» » » » Betadine dermique 10% solution pour application locale - flacon de 125 ml
« Retour à la catégorie
Betadine dermique 10% solution pour application locale - flacon de 125 ml
Zoom

Betadine dermique 10% solution pour application locale - flacon de 125 ml

Note moyenne : 5 avis

Le médicament Bétadine dermique est indiqué pour l'antisepsie des plaies ou brûlures superficielles, le traitement local d'appoint des affections de la peau et des muqueuses, l'antisepsie de la peau.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 59 € d'achat

Livraison express 24h avec Chronopost

 

Type de produit

Conditionnement

Mode d'administration

Femme enceinte

Allaitement

Principe actif

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Betadine dermique 10 % solution pour application locale est un médicament à action antiseptique et désinfectant. Il s’utilise pour aseptiser les plaies et brûlures superficielles de petite taille. Son usage est également préconisé en traitement d’appoint et en application locale des affections cutanées ainsi que des infections des muqueuses (à titre préventif et curatif). Ce médicament sert aussi à désinfecter la peau dans le cadre d’une opération chirurgicale.

 

Comme substance active, Betadine dermique 10 % solution pour application locale contient 10 g de Povidone iodée. Ce médicament renferme également d’autres composants dont du glycérol, de l’éther laurique, de macrogol (9), du phosphate disodique dihydraté, de l’acide citrique monohydraté, de l’hydroxyde de sodium et de l’eau purifiée.

 

Quel dosage pour Betadine dermique 10 % solution pour application locale ?

Betadine dermique 10 % solution s’administre par voie cutanée en application locale. Il s’utilise de 2 manières : en application pure par badigeonnage direct ou en application de solution diluée.

Pour l’option diluée, il est indiqué pour :

  • Laver les plaies : une solution de Bétadine diluée au 1/10ème dans l’eau ou du sérum physiologique stérile.
  • Irriguer les plaies : une solution diluée à 2 % dans du sérum physiologique stérile.

En cas d’ingestion de quantité importante de ce médicament, prévenez immédiatement votre médecin.

 

Quelles sont les précautions d’emploi de Betadine dermique 10 % solution pour application locale ?

L’usage de cet antiseptique chez l’enfant de moins de 30 mois requiert un avis médical.

 

L’utilisation répétée de ce médicament est déconseillée chez la femme allaitante et la femme enceinte à partir de son second trimestre de grossesse. Il ne doit en aucun cas être utilisé pour désinfecter des matériels médico-chirurgicaux.

 

Prudence également quand vous utilisez cet antiseptique, car celui-ci renferme de l’iode pouvant traverser la barrière cutanée et éventuellement, atteindre la circulation sanguine.

 

En cas d’application sur les plaies et brûlures, utilisez Betadine dermique 10 % solution avec précaution chez les personnes souffrant d’insuffisance rénale.

Gardez ce médicament hors de la portée des enfants. Après ouverture, conservez celui-ci au maximum 6 mois à une température inférieure à 25 °C.

 

Quand ne pas utiliser Betadine dermique 10 % solution pour application locale ?

Ce médicament antiseptique ne convient pas aux bébés prématurés et aux nourrissons de moins de 1 mois. Betadine dermique 10 % solution pour application locale est également proscrit chez les personnes présentant une hypersensibilité à l’un de ses constituants (surtout la povidone).

 

Ce médicament ne doit en aucun cas être associé avec d’autres antiseptiques et particulièrement avec des antiseptiques dérivés du mercure (sauf avis du médecin).

 

A noter que les intolérances aux produits de contraste iodés et aux fruits de mer ne motivent aucune forme de contre-indications à l’usage de ce médicament.

 

Effets indésirables

En usage pré-opératoire, ce médicament doit être appliqué avec habileté. Un frottement ou un simple contact de la Betadine non séchée peut provoquer des irritations et parfois d’importantes réactions cutanées comme une dermatite caustique (voire des brûlures).

 

Ce médicament peut avoir des répercussions sur le bon fonctionnement de la glande thyroïde à cause de l’excès d’iode dans l’organisme.

