» » » Quelles différences entre l'ibuprofène et le paracétamol ?

Quelles différences entre l'ibuprofène et le paracétamol ?


 

L’ibuprofène et le paracétamol sont des médicaments indiqués dans le traitement des douleurs légères à modérées. Disponibles sans ordonnance, ces antalgiques ont leurs propres spécificités. Le paracétamol est un incontournable anti douleur pouvant être utilisé par l’adulte, l’enfant et même les femmes enceintes. À la différence de l’Ibuprofène et d’autres médicaments anti douleurs, le paracétamol n’agit pas sur les inflammations.

 

L’ibuprofène anti-inflammatoire n’est pas conseillé pendant la grossesse.

 


 

ibuprofène

Caractéristiques : Ibuprofène et paracétamol

  • L’Ibuprofène

L’Ibuprofène est un puissant anti-inflammatoire non stéroïdien. Il possède une propriété régulatrice agissant sur la sécrétion des prostaglandines. Ce médicament est prescrit pour les réactions inflammatoires. Elle permet de soulager la douleur et peut être utilisée pour diminuer la fièvre. Comment prendre ce médicament ?

 

Ibuprofène paracétamol est destiné à l’adulte et à l’enfant qui pèsent plus de 30 kg. La posologie habituelle est de 1 comprimé de 400 mg à renouveler au bout de 6 heures si besoin. Évitez de prendre plus de 3 comprimés par jour. La dose 400 mg est réservée à la douleur non soulagée par un Ibuprofène comprimé 200 mg.

 

L’Ibuprofène comprimé 400 mg peut aussi être utilisé en cas de douleurs ou de fièvres intenses.

 

Il faut noter que l’ibuprofène agit dans la fluidification du sang, il faut ainsi prendre des précautions lors de sa prise.

  • Le paracétamol

Le paracétamol est l’anti douleur de premier choix pour traiter les douleurs, de rhume ou encore la fièvre. Pour soigner les douleurs inflammatoires, il faut privilégier l’Ibuprofène, car le paracétamol soulage moins, mais il a l’avantage de ne pas irriter l’estomac. En agissant en périphérie, ce médicament de première intention agit au niveau du système de modulation de la douleur cérébrale.

 

Le paracétamol peut être commercialisé sous diverses appellations : Efferalgan, Doliprane et Dafalgan entre autres. Contrairement à l’Ibuprofène, il ne fait pas saigner.

 

Chez l’enfant, la posologie varie en fonction de son poids. La dose prescrite est environ de 60 mg/kg par, à repartir entre 4 à 6 prises toutes les 6 heures.

Pour l’adulte et l’enfant ayant plus de 50 kg, le dosage habituelle est de 500 mg par prise, à renouveler au bout de 4 heures si la douleur persiste. Il ne faut pas excéder 3 g de paracétamol par jour.

 

Dans quels cas utiliser l’Ibuprofène ?

Dans le cas où le paracétamol n’a pas soulagé votre douleur, la prise de l’Ibuprofène pourrait vous être utile. Il est tout de même important de savoir que vous ne présentiez pas de contre-indication aux AINS. En raison des effets secondaires de l’Ibuprofène, il convient toujours de prendre l’avis de votre médecin.

 

consultation médecin

 

Ce médicament peut être indiqué en cas de douleur rhumatismale ou d’arthrose. Il peut également soulager les inflammations liées à la sciatique, aux lombalgies ou encore à la tendinite.

 

L’ibuprofène est aussi prescrit en cas de règles douloureuses, mais ne doit pas être utilisé pour les cas de douleur dentaire. Cela s’explique par le fait que son action anti-inflammatoire est susceptible de masquer certaines infections.

 

Il faut noter que ce médicament ne convient pas chez la femme enceinte. L’Ibuprofène anti-inflammatoire est à proscrire si vous avez un antécédent d’hémorragie ou d’ulcère. Il est aussi déconseillé de prendre ce médicament si vous souffrez d’asthme.

 

Ibuprofène danger : ce médicament peut devenir toxique pour les patients atteints d’une insuffisance hépatique, rénale ou cardiaque. À partir du 5e mois de grossesse, l’Ibuprofène présente un danger sur le fœtus. Par mesure de précaution, il est déconseillé d’administrer ce médicament pendant l’allaitement.

 

Consultez votre médecin si vous prenez un antibiotique ou que vous suivez un traitement avec un antihypertenseur. Il existe aussi un risque d’interaction si vous combinez l’Ibuprofène avec des anticoagulants.

 

Association possible : dans le cas où vous avez un estomac fragile, vous pouvez prendre en même temps un pansement gastrique.

 

Quand faut-il privilégier le paracétamol ?

Le paracétamol est principalement indiqué en cas de fièvre ou lors d’un état grippal. Il peut aussi être utilisé en cas de rhume et de douleur légère à modérer. Pour les femmes enceintes, il est tout à fait possible de prendre du paracétamol, mais de façon ponctuelle. En termes de contre-indications, seules les personnes présentant des problèmes de foie grave ne peuvent pas en prendre. Il est à noter que lors d’une prise de paracétamol associée avec des anticoagulants, il est recommandé de demander l’avis d’un médecin.

 

paracétamol

 

La prise du paracétamol avec des boissons alcoolisées est néfaste pour l’organisme, car elles engendrent une production de substances toxiques pour le foie. Ainsi, il n’est pas conseillé de tenter de soigner avec les maux de tête suite à une soirée bien arrosée. Si une prise de médicaments contenant déjà du paracétamol est envisagée, il est préférable de prendre en compte les dosages recommandés par le médecin. En effet, un surdosage peut entrainer des lésions au niveau du foie.

 

Ce médicament est préconisé en première intention en cas de migraine. Si la douleur persiste, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

 

Peut-on associer le paracétamol avec l’Ibuprofène ?

Combiner ces deux substances permet d’obtenir un effet à la fois antalgique et antipyrétique. L’association du paracétamol et de l’ibuprofène est bien recommandée par les médecins. Cette combinaison permet de traiter divers maux. Les douleurs inflammatoires musculaires comme les courbatures et les tendinites peuvent se soigner avec ce mélange. Les douleurs au niveau des nerfs, les névralgies, les sciatiques et les lombalgies en font également partie.

 

Pour les problèmes d’articulations, leur association procure notamment des effets de soulagement. À ce titre les douleurs causées par les gouttes, l’arthrose et l’arthrite peuvent être atténuées avec cette combinaison. Il en est de même des douleurs causées par un traumatisme postopératoire. Lors de l’apparition de fortes douleurs, associer le paracétamol et l’ibuprofène permet de diminuer rapidement l’intensité des maux.

 

Il est toutefois conseillé d’alterner les prises de ces deux médicaments de trois heures. Après un traitement ayant utilisé leur combinaison, il est possible de poursuivre la cure en n’utilisant plus que le paracétamol.

 

En savoir plus sur les anti-inflammatoires comme l'ibuprofène : 

Quelles différences entre le doliprane, l'ibuprofene et l'aspirine ? 
Aspirine, paracétamol, ibuprofène, quelles sont les différences ?
Quelles sont les propriétés de l'aspirine ?

Quelles différences entre le doliprane et l'ibuprofène ? 

Quelles différences entre l'ibuprofène et le paracétamol ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.