Acide hyaluronique

Crème sublimante Pur Aloé - pot de 45ml
Produit en stock
28.32 €
Mucogyne gel intime non hormonal - tube de 70 ml
Victime de son succès
15.17 €
Hyaluron Filler + Elasticity 3D sérum Eucerin - flacon de 30 ml
Produit en stock
41.36 € 33.09 €
-20%
Acide Hyaluronique 200 mg Santé Verte - boîte de 30 comprimés
Produit en stock
23.24 € 18.59 €
-20%
Page 1 sur 2>>>

Dans le domaine de la médecine esthétique, l’acide hyaluronique est utilisé sous forme d’injection. Pratiquées par un spécialiste, ces injections permettent d’obtenir des résultats immédiats, avec des effets plus intenses et durables (jusqu’à 6 mois). 

 

Au niveau du visage

  • Rides et pertes de volume

Sur le visage, l’injection peut être utilisée de différentes manières. Injecté directement dans le derme, l’acide hyaluronique comble les rides, tout en redonnant à la peau sa fermeté originelle. Il est également utilisé pour redessiner les contours du visage ou pour corriger les pertes de volume. Il y a aussi les injections qui permettent de repulper les lèvres.

 

En ce qui concerne la restauration des volumes et le comblement des rides, le produit est injecté dans les pommettes, au niveau des sillons naso-géniens, des tempes, des plis d’amertume et des cernes. 

  • Rhinoplastie médicale

La rhinoplastie médicale constitue une bonne alternative à la chirurgie esthétique. Des injections d’acide hyaluronique permettent en effet de réduire ou de corriger certaines imperfections au niveau du nez comme une bosse, une projection insuffisante de la pointe du nez, un petit creux ou encore une petite asymétrie. 

 

Au niveau de la silhouette

Indiqué dans le remodelage de la silhouette, l’acide hyaluronique est injecté dans différentes parties du corps pour restructurer les volumes, mais aussi dans l’objectif de corriger certaines difformités congénitales ou acquises comme une ablation d’une tumeur mammaire ou encore les irrégularités cutanées après une liposuccion ou lipoaspiration.

 

Les injections d’acide hyaluronique peuvent aussi être réalisées sur d’autres zones de la silhouette comme les mollets, les fesses et les pectoraux, en fonction du cas et de la demande du patient.

 

Les médicaments à base d’acide hyaluronique : comment les choisir ?

Les médicaments à base d’acide hyaluronique sont généralement des compléments alimentaires présentés sous forme de gélules. Ces derniers constituent une bonne solution pour les personnes sujettes au teint terne et dont la peau manque de souplesse. 

 

Les gélules permettent de redonner à la peau souplesse et fermeté, en recréant son stock naturel d’acide hyaluronique. Toutefois, il est important de noter que ces compléments alimentaires ne permettront pas de corriger les rides déjà installées comme les rides du lion ou les rides de la patte d’oie.

 

Pour bien choisir les gélules en acide hyaluronique, il faut tenir compte des poids moléculaires que renferme le médicament (qu’il soit sous forme de comprimé ou de gélule). Il vaut mieux opter pour une gélule de 100 mg, car elle sera facile à assimiler à cause de son léger poids moléculaire.

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique ?

Seuls les spécialistes comme les rhumatologues, les chirurgiens orthopédistes, les chirurgiens spécialisés en chirurgie plastique/reconstructrice et esthétiques, les médecins rééducateurs ou encore les médecins esthétiques sont autorisés à prescrire et à réaliser ce type d’injection. 

 

En général, une injection d’acide hyaluronique (quelle que soit la raison du traitement, à des fins thérapeutiques ou esthétiques) se réalise dans le cabinet du médecin ou dans un bloc, après une consultation. La séance se déroule dans des conditions d’asepsie rigoureuse. Pour cela, le médecin injecte un mélange de sérum physiologique et d’anesthésiant local 10 minutes avant l’injection d’hyaluronate. La quantité du mélange dépend de la surface à traiter. Après l’injection, il est possible que le médecin réalise légèrement un massage du visage afin de répartir le produit sur la surface à combler. 