 

En cas de traitement prolongé, il peut provoquer des irritations cutanées et des réactions anaphylactiques locales. Éventuellement, il entraîne une coloration réversible et passagère de la peau. Dans des rares cas, des réactions allergiques générales (œdème de Quincke, urticaire, réaction anaphylactoïde et choc anaphylactique) peuvent survenir. L’usage de Bétadine dermique sur une brûlure à surface étendue peut impacter sur les fonctions rénales et engendrer des troubles.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Connue sous les noms scientifiques de polyvidone iodée ou povidone iodée, la Bétadine est un complexe chimique qui est soluble dans l’eau. Il s’agit d’un produit antiseptique topique et antifongique. Toutefois, il faut savoir que la Bétadine existe aussi sous d’autres formes. Ses dérivés ont des utilisations et des actions différentes. Certains ont un pouvoir désinfectant.

 

Qu’est-ce que la Bétadine ?

Connue aussi sous le nom d’Iso-Bétadine, la Bétadine est un antiseptique qui a un usage multiple. Il permet aussi bien de tuer la majorité des bactéries que les virus et les champignons. D’ailleurs, la Bétadine est souvent sollicitée pour son efficacité dans l’antisepsie. En effet, ce produit est particulièrement puissant et reste actif pendant un certain temps. En outre, seul un nombre restreint de personnes y est allergique.

 

Depuis sa découverte, la Bétadine a été déclinée en différentes gammes. Dans le milieu médical, chaque dérivé de la Bétadine est souvent réservé à un usage particulier. Selon sa forme et son utilisation prévue, elle peut ainsi être utilisée dans le traitement des plaies ou pour la préparation postopératoire. Elle peut aussi être utilisée sur différentes parties du corps pour la désinfection de l’épiderme, la désinfection gynécologique ou l’hygiène buccale. De ce fait, la Bétadine ne doit pas être appliquée sans avoir consulté un professionnel de la santé au préalable.

 

Quels sont les usages possibles de la Bétadine ?

La Bétadine est un médicament classé dans la catégorie des antiseptiques locaux qui renferment de l’iode. Elle est préconisée pour l’antisepsie des lésions et des brûlures superficielles peu étendues. La Bétadine est aussi utilisée pour le traitement d’appoint des plaies et des autres lésions qui affectent la peau et les muqueuses exposées à un risque d’infection.

 

Quels sont les critères d’usage et les précautions liées à la Bétadine ?

En fonction des formes galéniques ou dilutions de la spécialité, l’usage de la Bétadine chez les bébés de moins d’un mois et les nourrissons de moins de six mois peut être déconseillé. Il est aussi crucial de savoir que la Bétadine peut augmenter le risque de nécrose sévère ou d’hypothyroïdie au cours d’une utilisation prolongée, ou si le sujet suit un traitement à base de lithium.

 

La Bétadine est un médicament qui ne doit pas être utilisé en association avec d’autres antiseptiques dérivés du mercure. D’ailleurs, ces derniers sont désormais interdits sur le marché. Elle ne doit pas non plus être associée avec des produits à base d’argent, y compris les pansements au nitrate d’argent. Il est également déconseillé de la mélanger avec de l’eau oxygénée.

 

Pourquoi la Bétadine est-elle considérée comme efficace ?

L’Iso-Bétadine renferme de l’iode ou polyvidone iodée ou encore PVP. Cette substance est efficace pour tuer la plupart des microbes. Elle agit de manière prolongée, permettant une protection maximale pour enrayer les infections. Cette action relativement soutenue permet d’empêcher les micro-organismes d’atteindre la circulation sanguine lors d’une plaie ouverte, par exemple. Cela permet de prévenir une infection généralisée qui peut être fatale.

 

Quelle est la différence entre un désinfectant et un antiseptique ?

En quelques mots, un antiseptique est un produit indiqué pour combattre les infections de la peau et des muqueuses. En revanche, un désinfectant est un produit pharmaceutique utilisé pour éradiquer les micro-organismes présents sur une surface, un objet quelconque ou un lieu défini.

 

Pour aller un peu plus loin, l’antisepsie est une méthode qui consiste à neutraliser les micro-organismes qui sont présents sur une partie de la peau ou des muqueuses, qu’elle soit saine ou lésée. L’effet de l’antisepsie est souvent temporaire. Son usage est donc considéré comme préventif plutôt que curatif. L’efficacité des antiseptiques repose surtout sur la composition et la forme des micro-organismes, mais aussi de l’environnement. Ces micro-organismes peuvent également présenter une résistance acquise ou naturelle à l’antiseptique utilisé. Ainsi, l’acte de soins pour l’antisepsie doit donc être réalisé selon des recommandations spécifiques.

