Piloselle

Détox Bio Nat&Form - boite de 20 ampoules
Produit en stock
8.80 €

Des associations possibles

La piloselle peut être associée avec d’autres plantes pour un résultat davantage bénéfique pour le corps humain. En effet, elle peut être utilisée avec la queue de cerise et les racines de pissenlit pour agir efficacement sur les problèmes de rétention d’eau. Avec le marc de raisin, elle soigne les œdèmes. En cas d’excès de poids avec des troubles de circulation, la Piloselle peut être jointe au thé vert et à l’hamamélis. Par ailleurs pour prévenir la prise de poids après un repas riche en graisses, on peut l’utiliser avec de l’ascophyllum, une algue brune de l’Atlantique. Il est aussi possible de combiner la piloselle avec de l’artichaut, du Boldo et des radis noirs pour soigner l’insuffisance biliaire.

 

Comment prendre la Piloselle ?

Déclinée sous de multiples formes, la posologie de la piloselle varie en fonction des profils des patients et de la maladie à soigner. Il est alors primordial de savoir bien choisir son traitement avec la piloselle.

 

Par conséquent, en cas de troubles rénaux légers, il est conseillé de prendre des infusions à la piloselle ou un mélange de piloselle orthosiphon en gélules. Sa forme infusée et en gélules ont aussi plus d’effets et agissent plus rapidement sur le système digestif ou hépatique.

 

Pour favoriser et accélérer la cicatrisation, il est conseillé de choisir la teinture mère ou un gel de piloselle. Enfin pour traiter les problèmes respiratoires, on peut recourir aux pastilles pour inhalation ou utiliser la teinture mère ou la plante séchée placée dans de l’eau chaude.

 

Posologie

Les extraits secs titrés à 0,25 % de flavonoïdes se présentent comme étant la forme la plus efficace de la piloselle. Il faut prendre deux doses de 200 mg par jour, avec un grand verre d’eau en dehors des repas.

 

En infusion, la posologie idéale est de 5 à 10 g de fleurs séchées, infusées pendant 10 minutes dans un litre d’eau. Cette infusion doit être prise tout au long de la journée en buvant une tasse avant chaque repas. En cas de prise sous forme de gélules dosées ou de comprimées, la posologie idéale serait entre XXX.

 

Toutefois, il est plus bénéfique de consommer la poudre totale cryobroyée afin de profiter de l’ensemble des effets de cette plante.

 

Pour une teinture mère, il faut diluer 50 gouttes dans un peu d’eau et de prendre le mélange obtenu avant le petit déjeuner et le déjeuner. Tandis que pour un extrait fluide, il faut diluer 30 gouttes dans un grand verre d’eau et de boire cette préparation avant chaque repas.

 

Par ailleurs, il est préférable de répartir les prises matin et midi, et particulièrement avant 16 heures afin d’éviter des réveils nocturnes pour se vider la vessie. La durée d’une cure est généralement de 3 semaines afin d’être le plus efficace possible. En cas de pathologie ou trouble chronique, il est recommandé de renouveler chaque saison le traitement à la piloselle ou bien d’adopter une cure d’entretien, par exemple de 3 à 5 jours par semaine ou 10 jours par mois.

La piloselle, aussi connue sous son nom scientifique de Hieracium pilosella, est une petite plante herbacée vivace appartenant à la famille des astéracées. Traditionnellement utilisée pour ses vertus diurétiques, elle fait aujourd’hui office de remède phytothérapique efficace contre différentes sortes de pathologies.

 

Histoire et origine de la Piloselle

Répandue en Europe et dans les régions tempérées d’Asie et d’Amérique du Nord, la piloselle ne pousse que sur des sols secs et sablonneux et apprécie le soleil. Cette plante vivace doit son nom au mot grec pilos qui signifie poil, en relation avec le duvet recouvrant ses feuilles. La piloselle se caractérise par des fleurs jaunes ayant la forme de petites languettes, groupées en un capitule solitaire, entouré d’une collerette de bractées poilues, ainsi que par des feuilles recouvertes d’un duvet blanc qui s’enracine pour créer d’autre hampe florale par l’émission de stolon.

 

La piloselle est utilisée depuis le 12e siècle jusqu’au 19e siècle pour ses pouvoirs de guérison. En ces temps, elle servait à soigner les plaies, favoriser la cicatrisation et améliorer la vue. Elle est aussi réputée pour ses vertus vulnéraires et détersives. Nos ancêtres l’utilisaient également pour son action tonique pour le cœur, diurétique et antibactérienne.

 

Ce n’est que dans les années 1930 que les études menées sur la piloselle ont révélé ses propriétés drainantes. De ce fait, elle est devenue un remède très populaire pour soigner les problèmes de rétention d’eau, les œdèmes, etc.

 

Actuellement, la piloselle est largement utilisée en phytothérapie et son application la plus courante concerne les troubles rénaux. Elle est surtout indiquée pour la prévention des cystites à colibacilles, en cas de rétention d’eau, pour réussir sa cure d’amaigrissement ou de détox ou encore en traitement contre les diarrhées chroniques.

 

Obtention de la Piloselle

La floraison de la piloselle commence au mois de mai et se poursuit jusqu’en septembre ; quant à la récolte, elle a lieu aux mois d’août et septembre. En phytothérapie, on utilise la plante entière : feuilles, fleurs et tiges. Pour que les composés actifs de la plante puissent être extraits, elle doit être séchée naturellement au soleil ou bien à l’air chaud. Le procédé d’extraction est par ailleurs réalisé avec de l’eau pour seul solvant. Il faut environ 5 à 10 kg de plantes pour obtenir 1 kg d’extrait. Différentes sortes de formes thérapeutiques peuvent ainsi être obtenues : infusions, décoctions, teintures mères et dosages par gélules, comprimés ou poudre.

 

Propriétés et bienfaits de la Piloselle

La piloselle est composée de plusieurs principes actifs. Elle contient particulièrement de l’ombelliférone, du manganèse, du mucilage et de la résine, ainsi que des polyphénols, des flavonoïdes et des substances coumariniques.

 

De ce fait, cette plante possède de multiples propriétés : diurétique, antispasmodique, antibiotique et antifongique, cicatrisante et astringente. Tout en favorisant l’élimination urinaire de l’eau, des chlorures et de l’urée, on sait aussi que la piloselle est dotée d’une action cholérétique. Elle peut également stimuler la sécrétion biliaire.

 

Par conséquent, la piloselle est indiquée pour traiter les problèmes de rétention d’eau, drainer l’organisme et éliminer l’excès de sel grâce à l’action déchlorurant. Elle soigner un œdème des membres inférieurs et une légère hypertension due à un apport alimentaire trop important en sel. Elle permet aussi de favoriser la digestion et faciliter la cicatrisation des blessures.

 

Par ailleurs, la piloselle est également conseillée pour traiter les pathologies respiratoires telles que l’asthme, la coqueluche, la bronchite. Elle peut ainsi stimuler la toux et freiner la production de mucosités.