 

Pour une injection sur le visage dans le but de traiter les rides, par exemple, l’acide hyaluronique est injecté à quelques millimètres de profondeur dans le derme. La séance peut durer jusqu’à 30 minutes, en fonction du nombre de rides à corriger. Une simple pommade anesthésiante peut suffire étant donné que les piqûres sont plutôt supportables. Toutefois, il est toujours possible de demander au médecin d’effectuer une anesthésie locale (à effectuer environ 40 minutes avant l’intervention) pour les patients qui sont sensibles.

 

En fonction de la zone à traiter, le médecin esthétique choisit les seringues et les produits les plus adéquats selon la nature de la peau du patient. Pour la rectification de volume telle que la correction du nez ou du menton ou encore pour redessiner les lèvres, la substance sera plus visqueuse et l’aiguille de la seringue sera plus large. L’acide hyaluronique injecté sera par contre plus fluide et les aiguilles largement fines pour combler les rides et remplir les cernes. 

 

Pour des injections au niveau de certaines zones de la silhouette (les seins par exemple), une petite incision d’environ 2 millimètres sera effectuée avant l’injection d’acide hyaluronique. La quantité de ce dernier sera définie en fonction de la correction à réaliser ou de l’augmentation souhaitée. 

 

Le résultat de l’injection sera visible juste après l’intervention et s’améliore après quelques jours. 

 

Quand faut-il envisager une injection ou prendre des médicaments à base d’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique sous forme d’injection est envisageable dès la première apparition des signes de vieillissement. Vous pouvez même vous lancer dans ce type d’intervention pour corriger les lèvres suffisamment fines ou encore les disgrâces moins importantes du visage. 

 

L’hyaluronate peut être injecté à partir de 30 ans pour ralentir ou prévenir les effets de l’âge. Il faut attendre en moyenne 35 ans pour prendre l’acide hyaluronique sous sa forme de gélule. La posologie habituelle est entre 100 à 120 mg par jour. 

 

En revanche, dans le traitement de certaines maladies, votre médecin pourra vous prescrire 200 mg par jour de complément alimentaire à base d’acide hyaluronique. 

 

Les compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique sont destinés aux personnes ayant au moins 30 ans pour améliorer l’hydratation de la peau et soutenir la structure de l’épiderme. Ce traitement peut durer 3 mois et à renouveler au besoin. 

Pour les formules crème, masques et gels, l’utilisation peut être entamée avant la trentaine pour retarder le vieillissement de la peau. 

 

Afin de compléter l’injection, il est convenable d’opter pour les compléments alimentaires riches en acide hyaluronique. Ce traitement permet en effet de renforcer et d’augmenter la durée des effets attendus. 

 

Puisque l’hyaluronate possède des propriétés thérapeutiques, vous pouvez aussi miser sur l’injection à base de cette molécule en cas de douleur insupportable ou de raideur articulaire.

 

Injections d’acide hyaluronique : comment entretenir les résultats ? 

Les injections d’acide hyaluronique, en particulier l’option comblement des tempes largement creuses, requièrent un renouvellement tous les 6 à 9 mois. Dans les premières séances, il se pourrait que vous attendiez 1 an, voire plus, pour renouveler l’injection. Afin de conserver l’effet attendu, n’attendez pas que les rides et les sillons fassent leur réapparition pour refaire une autre injection. Il faut noter que la correction du nez et le remodelage des volumes (lèvres, pommettes, sillons…) peut avoir une durée plus longue, entre 12 et 18 mois en fonction de la personne et des produits utilisés. 

  • Afin de limiter les risques liés aux hématomes, votre médecin pourra vous prescrire des médicaments adaptés après les séances d’injection. 
  • Les quelques jours qui suivent l’intervention, il est important de ne pas s’exposer au soleil. 
  • Évitez également toute source de chaleur (sauna et hammam) et ne faites pas trop de mouvements faciaux ni de massage sur le visage. 
  • Vous devez aussi arrêter de pratiquer des sports violents.
  • Évitez la prise d’alcool et de certains médicaments comme l’aspirine et les anti-inflammatoires la veille et le jour de l’intervention. 
  • Il faut également prévenir votre médecin esthétique si vous avez d’autres traitements en cours. 