 

En revanche, un désinfectant est un produit chimique ou physique qui permet de tuer les micro-organismes. Il agit sur les bactéries, les virus et les protozoaires, stagnant sur des surfaces inertes. Il peut être utilisé pour nettoyer le matériel à usage médical, les sols, les murs, les conduites d’eau, les poignées de porte, les intérieurs d’ambulance ou les sièges. Il est assez différent de l’antiseptique qui est destiné à une application directe sur les patients.

 

Quelles sont les différentes sortes de Bétadine ?

Comme indiqué auparavant, il existe plusieurs dérivés, formes et dilutions de la Bétadine pour que chaque utilisation soit parfaitement conforme à la situation. Par exemple, la Bétadine scrub est présenté sous forme de savon conditionné dans un flacon rouge. Elle peut aussi bien être utilisée pure que diluée. On recommande souvent aux patients de prendre une douche avec de la Bétadine scrub avant une opération. La Bétadine dermique qui est proposée dans un flacon jaune est un désinfectant. Il est important de préciser qu’il est déconseillé de désinfecter une plaie qui n’a pas été nettoyée au préalable, soit avec du savon, soit avec de la Bétadine rouge.

 

Parmi les autres dérivés de la Bétadine, on peut citer la Bétadine solution alcoolique présentée dans un flacon orange. Il s’agit de Bétadine rouge qui a été mélangée avec de l’alcool. Ce mélange permet de faire gonfler les veines, notamment lors de la pose d’une perfusion. La Bétadine en flacon orange ne doit pas être utilisée sur les plaies. Il y a également la Bétadine en flacon bleu. Il s’agit d’un produit gynécologique, plus précisément d’une solution vaginale. La Bétadine bleue est préconisée pour le traitement local d’appoint des infections vaginales. Elle peut aussi être utilisée en tant que produit de préparation vulvo-vaginale avant un acte de chirurgie. Enfin, il y a la Bétadine en flacon vert qui est destiné aux bains de bouche. Cette spécialité doit être diluée dans de l’eau tiède pour le traitement antiseptique des infections liées à la cavité buccale. Elle est surtout indiquée pour les bains de bouche en gargarisme. L’usage de cette forme de Bétadine est préconisé lors du traitement des infections de bouche ou à la suite d’une opération des dents et des gencives.

 

Il faut noter que l’allergie à la Bétadine est quasiment inexistante, mais l’hypersensibilité à la Povidone est possible. Celle-ci peut parfois engendrer l’apparition de petits boutons rouges. Pour éliminer ces derniers, il suffit de rincer abondamment la partie concernée avec de l’eau claire et de ne plus utiliser le produit.

 

Comment utiliser la Bétadine jaune ?

Quelle que soit sa forme, il faut garder à l’esprit que la Bétadine est un médicament qui doit être utilisé sous une supervision clinique. Vous devez donc vous référer aux conseils d’un professionnel de la santé. En ce qui concerne la Bétadine Dermicum, elle a été conçue pour libérer peu à peu son pouvoir antiseptique. Ce produit doit être appliqué sur une peau propre et préalablement séchée. En effet, il risque de se diluer trop rapidement et libérer toutes ses molécules en un seul coup au lieu d’avoir une action prolongée, si elle est appliquée sur une peau mouillée. La couleur brune de ce produit indique la quantité d’iode restant sur la peau. Dès que la coloration disparaît, cela veut dire que la Bétadine jaune n’agit plus.

 

Pour éviter de laisser des taches noires sur l’épiderme, la Bétadine jaune ne doit jamais être utilisée avec une crème à base de sulfadiazine.

 

Comment utiliser la Bétadine sous forme de savon ?

La Bétadine savon est aussi appelée Bétadine scrub. Généralement, elle est proposée en flacon de couleur rouge. Elle s’applique d’abord sur une peau sèche. Pour être sûr de faire pénétrer le produit au maximum, il est conseillé de réaliser un massage. Ensuite, humidifiez la peau pour faire mousser la Bétadine scrub. Durant le processus, la mousse prend une teinte brune au début, puis vire au blanc. Cela indique que le produit agit. Une fois que cette mousse est assez blanche, il faut rincer abondamment la zone concernée avec de l’eau froide. Pour finir, séchez soigneusement la peau.

