» » » » Flector 1% gel - flacon de 100 g
« Retour à la catégorie
Flector 1% gel - flacon de 100 g
Zoom

Flector 1% gel - flacon de 100 g

Note moyenne : 1 avis

Le médicament Flector est indiqué dans les tendinites des membres supérieurs et inférieurs (inflammation des tendons des muscles) et dans les oedèmes après une opération ou après un traumatisme.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Flector est un anti-inflammatoire non stéroïdien. Son action permet de traiter localement les inflammations et les douleurs. ll intervient dans le cadre d’une tendinite, d’une entorse ou d’un œdème occasionné par une intervention chirurgicale.

 

Dans un flacon de 100 g, ce médicament intègre 1,29 g de diclofénac épolamine. Cette dose correspond à 1 g de diclofénac de sodium. En excipient à effet notoire, ce gel se compose de benzoate de méthyle, de propylèneglycol et d’huile essentielle de ricin.

 

Posologie pour Flector 1 % gel

Pour les adultes, la posologie recommande 2 à 4 applications par jour pour le cas d’une entorse et 3 à 4 applications par jour pour celui d’une tendinite.

 

Quelles sont les précautions d’emploi pour Flector 1 % gel ?

Conçu sous forme de gel, ce dispositif médical prévoit un usage externe strict. Pour cela, il ne faut pas l’avaler ou le mettre sur les yeux. En cas de contact avec l’œil, il faut sans plus attendre procéder au rinçage avec de l’eau potable.

 

Avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens, AINS, le traitement des affections doit être ponctuel et de courte durée. L’utilisation de Flector ne doit pas ainsi dépasser plus de 5 jours. Si l’état du patient ne s’améliore pas après cet intervalle de temps, il faut consulter l’avis d’un médecin afin d’adopter une nouvelle dose ou un autre type de médicament.

 

Après quelques jours d’utilisation, ce médicament pourrait provoquer des éruptions cutanées. Si cela se produit, il faut immédiatement arrêter le traitement et demander conseil auprès d’un professionnel de santé.

 

Durant le traitement, le patient doit couvrir la zone traitée sous Flector lorsqu’il sort dehors. Effectivement, il faut éviter toute exposition aux rayons de soleil ou ultraviolet.

 

Quelles sont les contre-indications pour Flector 1 % gel ?

Flector n’est pas adapté pour le cas d’une personne qui présente des allergies face aux composants AINS comme l’aspirine. Cela s’applique également pour l’intolérance aux effets du diclofénac ou des excipients de ce médicament.

 

Ce gel ne doit pas être utilisé sur une peau profondément lésée comme l’eczéma, les brûlures ou les plaies. Cette règle est aussi valable pour le cas des muqueuses ou d’un pansement occlusif. Pour ces cas, les AINS pourraient traverser l’épiderme et envahir le sang.

 

L’utilisation de ce médicament ne présente aucun risque pour la femme enceinte. Toutefois, cette dernière doit arrêter le traitement lorsqu’elle entre dans son 6e mois. À ce stade, l’administration orale des dispositifs médicaux comprenant des AINS comporte un risque de toxicité pour le fœtus. En ce qui concerne les femmes allaitantes, les composants de Flector pourraient passer à travers le lait maternel et affecter la santé du nourrisson. Sans avis médical, les mères allaitantes ne devraient donc pas appliquer ce gel durant cette période.

 

Les effets secondaires pour Flector 1 % gel

Dans les cas les plus fréquents, Flector favorise des taches de rougeur, une irritation cutanée ou des démangeaisons. Il pourrait très rarement provoquer des réactions allergiques cutanées comme l’urticaire ou le purpura. Certains cas d’œdème de Quincke ou d’asthme pourraient aussi survenir durant le traitement.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Une tendinite est une inflammation du tendon ou de sa gaine. Les tendons sont composés de fibres de collagène qui relient le muscle à l’os. Ils sont donc sollicités à chaque mouvement. Lorsqu’une douleur apparait à ce niveau, on parle de tendinite. Elle peut être accompagnée ou non d’un gonflement. Les praticiens ont tendance à préférer le terme de tendinopathie.

