» » » Aphte

Aphte (Douleurs & maux)

Les aphtes font partie des ulcères les plus fréquents. Près de 20 % de la population mondiale en sont en effet atteints au moins une fois de leur vie. Il est heureusement possible de les prévenir en adoptant une bonne hygiène buccale et alimentaire et en résolvant certaines carences.

  • Adopter une bonne hygiène buccale

Les aphtes sont, la plupart du temps, causés par un déséquilibre de la flore buccale ou de petites blessures à l’intérieur de la bouche. On peut ainsi les prévenir en adoptant une bonne hygiène buccodentaire. Cela passe notamment par l’utilisation régulière d’un rince-bouche antibactérien.

 

Il ne faut pas cependant en abuser pour éviter l’affaiblissement de la flore buccale. L’utilisation trop énergique de brosse à dents est aussi à éviter, au même titre qu’un mauvais positionnement d’un appareil dentaire. Et tant que possible, il faut privilégier les dentifrices ne contenant pas de dodecyl sulfate de sodium, un élément jugé par des spécialistes comme responsable de certains cas d’aphtes.

  • Éviter certains aliments

L’apparition des aphtes peut aussi être due à l’habitude alimentaire. Les aliments trop épicés, trop salés ou trop acides y sont souvent mis en cause. C’est le cas notamment des agrumes et des chips. Une étude réalisée en Turquie étend même la liste à plusieurs autres aliments pouvant irriter la muqueuse buccale comme le thé, les tomates, les aubergines et les boissons au cola.

 

S’y ajoutent aussi les aliments à bords coupants comme les croustilles et les bretzels. Peuvent aussi se trouver dans la liste des coupables le café, le lait, le chocolat, l’acide benzoïque, les figues, les noix et les pommes de terre, entre autres. Cependant, avant d’éviter quoi que ce soit, il est mieux de vérifier sa connexion à l’apparition récente d’un aphte.

  • Résoudre certaines carences

Des chercheurs israéliens ont administré de la vitamine B12 à des sujets souffrant d’aphtes récidivants. Cela a permis de réduire drastiquement ce dernier. Une preuve donc que ce problème peut être réglé par la résolution des carences en vitamine B12. En plus des compléments alimentaires proposés sur le marché, il est recommandé pour cela de manger de la viande, de la volaille, du poisson et des céréales enrichies.

 

Il est aussi à noter que les aphtes peuvent également être dus à d’autres carences : autres vitamines B, acide folique, zinc, etc.

  • Gare au stress

Les aphtes sont souvent des problèmes reliés à un stress extrême d’après plusieurs études. Ils sont, en effet, en cause dans 60 % des premiers épisodes d'aphte douloureux. Il a été même découvert par des chercheurs irlandais que la salive de la majorité des personnes souffrant de ce mal a une teneur plus importante de cortisol, l’hormone du stress.

 

Les moyens de prévention conseillés dans ce cas sont donc la respiration profonde, les bains chauds et l’exercice physique régulier. 

Aphte

Aphte : définition, origine et complications

L’aphte est, pour la plupart des personnes, un problème récurrent. Mais beaucoup d’entre nous ne savent pas exactement d’où pourrait en être la source. Nous sommes également nombreux à ignorer que des complications de cet ulcère superficiel existent.

 

On désigne par le terme « aphtes » de petits ulcères superficiels qui apparaissent le plus souvent sur les muqueuses à l'intérieur de la bouche. Leur taille varie entre 2 et 10 mm et ils se reconnaissent par leur fond jaunâtre ou grisâtre autour duquel se trouve une inflammation rouge vif.

 

Les aphtes sont souvent accompagnés de brûlures. Ils constituent cependant une affection bénigne pouvant disparaître une à deux semaines après leur apparition. Pour éviter d’éventuelles complications cependant, il vaut mieux les traiter.

 

Aphte : les complications éventuelles

Une personne qui fait régulièrement face à un retour d’aphte souffre de stomatite aphteuse ou d’aphtose buccale récidivante. Si la forme la plus fréquente de ce problème peut se guérir naturellement en une ou deux semaines, sa forme majeure peut nécessiter jusqu’à 3 semaines de traitement.

 

À noter que derrière les aphtes peut se cacher une maladie plus grave de type mononucléose infectieuse, tuberculose et toxoplasmose ou une carence en des éléments comme l’acide folique et la vitamine A.

 

Aphte : les facteurs en cause

Plusieurs coupables peuvent être désignés lorsqu’il y a apparition d’aphte. C’est le cas des petites blessures buccales, des changements hormonaux chez la femme et de certaines allergies et sensibilités alimentaires. On cite aussi souvent la fatigue physique et le stress, la prise de certains anti-inflammatoires non stéroïdiens et les carences en vitamine B12, zinc, acide folique ou fer.

 

Si les aphtes ne disparaissent pas d’eux même au bout de quelques jours à 2 semaines, le mieux est de consulter un médecin, car d’autres facteurs plus graves peuvent être en cause.