votre médecin ou votre pharmacien.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Contrairement à ce que peuvent penser beaucoup de personnes, le rhume n’est en aucun cas une maladie. En fait, il s’agit plutôt d’un état. Si on devait définir le rhume, c’est un état causé par l’inflammation des voies respiratoires, la muqueuse des fosses nasales est alors sollicitée. On doit le rhume ou rhinite virale ou aiguë à un virus. Le rhume met celui qui le subit dans une situation non confortable, une sensation de mal-être peut en dégager. Les organes concernés par le rhume sont la gorge et le nez. Généralement, un rhume n’est pas bien grave, mais il se peut parfois qu’il le devienne. Dans le premier cas, il faut juste se procurer des médicaments pour en venir à bout par contre dans la deuxième situation, la consultation d’un médecin est plus que conseillée.

 

Quelles sont les causes d’un rhume ?

Il arrive que l’on soit atteint d’un rhume lorsqu’il y a changement de saison. En hiver, printemps et automne, on assiste à beaucoup d’individus atteints du rhume. Incroyable, mais vrai, le rhume peut être contracté par une infection virale. Les virus responsables du rhume peuvent s’élever au nombre de 200, contrairement à la grippe qui n’est causée que par un seul et unique virus.


Ainsi, le virus responsable du rhume est le rhinovirus dont les variantes sont au nombre de 200. La muqueuse du nez est alors agressée par le virus et finira par provoquer un rhume.


Le froid permet également de favoriser la propagation de virus. A part le froid, le stress et l’humidité peuvent favoriser l’apparition du rhume.

 

Comment savoir si on a un rhume ?

Ce n’est pas bien difficile de déterminer si une personne est enrhumée. Des symptômes tels que le nez qui coule. Le liquide en question aura une texture limpide et au fur et à mesure du rhume, le liquide deviendra plus épais. Le nez commencera alors à se boucher.


D’autres signes comme une fièvre, des douleurs, une sensation de brûlure dans le nez et un mal de gorge présagent la formation de rhume. De même, le refroidissement du corps laisse également penser à un début de rhume. A part ce qui a été dit, l’apparition fréquente d’éternuements peut être un rhume qui s’annonce.

 

Par quels traitements peut-on venir à bout du rhume ?

Le rhume peut se traiter de plusieurs manières. Il existe de bons gestes comme les remèdes de grand-mère permettant de venir à bout tels que l’inhalation de thym, d’eau physiologique, mais aussi le jus de citron et même l’oignon. Des conseils précieux tels que boire de l’eau afin de réduire la force du virus ou bien manger des aliments riches en vitamines C permet de lutter efficacement contre le rhume. Evidemment, si ces méthodes n’ont pas permis de venir à bout du rhume, un médicament tel que le bronchodermine pommade peut être la solution. Grâce à son effet décongestionnant, le rhume ne sera plus qu’un mauvais souvenir une fois cette pommade appliquée. Le médicament est réservé à l’adulte et l’enfant de plus de 30 mois. 

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

SERP

Immeuble “Le Triton”

5, Rue du Gabian
98000 MONACO

 

+377 97 77 87 05

 

contact@serp.mc

Retour en haut
Nos conseils santé
Comment se soigne la rougeole ?
Comment se soigne la rougeole ?
Santé
La rougeole est une maladie d’origine virale. Elle est très contagieuse. Dans ses débuts, elle s’apparente à un simple rhume ou une grippe. Elle est donc caractérisée par une rhinite, une conjonctivite, une toux… Une fièvre, encore modérée, est aussi un des signes distinctifs de la rougeole.
En savoir plus
Comment guérir de la BPCO ?
Comment guérir de la BPCO ?
Santé
La BPCO ou broncho-pneumopathie chronique obstructive est une pathologie qui affecte le système respiratoire. Cette maladie respiratoire chronique est due à une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Le tabagisme est considéré comme étant la première cause de la BPCO. Toutefois, dans 20 % des cas, elle est également causée par une exposition prolongée à la pollution de l’air ou aux produits toxiques. La broncho-pneumopathie chronique obstructive n’est découverte que quand les dégâts irréversibles sont déjà constatés comme importants.
En savoir plus
Comment soigner une rhinopharyngite ?
Comment soigner une rhinopharyngite ?
Santé
La baisse de température provoque le développement de diverses pathologies, dont la rhinopharyngite. Accompagnée d’une diminution de l’appétit et de quelques symptômes désagréables, la Rhinopharyngite peut toucher aussi bien les adultes que les enfants. Découvrez tout sur cette maladie hivernale.
En savoir plus
Informations mises à jour le 16/05/2022 à 13:54:28