 

Quand doit-on utiliser la Bétadine jaune ?

La Bétadine jaune est aussi connue sous le nom Bétadine dermique. Ce produit est utilisé pour l’antisepsie de l’épiderme avant une opération, mais aussi pour traiter les plaies, les brûlures superficielles peu étendues. Il est employé dans le traitement d’appoint des lésions de la peau et des muqueuses qui sont infectées ou exposées à un risque d’infection potentiel.

 

Quelle est la différence entre la Bétadine jaune et la Bétadine rouge ?

La Bétadine jaune est un produit dermique qui peut être utilisé à la fois comme antiseptique et comme désinfectant. La Bétadine rouge est, quant à elle, une sorte de savon qui est utilisé avant une désinfection. On s’en sert, par exemple, avant d’utiliser de la Bétadine jaune.

 

La Bétadine Tulle : comment l’utiliser ?

Mises à part les formes citées dessus, il existe aussi la Bétadine sous forme de tulle. Il s’agit de pansements prêts à l’emploi, déjà imbibés de Bétadine. Habituellement, la Bétadine Tulle s’applique sur une plaie avant d’être recouverte d’une compresse de gaze stérile. Elle doit être maintenue en place à l’aide d’un bandage ou un sparadrap.

 

Comment se laver avec de la Bétadine rouge ?

Pour se laver avec de la Bétadine rouge, il est recommandé de l’appliquer sur la peau et de la faire mousser jusqu’à ce que la couleur de la mousse devienne entièrement blanche. Insistez sur les régions du corps qui doivent être aseptisées. Il convient de commencer par le haut jusqu’en bas avant de tout rincer.

 

Est-ce que la Bétadine risque d’assécher la peau ?

La Bétadine contient de l’iode qui est susceptible de traverser l’épiderme si elle est utilisée de façon répétée ou si elle appliquée sur une peau particulièrement fragile. Dans ce cas, elle peut assécher la peau. Dans les précautions d’emploi de la Bétadine dermique, il est indiqué qu’il est possible de l’appliquer pure ou diluée sur l’épiderme sans risque d’assèchement, à condition de bien rincer une fois le processus terminé.

 

Pourquoi doit-on se laver à la Bétadine avant une opération chirurgicale ?

Appelée également douche préopératoire, la Bétadine peut être utilisée pour se laver dans des situations particulières. Par exemple, elle est essentielle pour faire disparaître les germes présents sur l’épiderme et qui risquent de retarder la cicatrisation. Dans le cas d’une intervention chirurgicale, ces germes peuvent être la source d’une infection du site opératoire s’ils ne sont pas éliminés correctement avant l’intervention. Pour prévenir tout risque d’infection avant une opération, quelques précautions sont à prendre en compte.

 

La première concerne les gestes indispensables qui doivent être exécutés la veille de l’intervention. Cela inclut notamment la nécessité de prendre une douche et de se faire un shampooing à base de Bétadine scrub, de préférence sans utiliser un gant de toilette. Le matin avant l’opération, il est conseillé de reprendre une douche en utilisant le même savon Bétadine scrub. Au moment où l’opération commence, la peau doit être badigeonnée avec de la Bétadine. Cette fois-ci, il s’agit d’un geste médical qui sera exécuté au bloc opératoire par le personnel responsable ou l’infirmier.

 

Pourquoi la Bétadine est l’antiseptique le plus couramment utilisé dans les hôpitaux ?

Le risque d’infection est assez élevé en milieu hospitalier, compte tenu du nombre de patients qui y est soigné et des pathologies qui y sont traitées. La Bétadine figure parmi les produits antiseptiques les plus utilisés, car elle est efficace pour le traitement d’appoint des affections cutanées et des muqueuses dues à des bactéries ou qui sont susceptibles de se surinfecter.

 

Comment utiliser la Bétadine qui est destinée pour le bain de bouche ?

À titre de rappel, la Bétadine pour le bain de bouche est reconnaissable à son flacon de couleur verte. Pour bien l’utiliser, il faut diluer 1 à 2 cuillères à café du produit dans un verre d’eau tiède. Utilisez la solution pour réaliser le bain de bouche. Veillez à ne rien avaler. L’opération peut être renouvelée jusqu’à 4 fois par jour. Toutefois, le bain de bouche doit être précédé d’un brossage des dents. Normalement, la durée des bains de bouche ne doit pas excéder 5 jours consécutifs.

