» » » Comment soulager les douleurs d'une sciatique ?

Comment soulager les douleurs d'une sciatique ?

mercredi 20 janvier 2021

 

La sciatique se traduit par une inflammation du nerf sciatique au niveau de la jambe. Elle est causée par divers facteurs. La forme la plus courante est la lombosciatique. Il s’agit d’une pathologie qui associe la sciatique à des inflammations lombaires qui peut guérir d’elle-même. Mais il est également possible de recourir à des traitements médicaux ou à la chirurgie.

 


 

douleur sciatique

Du nerf sciatique à la sciatique

La sciatique est l’inflammation du nerf le plus important de l’organisme appelé « sciatique ». Celui-ci est le responsable de la sensibilité partielle de la jambe ainsi que de certains mouvements. Il est doté de nombreuses racines nerveuses implantées dans la moelle épinière, plus précisément sur les vertèbres lombaires numéro 4 et 5, et les trois premières vertèbres sacrées.

 

Le symptome sciatique peut se manifester de plusieurs manières. Le sujet atteint peut ressentir une douleur intense dans les fesses, la partie arrière de la cuisse, jusqu’en bas du mollet. La douleur peut traverser, mais rarement, le devant de la cuisse et longe le côté de la jambe. La douleur sciatique est plus souvent unilatérale, c’est-à-dire sur un seul côté. L’intensité de la douleur varie, mais s’amplifie lorsque la personne s’assied ou se tient debout. Elle devient par contre plus légère en s’allongeant. La sciatique peut également entraîner des sensations de fourmillements ou d’engourdissements à l’intérieur de la jambe. Elle affaiblit aussi les muscles inférieurs de la jambe.

 

Selon les statistiques, cette maladie affecte beaucoup plus les hommes âgés de plus de 30 ans, exerçant une activité professionnelle nécessitant l’utilisation excessive de la colonne vertébrale. C’est également le cas de certains sportifs. Les patients souffrant de la lombalgie chronique sont les plus exposés à la sciatique.

 

Quelles sont les causes de la douleur sciatique ?

La sciatique est engendrée par la pression ou l’inflammation du nerf sciatique. Les spécialistes le désignent tels qu’un conflit disco-radiculaire. Dans 85% des cas, une hernie discale peut aussi être une sciatique cause. Mais cela ne concerne pas toutes les hernies discales.

Il existe également d’autres causes pouvant entraîner la sciatique. On distingue :

  • Une arthrose qui touche les vertèbres lombaires,
  • Une lésion du dos,
  • Une ostéoporose provoquant un tassement vertébral,
  • Une inflammation du rachis comme la spondylarthrite ankylosante ou le rhumatisme psoriasique,
  • Une inflammation de la colonne vertébrale telle que la maladie de Pott, un genre de tuberculose des os,
  • Une tumeur ou des métastases au-dessus ou proche de la colonne vertébrale.

Toutefois, une variante de la sciatique touche les femmes durant la grossesse. Celle-ci serait liée à la prise de poids, provoquant un pincement du nerf sciatique et des douleurs successives.

 

Le dépistage de la sciatique

consultation medecin sciatique

 

Généralement, les symptômes suffisent pour confirmer la sciatique. Le médecin se concentre uniquement sur la recherche de la cause, à travers la réalisation de différents examens cliniques. Il se charge de détecter la présence de la scoliose ou d’un autre trouble de la statique. Il étudie également les réflexes neurologiques et la structure de la jambe, tout en vérifiant l’état des muscles ainsi que leur sensibilité. Le médecin analyse également si le patient est atteint d’une hernie discale ainsi que sa localisation.

 

De ce fait, dans les formes graves de la sciatique, en cas de résistance aux divers traitements et dans le cas d’une douleur qui persiste pendant plusieurs semaines, vous devez consulter un spécialiste comme un rhumatologue ou un chirurgien. Il pourra vous prescrire une radiographie et un scanner ou une IRM du rachis dorsolombaire.

 

Quels sont les traitements de la sciatique ? traitement sciatique

Si vous contractez soudainement une sciatique dont l’origine est un lumbago, il est conseillé de pratiquer des gestes simples. Voici comment soigner une sciatique. Vous ne devez en aucun cas effectuer des gestes amplifiant les douleurs. Évitez de vous reposer trop longtemps sur le lit. Lorsque vous vous allongez, essayez de surélever vos jambes afin de diminuer les inflammations. La prise d’un médicament antalgique (paracétamol) ou d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, aspirine, etc.) peut vous aider à soulager les douleurs. Gardez les muscles enflammés au chaud à l’aide d’une bouillotte, d’enveloppements, etc.

Si jamais au bout de deux à trois jours les douleurs ne disparaissent pas, une consultation médicale s’impose.

La manifestation de l’un des symptômes de la sciatique doit aussi faire l’objet d’un avis médical :

  • Sensation d’affaiblissement ou engourdissement du pied,
  • Réduction de la sensibilité de la partie de la jambe,
  • Sensation d’une douleur intense, surtout la nuit,
  • Et une perte de poids avant la sciatique.

Consultez également un professionnel de santé si la sciatique est accompagnée de :

  • Une douleur que les médicaments antalgiques ne calment pas,
  • Un affaiblissement du tonus musculaire de la jambe, voire une paralysie,
  • Difficultés à uriner ou des fuites urinaires,
  • Constipation ou énurésie fécale,
  • Et de la fièvre ou d’autres malaises.

Comment prévenir la sciatique ?

Chaque jour, vous pouvez faire des efforts pour réduire le risque de la sciatique. Comment soulager une sciatique ? Il suffit d’adopter quelques règles de vie à commencer par la pratique d’une activité physique régulière. Le sport diminue les problèmes de dos. La majorité des activités sportives sont favorables au dos dans la mesure où vous suiviez quelques règles. D’abord, vous devez toujours débuter par un échauffement. Pratiquez ensuite des activités qui correspondent à vos capacités physiques et respiratoires. Puis, évitez les faux mouvements. Réalisez des gestes appropriés. Et enfin, si vous êtes amené à utiliser des équipements, optez pour ceux qui sont de meilleures qualités et en parfaits états.

Ainsi, la pratique du sport permet de tonifier les muscles et d’éviter la récidivité de la sciatique.

 

Il est essentiel d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré. Les personnes en surpoids sont invitées à perdre du poids.

Afin d’éviter la lombalgie, soignez chacun de vos mouvements et toutes vos positions.

Les individus sujets à la sciatique sont priés de ne plus refaire les mêmes gestes qui ont provoqué les douleurs.

Et enfin, il est à noter que certaines activités professionnelles peuvent augmenter les risques de la sciatique. De ce fait, il est fortement conseillé de consulter le médecin du travail afin d’obtenir des recommandations adaptées. Peut-on décoincer un nerf sciatique ? Rendez-vous dans un cabinet médical.

 

En savoir plus sur les symptômes de la sciatique : 

Comment soulager les douleurs d'une sciatique ? 

Comment soigner une sciatique du dos ? 

Comment traiter une sciatique du fessier ? 

Comment soulager une sciatique de la jambe ? 

Comment traiter une sciatique pendant la grossesse ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 451
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164