» » » Quels sont les symptômes d'une allergie au gluten ?

Quels sont les symptômes d'une allergie au gluten ?


 

Une réaction allergique est déclenchée par une intolérance à certains aliments ou substances alimentaires. Une malabsorption de ces éléments peut aussi la provoquer des symptômes d’allergie. Cette réaction peut être causée par des substances extérieures comme la poussière et les pollens. À noter que certains médicaments sont également susceptibles d’occasionner une allergie.

 

L’intolérance au gluten est aussi une maladie fréquente capable de produire des réactions allergiques. En respectant le régime alimentaire sans gluten, les éventuels symptômes vont disparaître. Dans le cas contraire, des complications peuvent survenir. Quel est le symptôme allergie gluten? Comment savoir si vous présentez une allergie au gluten ?

 


 

pâtes

Comment reconnaître une allergie au gluten ?

Les symptômes de la maladie cœliaque s’avèrent être variables d’un sujet à un autre. Chez certaines personnes, l’intolérance au gluten est facilement identifiable. D’autres individus atteints de cette maladie, particulièrement les patients d’âge avancé développent moins de manifestations allergiques.

 

Qu’est-ce que le gluten ? Ce sont des protéines que l’on retrouve dans des céréales comme le blé, l’épeautre, le seigle entre autres. Toutes les céréales ne contiennent pas forcément de gluten.

 

Symptôme allergie gluten : une allergie au gluten peut entrainer un trouble digestif. Chez l’enfant, ce dernier se traduit par une diarrhée dite chronique ou intermittente. D’autres manifestations comme les nausées et les vomissements constituent également des symptômes d’une intolérance au gluten. Le sujet pourrait aussi perdre son appétit après avoir mangé des aliments riches en gluten. Il arrive en outre que cette intolérance soit asymptomatique, donc difficile à diagnostiquer.

 

Chez l’adulte les perturbations digestives se manifestent à travers de la diarrhée chronique. Souvent, la personne souffre aussi de constipation. La perte du poids figure également parmi les symptômes de l’allergie au gluten. Dans certains cas, l’individu peut sentir une douleur abdominale ou encore une sensation de tension au niveau de l’abdomen. Il s’agit d’un ballonnement qui est souvent associé à des émissions de gaz ou flatulence. Les douleurs au ventre sont une manifestation générale de la non-assimilation du gluten.

 

gorge qui grattent

 

La maladie du cœliaque est aussi le résultat d’une intolérance au gluten. Il s’agit d’une pathologie auto-immune de l’intestin après avoir consommé certains aliments comportant du gluten. Les symptômes mentionnés ci-dessus sont associés avec cette maladie.

 

D’autres manifestations non digestives peuvent également survenir. Chez l’enfant la perte du poids ainsi que l’arrêt de la croissance sont des symptômes d’une allergie au gluten. L’enfant pourrait aussi ressentir une fatigue intense et devient irritable. Des aphtes récidivants aussi bien qu’une dermatite herpétiforme peuvent aussi apparaitre en cas d’allergie alimentaire. La dermatite occasionne des manifestations cutanées comme le développement des poussées de cloques en forme de bouquets. Des démangeaisons peuvent aussi être ressenties en cas d’une allergie cutanée. L’intolérance au gluten déclenche une aménorrhée et entraîne une anémie à cause d’une carence en fer.

 

Pour l’adulte, les symptômes non digestifs se manifestent par une fatigue prolongée et une anémie à cause d’une déficience en fer et/ou en acide folique ou vitamine B9. L’allergie au gluten se traduit aussi par des éruptions de la peau et l’apparition des aphtes récidivants. D’autres signes inquiétants comme la stérilité inexpliquée peuvent également arriver dans certains cas. L’ostéoporose fait en outre partie des manifestations d’une intolérance au gluten. Cette allergie peut aussi atteindre les nerfs des membres.

 

Allergie au gluten : Diagnostic et traitement ?

La maladie cœliaque s’avère être héréditaire. Il est en effet facile de confirmer un diagnostic si un membre de votre famille souffre déjà de cette pathologie.

 

Le médecin procède à un prélèvement sanguin pour infirmer ou confirmer une allergie au gluten. Il va examiner votre sang pour rechercher les anticorps anti-endomysium spécifiques à la maladie cœliaque. Il va aussi chercher des anticorps transglutaminase tissulaires. Dans le cas où ils sont absents, l’intolérance au glucose est faiblement probable.

 

Le médecin peut également réaliser une biopsie pour savoir si vous souffrez vraiment d’une allergie au gluten. La biopsie de l’intestin grêle permet de la confirmer. Cette opération consiste à prélever des fragments tissulaires sur la zone de l’intestin, la plus proche de l’estomac. Dans ce cas, le médecin réalisera au préalable une anesthésie générale pour une endoscopie digestive haute, c’est-à-dire dans la bouche. En faisant l’analyse du prélèvement, le docteur peut déceler une certaine lésion au niveau de la paroi interne de l’intestin.

 

consultation médecin

 

Les biopsies intestinales ne sont pas obligatoires si vous présentez manifestement les symptômes de la maladie et que les anticorps spécifiques y sont présents en grande quantité.

 

Comment traiter une intolérance au gluten ? Une fois que les examens affirment que vous avez une allergie à cette substance, il convient de suivre un régime à base de produits qui n’en comportent pas. C’est la solution la plus efficace pour ne plus souffrir d’une intolérance. Sans régime alimentaire, les symptômes peuvent se compliquer et entraîner une maladie grave. Des traitements en immunothérapie pour soigner cette maladie sont en cours d’élaboration. Une injection à petite dose de peptides dans l’organisme du sujet atteint d’une intolérance est tout à fait envisageable.

 

Prévention de l’intolérance au gluten

Afin de prévenir l’apparition des symptômes d’une allergie au gluten, il faut éviter la consommation d’aliments qui en contiennent. Il faut faire attention aux plats tout faits, car ils peuvent contenir beaucoup de gluten. Ne consommez que des aliments sans glutens lorsque les analyses confirment que vous en êtes allergique. Regardez bien les étiquettes des céréales avant de les acheter.

 

Nourrissez votre bébé uniquement avec votre lait si possible pour éviter une intolérance au gluten.

 

Évolution de la maladie cœliaque

Mal traitée et en absence de régime alimentaire, l’allergie au gluten est susceptible de produire de graves complications. La stérilité ainsi que le cancer du tube digestif sont des formes sévères de la maladie du cœliaque.

 

Si vous ne suivez pas un régime alimentaire sans gluten, il est fort possible avec le temps que vous développerez un cancer du foie et/ou des voies aérodigestives. L’ostéoporose est aussi une complication assez fréquente en cas d’une intolérance au gluten.

 

Cette hypersensibilité, lorsqu’elle est mal traitée provoque le ralentissement de la croissance de votre enfant.

 

Le seul moyen de se débarrasser de cette intolérance est de ne plus manger des aliments contenant de gluten.

 

En savoir plus sur les réactions allergiques : 

Quels sont les symptômes d'une allergie au pollen ? 

Quels sont les symptômes d'une allergie au gluten ? 

Qu'est ce qu'une toux allergie ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.