 

Comment utiliser la Bétadine gynécologie ?

Ayant la particularité d’être conditionnée dans un flacon de couleur bleue, la Bétadine gynécologique est facilement reconnaissable. Comme son nom l’indique, l’Bétadine gynécologique est uniquement réservée à une utilisation sur les parties intimes féminines. Pour cela, la solution désinfectante est à introduire dans le vagin à l’aide d’une poire vaginale. Répétez l’opération 1 à 2 fois par jour si nécessaire. L’utilisation abusive de la Bétadine est fortement déconseillée. En cas d’usage excessif, il est conseillé d’arrêter immédiatement le traitement et de prendre contact avec un médecin, un gynécologue ou un pharmacien.

 

Pourquoi la Bétadine est considérée comme un antiseptique ?

Ces dernières décennies, la Bétadine a été classée parmi les antiseptiques les plus utilisés. Elle est facilement accessible sous différentes formes, incluant la Bétadine scrub qui est préconisée pour le lavage des mains, le nettoyage des plaies et l’antisepsie avant une opération chirurgicale. Le principe actif le plus connu de la Bétadine est l’iode. Dans la composition de la Bétadine, cette molécule est en relation avec un polymère qui est la povidone, appelée aussi polyvidone. Il a été constaté que l’iode oxyde les composés qui sont présents dans les cellules. Selon la dose utilisée, l’iode limite la croissance de ces composés ou les tuent. En raison de l’iode qu’elle contient, le mode d’action de la Bétadine peut donc être considéré comme assez spécifique : elle permet de combattre efficacement les bactéries, mais aussi les virus et les champignons.

 

La Bétadine peut-elle être achetée sans ordonnance ?

Existant sous différentes formes pour s’adapter à des usages différents, la Bétadine se décline en une gamme d’antiseptiques qui peut être accessible sans ordonnance. Toutefois, il faut rappeler que l’automédication est une habitude qui ne doit pas être prise à la légère. Aussi, il convient toujours de demander au préalable l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant d’utiliser les médicaments antiseptiques comme la Bétadine, quelle que soit sa forme ou son utilisation.

 

Quel est le meilleur antiseptique pour désinfecter une plaie ou une blessure ?

Dans l’univers de la médecine, il existe plusieurs procédures d’antisepsie et de désinfection, mais aussi de nombreux produits efficaces. Cependant, ces derniers sont généralement destinés à une utilisation spécifique qui doit être prise en compte pour que le traitement soit réellement efficace. Par exemple, l’alcool à 70 ° est un alcool éthylique qui n’est pas dénaturé. Cela signifie qu’il contient du méthanol. De ce fait, l’alcool à 70 ° n’est pas recommandé pour désinfecter ou nettoyer les plaies, car il risque de provoquer de fortes douleurs.

 

Souvent utilisée pour l’antisepsie des plaies de la peau et des muqueuses, la solution de Dakin est une alternative à considérer pour soigner des blessures légères. Il est possible d’en fabriquer soi-même. Pour ce faire, il existe des sachets de Dakin vendus dans les pharmacies pour composer la solution. Il vous suffit de suivre les instructions mentionnées sur le produit pour fabriquer votre produit antiseptique.

 

Il y a également la Bétadine et ses différents dérivés. Ces produits ont prouvé leurs compétences en tant qu’antiseptique ou désinfectant. La Bétadine peut être employée pure ou diluée selon la forme ou la variété que vous utilisez.

 

Il s’avère que les brûlures superficielles et les blessures par excoriation sont souvent accompagnées de douleurs et laissent parfois des cicatrices quelque peu déplaisantes. Ainsi, il est conseillé d’opter pour les pansements du genre tulle ou des produits colloïdaux. Par exemple, la Bétadine Tulle est disponible en pharmacie et s’avère très facile à utiliser pour traiter les plaies. Cependant, il faut savoir que l’utilisation de la Bétadine Tulle ou des produits colloïdaux nécessitent une première désinfection. Celle-ci peut être réalisée à l’aide de la Bétadine scrub.

