Ongles incarnés : tous les soins pour les ongles incarnés

Pince à ongles Mercurochrome - 1 pince
Produit en stock
10.20 €
TEUCRIUM MARUM globules Boiron - Dose 1 g
Expédition sous 2 jours
4.79 €
Cicaderma pommade Boiron - tube de 30 g
Produit en stock
7.44 €
Doigtiers taille L Epitact - 2 unités
Produit en stock
14.10 €
Doigtiers taille M Epitact - 2 unités
Produit en stock
14.10 €
Doigtiers taille S Epitact - 2 unités
Produit en stock
14.10 €

Souvent bénins, les ongles incarnés sont des petites affections qui se manifestent par l’incrustation de l’ongle dans la chair qui l’entoure lorsqu’il pousse. Les gens qui transpirent beaucoup des pieds et les personnes âgées, sont les plus affectés par ce genre de problèmes. Notez qu’un ongle incarné n’est pas contagieux, mais la prédisposition génétique est un facteur de risque. Dans la majorité des cas, il peut être soigné à la maison. Peut-on prévenir les ongles incarnés ? Comment reconnaît-on un ongle incarné ? Quelles sont les lignes de traitement ? Vous trouverez les réponses ci-dessous !

 

Ongle incarné : qu’est-ce que c’est ?

Également appelé « onychocryptose », il constitue un problème courant des ongles. Il peut être douloureux et touche principalement le gros orteil. Les ongles incarnés renvoient à des ongles qui pénètrent dans le tissu limitant ses bords latéraux. Ils engendrent des inflammations qui peuvent entraîner une infection. Cette dernière cause des douleurs au niveau de la peau entourant l’ongle. Cette affection touche l’hallux, mais pas obligatoirement. Les doigts ne sont pas épargnés.

 

Quelles sont les origines d’un ongle incarné ?

L’ongle incarné résulte le plus souvent d’une mauvaise coupe d’ongle. Lorsque ce dernier est trop court, il s’insère facilement dans la chair qui l’entoure causant une inflammation, voire une infection. En effet, l’ongle coupé risque de croître dans la peau en pourtour, devenant ainsi un ongle incarné.

 

Quels sont les facteurs d’un ongle incarné ?

D’autres raisons peuvent expliquer les ongles incarnés. Ils sont favorisés par les microtraumatismes, comme le port de chaussures trop serrées au niveau des orteils. La sudation excessive favorise également le développement d’un ongle incarné des orteils. Il faut savoir que la transpiration crée une atmosphère moite et chaude, favorable aux infections. C’est pourquoi, il faut éviter les chaussures trop petites et trop serrées.

 

Certaines pathologies sont des facteurs de risque des ongles incarnés. Une anomalie de la position de l’hallux valgus et une malformation des ongles, sont également responsables de ce genre de problème. L’ongle incarné est par ailleurs associé à une maladie osseuse comme l’arthrose, qui a des répercussions sur l’agencement osseux, entraînant un remodelage du pied.

 

Certaines maladies comme l’onychomycose, occasionnent aussi une déformation des ongles. Il s’agit d’une affection causée par des champignons microscopiques. Ceux-ci entraînent une inflammation cutanée au niveau des ongles qui aboutit à un ongle incarné. Les personnes diabétiques sont prédisposées à souffrir d’ongles incarnés. Pour cette raison, elles doivent prendre soin des ongles de leurs mains et de leurs pieds, surtout en cas de panaris. Une séance de pédicure peut être conseillée par le médecin. Dans ce cas, elle est prise en charge par une assurance maladie.

 

Symptômes

Un ongle incarné se caractérise par une douleur autour de l’ongle. Cette douleur devient pénible à la moindre pression. On peut constater un épaississement des ongles et des rougeurs sur le pourtour de l’ongle touché. La réaction inflammatoire de l’ongle incarné se manifeste par un gonflement du tissu qui l’entoure. Cet œdème peut être accompagné d’un écoulement purulent. La zone concernée devient chaude et la douleur est toujours vive. L’ongle incarné peut aussi causer des saignements légers à modérés.

 

Comment prévenir un ongle incarné ?

Afin de prévenir l’ongle incarné, il ne faut pas couper les ongles trop courts et éviter de porter des chaussures inadaptées (trop serrées, trop petites, avec des talons) exerçant une pression sur les orteils. Évitez également les chaussures avec des talons à bouts pointus. Lorsque vous vous coupez les ongles, préférez le ciseau au coupe-ongle. Adoptez une forme carrée au lieu d’une forme arrondie. Optez pour des chaussures alliant confort et liberté de mouvement. Une chaussure bien aérée évite la transpiration excessive qui favorise les inflammations.

 

Il est conseillé de traiter la transpiration des pieds et des mains. Pensez aussi à limer les ongles inégaux. N’oubliez pas de bien nettoyer les ongles et les outils que vous utilisez, comme le coupe-ongle, la lime et les ciseaux après chaque utilisation.

 

Quand consulter un médecin ?

Il convient de faire appel à un médecin, si vous souffrez de diabète, d’arthrose, de maladie immunitaire ou encore d’une affection des valves du cœur.

En présence de pus, de bourrelets et de douleurs lancinantes, il est également recommandé de consulter un médecin. Il en est de même si vous avez de la fièvre.

 

Lignes de traitement

Différents traitements sont proposés pour soigner l’onychocryptose. Ces soins aident à limiter la fréquence d’apparition des ongles incarnés.

Pour empêcher définitivement les éventuelles récidives des ongles incarnés, la matricectomie, c’est-à-dire la chirurgie d’un ongle incarné, se présente comme la solution idéale. Cette opération est presque indolore et s’effectue sous anesthésie locale.

 

L’application d’un onguent d’antibiotique sur la partie douloureuse permet d’apaiser la douleur jusqu’à la disparition de l’inflammation.

 

Solutions naturelles contre l’ongle incarné ?

Vous pouvez soigner votre ongle incarné chez vous, en appliquant les conseils suivants :

Trempez l’ongle incarné dans de l’eau chaude pendant 10 à 20 minutes. Répétez ce processus 3 fois par jour. Il est aussi possible de prendre ce problème en charge, en optant pour un bain antiseptique. Dans ce cas, demandez de l’aide à votre pharmacien.

 

Pensez aussi à désinfecter vos pieds avec du savon. Essuyez-les ensuite à l’aide d’une serviette propre et sèche. Protégez la zone en posant une compresse de gaze stérile.

Vous pouvez utiliser le jus d’oignon pour lutter contre les inflammations. C’est un antibiotique naturel permettant d’éliminer les pus. Mixez un oignon et ajoutez quelques gouttes de jus de citron. Versez la préparation sur un tissu propre pour en faire une compresse de protection. Vous pouvez aussi opter pour le vinaigre de cidre qui a des vertus anti-inflammatoires. Trempez vos doigts ou vos orteils dans un bol de vinaigre de cidre pendant quelques minutes. Ce traitement se fait sur une semaine.

 

Notez que les remèdes naturels ne remplacent pas une consultation médicale, surtout en présence de pus et de bourrelets. Adoptez une bonne hygiène et gardez vos doigts et vos orteils secs, pour éviter la sudation excessive qui favorise les inflammations.

 

Découvrez les autres solutions pour les ongles incarnés

Produits pour soigner un panari

Traitement pour soigner un panari

Soins pour un ongle incarné