 

Les éventuelles complications et effets secondaires des injections d’acide hyaluronique 

L’acide hyaluronique ne présente pas un réel danger pour la santé, étant donné qu’il est présent dans l’organisme, particulièrement dans la peau. Toutefois, des effets non désirables peuvent survenir en cas d’injection. Des réactions allergiques peuvent survenir en post intervention. Sur la partie injectée, d’infimes ecchymoses pourraient apparaître. Ces effets s’avèrent être normaux et sont généralement réversibles. Le médecin esthétique injectera un enzyme spécifique afin de dissoudre l’acide hyaluronique introduit. On se réfère à l’enzyme nommé hyaluronidase. 

 

Les acides hyaluroniques de meilleure qualité n’engendrent pas de graves effets secondaires. Rares sont les effets non désirables provoqués par ces molécules à la disposition des médecins spécialisés dans le domaine de la médecine esthétique. Après les séances d’intervention, des démangeaisons peuvent se manifester durant quelques jours. Les irritations de la peau sont les effets secondaires les plus fréquents. On peut aussi avoir des cordons bleutés, des rougeurs locales, voire un gonflement au niveau des rides traitées.

 

Au cas où les rougeurs et les gonflements ne disparaissent pas après quelques jours, il est possible de faire dissoudre la composition implantée. En général, le fin cordon bleu situé sur la zone des rides superficielles s’efface après quelques jours. A contrario, il est certain que le médecin aurait injecté une quantité élevée d’acide hyaluronique ou encore que votre peau réagit d’une manière excessive avec certains composants de l’injection. 

 

Pour rester à l’écart des éventuels risques liés à l’acide hyaluronique, il convient de réaliser un test au préalable. L’essai inclut l’injection d’une goutte de cette molécule au niveau de l’avant-bras. Si aucune réaction n’apparaît après une semaine d’intervention, il est probable que vous avez le privilège de profiter des avantages de l’acide hyaluronique. Vous devez par contre renoncer à l’injection sur le visage en cas de rougeur accompagnée de démangeaison. 

  • Les suites des grandes interventions 

Les grandes interventions concernent le remodelage de la silhouette : augmentation des seins et des fesses. L’acide hyaluronique est un produit inoffensif et ne présente pas vraiment de risque pour le sujet. Cette solution injectable permet de redessiner la silhouette sans recourir à la chirurgie utilisant la technique d’implantation de silicone pour donner du volume. 

 

Concernant l’augmentation mammaire, il faut tout de même avoir une certaine méfiance vis-à-vis du gel à base d’acide hyaluronique. Malgré le fait qu’elle soit généralement sans danger, une injection inappropriée pourrait transformer vos rêves en un véritable cauchemar. Des troubles psychologiques surviennent en cas d’insatisfaction et ceux-là peuvent durer longtemps. C’est pour cette raison qu’il est toujours recommandé de faire appel à un praticien ayant acquis une grande connaissance dans le domaine de l’anatomie du site injecté et qui possède une expérience probante sur les différentes techniques d’injection. 

 

Étant donné que le résultat n’est pas permanent, il faut se préparer à une éventuelle retouche dans le mois suivant l’acte. En chirurgie, le risque zéro n’existe pas tout à fait. Une occlusion d’un vaisseau sanguin pourrait entraîner une nécrose des tissus, mais ce désagrément est rare. 

 

D’éventuels écoulements puriformes sont susceptibles de se produire au niveau du téton si le sujet avait antérieurement subi une implantation mammaire en silicone. 

  • Les contre-indications

Bien que l’acide hyaluronique soit toléré par l’organisme, certains sujets doivent s’abstenir aux solutions comme les injections ainsi qu’à la prise de médicaments dérivés de cette substance. Il s’agit notamment des femmes enceintes et allaitantes. Les personnes qui souffrent d’une maladie auto-immune (des pathologies dues au dysfonctionnement du système immunitaire) ne doivent pas aussi passer par cette intervention. Cela concerne spécialement les personnes atteintes du diabète type 1 et de la polyarthrite rhumatoïde. 