 

Si vous ne disposez pas de Bétadine, il est recommandé d’utiliser un antiseptique non coloré et d’appliquer un pansement colloïdal qui peut rester sur la plaie durant 48 heures. Il faudra désinfecter la plaie en douceur à chaque fois que vous renouvelez le pansement. Pour cela, vous pouvez utiliser de la Bétadine scrub, de préférence par tamponnement, pour éviter de frictionner les bourgeons de l’épiderme qui se forme. Au bout de quelques jours, il suffit d’appliquer un simple pansement de protection pour aider la plaie à sécher et à cicatriser normalement.

 

S’il s’agit d’une plaie souillée par de la terre, du sable ou du gravier, il est préférable de recourir à une solution antiseptique moussante comme la Bétadine ou aussi de l’eau oxygénée à 10 volumes, avant d’utiliser un antiseptique plus insistant.

 

Quels sont les étapes à suivre pour désinfecter une plaie ?

 

En pensant bien faire, on peut parfois aggraver une situation. C’est notamment le cas lorsqu’on veut désinfecter une plaie sans prendre soin de bien suivre les étapes recommandées par les professionnels de santé.

  • Avant de nettoyer la plaie

La première chose à faire avant de nettoyer et désinfecter une plaie est d’abord de se laver les mains pour éviter de contaminer cette dernière avec des microbes. Il ne faut pas oublier que nos mains sont des vecteurs d’agents pathogènes et qu’il est essentiel de régulièrement les laver.

 

Le nettoyage de la plaie n’intervient pas tout de suite. Il faut d’abord s’assurer qu’aucun corps étranger n’est présent. Si c’est le cas, il faudra l’enlever (ou les enlever) à l’aide d’une pince à épiler préalablement désinfectée (avec de l’alcool ou une solution antiseptique comme la Bétadine). Il peut s’agir d’un éclat de verre, d’un petit caillou, d’une écharde de bois, d’un élément métallique, etc.

  • Le nettoyage de la plaie

On peut ensuite procéder au nettoyage de la plaie. Pour cela, il convient de verser de l’eau tiède sur celle-ci. Il doit s’agir d’une eau claire, c’est-à-dire sans savon. Avec une compresse ou un tissu on va ensuite nettoyer la plaie sans frotter. Il convient de tamponner doucement en allant du centre vers les extrémités et non l’inverse.

 

En effet, les bords de la plaie peuvent contenir des agents pathogènes qui risqueraient alors de contaminer la plaie. De même, il est important de bien utiliser une compresse ou un tissu et surtout pas un coton ou toute autre matière filamenteuse de façon à ne laisser aucun corps étranger dans la plaie.

  • La désinfection de la plaie

C’est enfin le moment de désinfecter la plaie avec une solution antiseptique de style Bétadine. Là encore il faut l’appliquer avec une compresse ou un tissu du centre vers les extrémités en tamponnant délicatement.

 

Pour une cicatrisation plus rapide, il est possible de mettre un pansement hydrocellulaire qui va recréer un environnement humide qui aide à cicatriser.

 

Recherche associée à la Bétadine

Betadine jaune - Betadine verte - Betadine dermique - Betadine rouge - Betadine scrub - Soigner mycose ongle pied bétadine - Betadine gel Betadine gynécologique - Betadine bain de bouche - Betadine rouge ou jaune 

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Meda Pharma
40 Rue Washington
75008 Paris
France


+33 (0)1 56 64 10 70


[email protected]
 

Retour en haut
Nos conseils santé
gel hydroalcoolique
Comment marche le gel hydroalcoolique ?
Hygiène
Un gel hydroalcoolique ou GHA est un produit biocide de type TP1 hygiène humaine. Sa mise en vente sur le marché et son usage sont régis par le règlement européen (UE) n° 528/2012. Des réglementations qui se veulent désormais strictes afin d’éviter la débandade comme durant les premiers jours d’épidémie de coronavirus en France.
En savoir plus
bouton de fièvre remède
Comment anticiper et guérir le bouton de fièvre ?
Santé
Également appelé « feu sauvage », le bouton de fièvre est aussi connu sous l’appellation d’herpès labial. Il apparaît la plupart du temps sous la forme de vésicules. Ces dernières sont douloureuses et sont localisées au niveau des lèvres.
En savoir plus
Informations mises à jour le 08/02/2023 à 20:11:30