 

Les causes de la tendinite

Une tendinite peut apparaitre soudainement mais, le plus souvent, la douleur s’installe de façon progressive. Plusieurs facteurs peuvent provoquer une tendinopathie :

  • Un mouvement répété de façon constante notamment sur les chaines de production en usine, lors de la pratique d’un instrument de musique, etc. ;
  • La pratique d’un sport : échauffement insuffisant, mauvais geste technique, sollicitation trop importante, équipement neuf ou non adapté, etc. ;
  • Une mauvaise posture lors d’une séance de bricolage ou de jardinage ;
  • Une répétition de petits chocs ou traumatismes ;
  • Le fait de garder trop longtemps la même position.

C’est souvent une sollicitation trop importante du muscle et donc du tendon ainsi que la répétition d’un mouvement qui sont à l’origine d’une tendinite.

 

Les principaux symptômes

Une tendinopathie peut toucher tous les tendons du corps mais certains sont plus exposés que d’autres comme ceux du genou, du coude, du poignet, de l’épaule, de la hanche et le tendon d’Achille.

 

Pour reconnaître une tendinite, le seul symptôme présent à chaque fois est une douleur plus ou moins intense lors de la mobilisation des muscles et qui s’atténue, voire disparait, en phase de repos. La présence d’un gonflement au niveau de l’articulation n’est pas systématique.

 

La prise d’un médicament anti-inflammatoire et antalgique comme Flector 1% permet d’agir sur ces deux symptômes.

 

Quelques conseils préventifs

Les ouvriers qui travaillent à la chaine, les employés qui répètent le même mouvement ainsi que les sportifs sont des personnes qui présentent de grands risques de tendinite.

 

Lors de la pratique d’un sport, la réalisation d’étirements lors de l’échauffement permet de réduire le risque de tendinite. Cette étape ne doit pas être prise à la légère. Elle peut éviter de nombreuses blessures dont les tendinopathies. Il est également important de s’hydrater correctement et d’utiliser un équipement adapté à sa morphologie. La phase d’étirements en fin de séance ne doit pas non plus être oubliée. Elle permet aux muscles de récupérer en douceur et évite un changement trop brusque au niveau de la sollicitation.

 

Si le risque de tendinite provient du milieu professionnel, il est recommandé de demander à ses supérieurs d’adapter le poste pour limiter les gestes pouvant provoquer un échauffement des fibres de collagène contenues dans le tendon.

 

Il est nécessaire d’observer une phase de repos lorsqu’une tendinite survient afin que la douleur et l’éventuelle inflammation disparaissent au plus vite. Le fait de continuer à répéter les gestes incriminés ou à pratiquer du sport risque d’aggraver les lésions dont souffre le tendon et/ou sa gaine.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

LABORATOIRES GENEVRIER

280, Rue de GOA 

Z.I. Les Trois Moulins

06600 Antibes

FRANCE

 

+33 (0)4 92 911 560

 

mail@laboratoires-genevrier.com
 

Retour en haut
Nos conseils santé
Comment soigner l'entorse à la cheville ?
Comment soigner l'entorse à la cheville ?
Santé
Une entorse est une blessure que l’on observe au niveau des membres inférieurs, lorsque la cheville se tord dans une position inappropriée. Elle se produit généralement après un faux mouvement ou une course, mais peut aussi survenir quand vous marchez paisiblement. Ce problème est susceptible de conduire à une déchirure ou une élongation. Les tissus qui servent au bon maintien de l’os de la cheville se rompent. L’entorse de la cheville se caractérise par des maux intenses et un gonflement. L’amplitude de mouvement du patient est alors réduite. Elle peut être traitée à la maison grâce à l’application de froid, associée à la prise de médicaments tels que les analgésiques. Cependant, les entorses graves nécessitent un examen médical.
En savoir plus
Quels sont les traitements de la tendinite ?
Quels sont les traitements de la tendinite ?
Santé
Gênante et douloureuse, la tendinite désigne l’inflammation des tendons. Elle est provoquée par des efforts excessifs et répétés. Mais comment reconnaître une tendinopathie ? Et comment la soigner ? Focus sur le sujet dans cet article.
En savoir plus
Peut-on faire des infiltrations pour soulager la tendinite ?
Peut-on faire des infiltrations pour soulager la tendinite ?
Santé
La tendinite désigne une inflammation générale occasionnée par le frottement des tendons contre les os. Elle peut causer des douleurs et des gonflements sur la zone concernée. La tendinite chronique dure plus de 3 mois. Infiltration tendinite se présente comme un moyen efficace pour traiter cette pathologie, mais il existe aussi d’autres alternatives naturelles. Quelles sont les causes de la tendinite et comment la prévenir ?
En savoir plus
Informations mises à jour le 03/12/2021 à 07:11:32