Ecoulement nasal : tous les traitements pour soulager le nez qui coule

Phytoxil Allergie - spray nasal 15ml
Produit en stock
7.61 € 6.09 €
-20%
Respir'Nez et Bouche Bio Santarome - flacon de 30 ml
Victime de son succès
14.11 €
Actisoufre spray - flacon de 100 ml
Produit en stock
6.50 €
HumexLib rhume état grippal - 16 gélules
Produit en stock
4.57 €
Stérimar nez bouché - spray de 100 ml
Produit en stock
6.20 €
Marimer hygiène nasale - spray de 100 ml
Produit en stock
3.20 €

L’écoulement nasal est une affection fréquente qui peut se manifester couramment au quotidien. Toutefois, il peut cacher des maladies graves ou devenir un cas chronique sans prise en charge sérieuse. Pour éviter l’apparition de ces complications, il convient donc de découvrir les différentes informations concernant le traitement de cette affection. Pour vous aider, ce guide apporte à travers ses sections toutes les réponses à vos questions. 

 

Quelles sont les causes de l’écoulement nasal ? 

Habituellement, l’écoulement nasal se manifeste lorsque des virus respiratoires affectent les voies respiratoires supérieures. Le patient pourrait souffrir dans ce cas d’un rhume. Dans ce cas, la maladie est classifiée contagieuse et pourrait se transmettre d’une personne à une autre. Pour certains sujets cette affection résulte d’une réaction allergique face à un agent allergène. Si l’écoulement se transforme en une mucosité verdâtre ou jaune, il est peut-être le signe de la présence d’une sinusite chronique.

 

Cette pathologie est rarement le résultat d’une affection des sinus. Chez les enfants ou les adultes développant des troubles mentaux, elle pourrait indiquer l’existence d’un corps étranger dans le nez. Pour ce cas, on assiste à l’infection ou à l’irritation de la muqueuse nasale. La maladie rhinite vasomotrice pourrait aussi déclencher ce trouble. L’utilisation excessive de sprays décongestionnants pourrait également provoquer l’écoulement nasal. 

 

Quand consulter un médecin en cas d’écoulement nasal ? 

L’écoulement nasal peut être une maladie bénigne qui ne provoque pas de gêne handicapante. Toutefois, la manifestation de certains signes doit être prise en compte et constitue une raison suffisante pour consulter un médecin. Il faut donc prendre rendez-vous chez le médecin si l’écoulement nasal survient uniquement sur une seule narine et s’il contient du sang. Cette règle s’applique également lorsque la personne souffre d’une douleur faciale ou d’une sensibilité au toucher sur les zones extérieures entourant le sinus. La visite chez le médecin s’impose aussi en cas d’écoulement de nez chez les enfants ou les personnes souffrantes d’un trouble mental. Il est possible dans ce cas que le patient ait introduit dans les narines un objet. 

 

Comment se déroule la consultation médicale en cas d’écoulement nasal ? 

Pour retrouver les causes exactes de l’écoulement nasal, et avant de commencer l’examen, le médecin pose une série de questions. Il se renseigne ainsi sur les symptômes de l’affection et les antécédents médicaux du patient. Après cette étape, il procède à la consultation du sujet. Durant cette étape le médecin observe le visage du patient si ce dernier présente des taches de rougeurs au-dessus des sinus frontaux ou des sinus maxillaires. Il ausculte également l’intérieur du nez afin de repérer d’éventuelles taches rouges ou des gonflements ainsi que la présence d’un corps étranger sur les parois nasales. Pour évaluer le niveau de sensibilité du nez, il tapote au niveau des sinus à l’aide de son doigt. 

 

Quels sont les traitements possibles pour soulager l’écoulement nasal ? 

En général, l’écoulement nasal ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel de la santé ou la prise d’un médicament puisqu’il pourrait disparaître de lui-même. Si les symptômes sont devenus plus agaçants, il suffit d’adopter certains comportements thérapeutiques. Pour cela, il faut utiliser un humidificateur, boire beaucoup d’eau et faire un lavage nasal avec un vaporisateur nasal contenant une solution saline. Le fait de boire aide le système respiratoire à clarifier les mucosités qui proviennent des sinus et à atténuer les irritations. Pour les personnes souffrantes d’une allergie, les gestes préventifs s’imposent toujours. Il faut dans ce cas laver les mains et les cheveux régulièrement, réduire l’exposition aux agents allergènes potentiels et garder les fenêtres fermées pendant les saisons de floraison. Cela permet de limiter la présence des pollens dans la maison. 

 

Si les symptômes de l’écoulement nasal persistent ou s’accompagner de signe avant-coureur, il est conseillé de consulter un médecin. Pour mieux accompagner le patient et soigner l’écoulement nasal, ce dernier traite les troubles sous-jacents à la maladie. À cet effet, deux types de traitements s’offrent aux malades. 

 

L’utilisation des décongestionnants que ce soit sous forme de spray ou de pilules est la meilleure solution pour venir à bout de l’écoulement nasal. Ces médicaments se composent dans la plupart des cas d’oxymétazoline ou de pseudoéphédrine. Toutefois, ils ne doivent pas être utilisés plus d’un jour ou deux, car en cas de surdosage ils pourraient provoquer des problèmes de congestion de rebond. 

 

La prise d’antihistaminiques pourrait également aider les personnes qui présentent ce trouble. Dans ce cadre, ces médicaments sont recommandés si la maladie provient d’une infection virale ou d’une réaction allergique. Les médecins indiquent ainsi l’absorption de diphénhydramine si l’écoulement résulte d’un rhume. Pour le traitement d’une allergie, les antihistaminiques présentant les moins d’effets secondaires comme la fexofénadine sont les plus adaptés. Pour le cas d’allergie, les sprays nasaux corticoïdes pourraient présenter un effet bénéfique pour le traitement. 

 

Pour la prise en charge des personnes âgées, les antihistaminiques comme les anticholinergiques peuvent causer un état de confusion, des troubles de la vision et accentuer la perte de contrôle de la vessie. De ce fait, il convient d’éviter la prise de ces médicaments ou réduire les doses pour les sujets âgés. La prise de la pseudoéphédrine pourrait aussi faire augmenter la fréquence cardiaque et la tension artérielle chez cette catégorie de patients. 

 

Remèdes naturels pour traiter l’écoulement nasal

En premier lieu, l’ail est le remède idéal pour soigner naturellement l’écoulement nasal. Pour ceux qui le supportent, il est possible de consommer crue une gousse d’ail. Dans le cas contraire, il est plus agréable de le cuisiner et de l’intégrer dans les repas. On pourrait aussi l’écraser dans de l’eau bouillante et inhaler les vapeurs dégagées. 

 

Si l’écoulement nasal provient d’une réaction allergique, le traitement naturel s’appuie sur l’utilisation des remèdes contre les symptômes allergiques saisonniers. Pour ce faire ; il existe une formule à base de plantes tropicales très efficace comme les remèdes Alfred Vogel. Les patients pourraient dans ce cas prendre le Pollinosan qui est un comprimé pour soulager l’allergie. Ce produit est aussi disponible en vaporisateur nasal afin de dégager instantanément le nez bouché et venir à bout du nez qui coule. 

 

Découvrir les autres solutions quand on a le nez bouché

Les médicaments contre les sinusites

Les solutions pour faire des lavages de nez

Produits pour enlever les croutes dans le nez

Solutions pour l'écoulement nasal