» » » Quels sont les traitements de la sciatique ?

Quels sont les traitements de la sciatique ?


 

La sciatique peut être définie comme étant la compression ou l’inflammation du nerf sciatique. On l’associe souvent à la hernie discale, une maladie du disque intervertébral. Cette dernière se présente parmi les premiers facteurs de la cause de la sciatique. Toutefois, la hernie discale ne développe pas forcément la sciatique. Comment reconnaître cette maladie ? Quels sont les traitements les plus adaptés ? Le symptôme sciatique se manifeste souvent à travers une douleur vive sur la partie concernée. Elle peut toucher le bas du dos, la fesse, la cuisse et parfois la jambe. Des modifications de la sensibilité traduisent également une manifestation de la sciatique. Il arrive que le patient ait de la difficulté à marcher à cause d’une faiblesse musculaire.

 


 

sciatique

Les activités sportives et les produits naturels pour soulager la sciatique

Comment soulager une sciatique ? Quelques séances d’exercices sont d’une grande aide pour apaiser les douleurs liées à la sciatique. Si la douleur persiste, il vaut mieux arrêter toute activité sportive et refaire les exercices une fois que les douleurs disparaissent. Un repos au lit permet de diminuer le symptôme sciatique. En revanche, un repos prolongé ne fait qu’aggraver la situation. La reprise du sport avec des séries d’exercices adéquates est recommandée afin d’améliorer la performance musculaire après le traitement de la sciatique.

 

Les étirements adaptés sont vivement recommandés afin de soulager la douleur provoquée par la sciatique : nerf sciatique, piriforme… Ces exercices favorisent la circulation sanguine et stimulent la production des endorphines, des antidouleurs naturels. Le but étant de renforcer les muscles soutenant le dos (les muscles abdominaux, les fessiers, les muscles paravertébraux…). En absence d’exercices et de mouvements, les structures de la colonne vertébrale ainsi que les muscles s’affaiblissent et ne sont plus capables de supporter le dos. En effet, le sujet peut avoir des fractures et des tensions, provoquant ainsi des douleurs supplémentaires.

 

Il est tout à fait possible de réduire les douleurs de la sciatique avec des astuces simples et naturelles. En cas de douleur intense, il est toujours recommandé de consulter un médecin.

 

Le massage est un moyen efficace pouvant soulager les douleurs de la sciatique. Il faut réaliser quelques séances pour qu’il soit vraiment effectif. En supplément, vous pouvez utiliser de l’huile essentielle relaxante tout en massant légèrement la partie concernée. L’application d’une serviette chaude ou de compresses froides s’avère être une solution naturelle pour apaiser les douleurs. Le froid permet de réduire le gonflement, tandis que le chaud agit dans la décontraction des muscles. C’est à vous de choisir la solution qui vous convient le plus.

 

Privilégiez aussi les aliments anti-inflammatoires comme le curcuma pour soulager les douleurs.

 

Traitement médical : quel médicament choisir ? traitement sciatique

Sciatique traitement : le traitement de la douleur repose souvent sur des médicaments ayant des actions antidouleur. Le paracétamol, l’aspirine ainsi que l’ibuprofène figurent parmi les antalgiques les plus utilisés en cas de douleur. En cas de douleur intense, votre médecin pourrait vous recommander d’autres médicaments anti-inflammatoires. Ces derniers doivent être utilisés sur une courte durée.

 

Comment soigner une sciatique ? L’infiltration du corticoïde est aussi envisageable si la douleur persiste. Cette alternative ne sera effectuée qu’après avoir utilisé vainement d’autres médicaments antidouleur.

 

Voici une liste de médicaments anti-inflammatoires indiqués dans le traitement des douleurs. Choisissez en fonction de l’intensité et de la gravité de la maladie :

  • La morphine,,
  • Le diclofénac,
  • La flurbiprofène.

Cette liste est exhaustive, il existe d’autres médicaments antalgiques permettant d’apaiser les douleurs liées à la sciatique.

 

La physiothérapie et la chirurgie dans le traitement de la sciatique

Peut-on décoincer un nerf sciatique ? L’intervention chirurgicale joue un rôle important pour libérer la zone compressée. Cette opération consiste à effectuer une ablation de la hernie discale. Le recours à la chirurgie n’est envisageable qu’après l’échec du traitement médical.

 

consultation médical sciatique

 

Le but de cette intervention est de soulager aussi rapidement que possible la compression de la racine nerveuse. Les méthodes utilisées sont soit l’extraction du fragment de disque faisant hernie, soit l’élimination du fragment de disque par voie cutanée.

 

La physiothérapie fait également partie des traitements de la sciatique. Si la douleur s’est installée depuis 4 à 6 semaines, la consultation d’une physiothérapeute s’avère être indispensable afin de soulager les douleurs. Non seulement la physiothérapie aide à récupérer progressivement les capacités physiques, mais elle permet aussi de corriger la posture du patient. Le recours aux enveloppements chauds ainsi qu’à l’électrothérapie est aussi important dans le soulagement des douleurs.

 

Lors de la physiothérapie, le spécialiste met en place quelques exercices d’étirements stimulant le tonus musculaire. Il pratique aussi des massages en vue de corriger la posture du patient et en même temps de soulager les douleurs.

 

Après le traitement, qu’il soit médical ou naturel, la reprise de certaines activités physiques est indispensable pour améliorer votre état de santé. Il faut tout de même sélectionner avec soin le genre d’exercice à réaliser quotidiennement. Il faut avoir de la patience pour se rétablir correctement. La natation sous contrôle se présente comme une activité à privilégier.

 

Comment prévenir la sciatique ? 

Afin de prévenir la sciatique, pensez à l’ergonomie de votre bureau. Ce point doit être pris en compte pour ne pas souffrir de la sciatique lombaire. Vous devez aussi améliorer votre posture et vous alimenter sainement au quotidien. Il faut également réduire le stress et dormir suffisamment la nuit.

 

Si vous pratiquez du sport, il est important de faire des échauffements avant de passer aux différents exercices. Les étirements sont également indispensables et inévitables pour réduire le risque de la sciatique.

 

Le surpoids présente aussi un risque élevé de sciatique. Il faut, en effet, éviter autant que possible les aliments industriels, notamment les confiseries, facteurs d’inflammation. Consommez plutôt des légumes frais et des fruits afin de soigner vos problèmes de santé.

 

Évitez de manger gras et privilégiez les viandes maigres pour éviter le surpoids. La pratique régulière d’exercices physiques comme la marche à pied et la danse permet de diminuer le risque des douleurs de la sciatique.

 

En savoir plus sur les soins de la sciatique : 

Quels sont les traitements de la sciatique ? 

Peut-on faire des étirements pour soulager une sciatique ? 

Quels exercices faire quand on a une sciatique ? 

Peut-on faire des infiltrations pour soulager une sciatique ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.