 

Dans le cas où vous suivez un traitement à base d’aspirine ou que vous prenez des médicaments anticoagulants, il est fortement déconseillé de passer par l’injection. Il est indispensable de parler avec votre médecin traitant avant de prendre telle ou telle décision. 

 

Pour le remodelage de la silhouette, il convient que le sujet n’a pas de seins suffisamment plats ou qu’il avait des antécédents d’abcès. La correction des contours de silhouette est aussi déconseillée pour les personnes sous traitements anticoagulants. 

 

Après l’injection de l’acide hyaluronique au niveau des fesses, il faudra prévoir le port d’un body-culotte, cela est fortement recommandé pendant la durée d’une semaine environ.

L’acide hyaluronique a été découvert dans l’humeur vitrée d’un bœuf, en 1934, par deux chercheurs allemands, Meyer et Palmer. Largement présent dans l’organisme, ce polymère naturel, également appelé hyaluronate, se compose de nombreuses petites molécules de la grande famille des sucres. Il est notamment présent dans la peau, dans les tissus nerveux, mais aussi dans le liquide synovial (liquide biologique visqueux assurant la lubrification des articulations). La quantité d’acide hyaluronique présent dans le corps d’une personne d’environ 60 kilos est estimée à 12 grammes (chaque jour, 5 à 30 % de ce stock est renouvelé). Cette substance contribue ainsi à l’hydratation des tissus.

 

L’acide hyaluronique : son rôle dans le corps

L’acide hyaluronique joue un rôle essentiel au niveau des articulations en modifiant la texture du liquide synovial, tout en assouplissant le cartilage. Le liquide synovial sera alors plus visqueux, ce qui rend plus facile la mobilité des articulations. 

 

Dans la peau, l’acide hyaluronique se trouve surtout dans les espaces intercellulaires du derme. On en trouve également au niveau de l’épiderme, mais en petite quantité. Ses propriétés exceptionnelles de rétention d’eau permettent de garder la peau souple et bien hydratée. Toutefois, avec le temps, sa dégradation naturelle n’est plus compensée par sa synthèse dans le corps, ce qui est en partie l’origine de la perte d’élasticité et d’épaisseur de la peau. Cela explique également l’apparition des rides et de certaines douleurs articulaires. Il est estimé qu’à un certain âge (environ 50 ans), le corps perd la moitié de son capital en acide hyaluronique étant donné que la production de celui-ci par l’organisme diminue au fil du temps.

 

En plus de protéger les articulations et d’assurer une parfaite hydratation de la peau, l’acide hyaluronique joue d’autres rôles importants au sein de notre organisme : 

  • Assure la cohésion des tissus, favorise la cicatrisation et le renouvellement cellulaire,
  • Hydrate l’œil en cas de sécheresse oculaire,
  • Favorise la migration et la prolifération des cellules,
  • Participe aux réactions immunitaires en contribuant aux activités cellulaires antigènes (les cellules dendritiques, c’est-à-dire celles qui déclenchent la réponse immunitaire adaptative, ainsi que les cellules macrophages, celles qui participent à l’immunité innée).

Les utilisations thérapeutiques de l’acide hyaluronique

  • Ses bienfaits sur la peau

Grâce à sa propriété hydratante, l’acide hyaluronique constitue un excellent allié pour prendre soin de la peau. Il existe même des solutions plus aisées qui permettent de bénéficier des vertus anti-âge de cette substance naturelle, sans pour autant recourir aux injections. La prise de compléments alimentaires à base d’acide hyaluronique figure parmi les meilleures façons de profiter de ses bienfaits. Présentés sous forme de gélules, ces compléments alimentaires permettent de restructurer la peau, tout en lui accordant une hydratation optimale.

 

L’utilisation par voie orale de l’acide hyaluronique réduit visiblement les signes de l’âge, tout particulièrement les rides et les ridules. C’est pourquoi il se révèle comme un composant fortement plébiscité dans l’univers des cosmétiques. En 2005, une publication scientifique a mis en exergue la qualité régénératrice de cette substance. D’après cette étude, les tissus de la peau gravement endommagés chez des souris ont même été améliorés grâce à cette composition. Étant un glycosaminoglycane (macromolécules glucidiques qui forment des composants des tissus conjonctifs), l’acide hyaluronique agit sur la cicatrisation de la peau.

  • Un traitement efficace pour soulager les troubles articulaires

L’acide hyaluronique est privilégié dans le traitement de différentes maladies comme les rhumatismes, l’arthrose et d’autres troubles articulaires. Cette substance est utilisée sous forme d’injection au niveau des chevilles et des genoux dans l’objectif d’augmenter la viscosité du liquide synovial, tout en diminuant de manière efficace les douleurs, permettant ainsi d’améliorer le fonctionnement des articulations.

 

En général, le patient qui souffre de troubles articulaires reçoit une injection par semaine, pour un traitement qui dure 5 semaines.

  • Traitement des problèmes intimes chez la femme

Comme tous les organes du corps, les organes génitaux sont également sensibles avec le temps. Les problèmes d’atrophie vulvaire et de sécheresse vulvo-vaginale sont liés à la baisse de la production d’œstrogènes. Ils se manifestent souvent lors de la ménopause ou à la suite d’une chimiothérapie pratiquée à cause d’un cancer du sein. Quel que soit le cas, la muqueuse vaginale se fragilise et est moins hydratée. Le vagin perd alors son élasticité et sa souplesse. Ses mécanismes de défense naturelle perdent aussi leur efficacité, ce qui dérègle la sexualité et double les risques d’infections vaginales. Des traitements simples, rapides et sans douleur sont proposées aux femmes qui souffrent moralement et physiquement : les injections d’acide hyaluronique vulvo-vaginales. Il existe également des gels intimes à base de cette substance pour celles qui ne souhaitent pas recourir aux formules injectables.

 

L’acide hyaluronique dans l’univers des cosmétiques

En dehors de son utilisation à des fins thérapeutiques, l’hyaluronate ou acide hyaluronique est également incorporé dans divers soins cosmétiques. En effet, il est présent dans de nombreux produits cosmétiques. Il y a, par exemple, les crèmes de jour, les crèmes de nuit, les démaquillants ou encore les masques à base d’acide hyaluronique. Ces soins permettent d’obtenir une peau plus hydratée et plus lisse. Les crèmes de jour à base de cette substance constituent une bonne base avant de se maquiller. Pour bénéficier d’une meilleure efficacité, il est souvent recommandé d’utiliser les masques une fois par semaine, permettant ainsi à la peau de gagner en fermeté, tout en repulpant les zones sensibles comme les lèvres et les contours des yeux. 

Quels que soient les produits cosmétiques à base d’hyaluronate utilisés, les résultats attendus sont :

  • Une bonne hydratation : l’hydratation est la base d’une peau saine. Le pouvoir hydratant de l’acide hyaluronique étant sa propriété première, les soins permettent de préserver le capital santé et la beauté de la peau.
  • Une peau qui retrouve plus de fermeté et tonus : la peau devient moins fatiguée, les traits se retendent.
  • Une peau mieux protégée : l’hyaluronate permet de protéger la peau contre les rayons ultraviolets, en renforçant le film hydrolipidique qui protège celle-ci contre les agressions.
  • Un teint plus lumineux : grâce à son action antioxydante, l’acide hyaluronique permet de nourrir la peau, le teint sera donc unifié et retrouve son éclat.
  • Un effet apaisant et cicatrisant : l’hyaluronate est un actif qui convient très bien aux peaux sensibles. Cette substance contribue activement à la cicatrisation de la peau suite à des irritations ou à une petite blessure. 
  • Des rides moins prononcées : bien évidemment, les antioxydants que l’on retrouve dans l’acide hyaluronique sont très efficaces pour lutter contre le vieillissement cutané, permettant ainsi de combler les rides.