Lavage de nez

Oligorhine Spray nasal manganèse - spray de 50 ml
Victime de son succès
9.15 €
Spray nasal Olioseptil - spray de 20 ml
Produit en stock
6.80 €
Marimer nez bouché rhume - spray de 100 ml
Victime de son succès
4.07 €
Eau de mer isotonique TEVA - spray de 100 ml
Victime de son succès
2.99 €
Stérimar nez bouché - spray de 100 ml
Produit en stock
6.20 €
Marimer hygiène nasale - spray de 100 ml
Produit en stock
3.50 €
Spray nasal 7 actifs Les 3 Chenes - flacon 50 ml
Victime de son succès
4.57 €
Hygiène du nez bébé Stérimar - spray de 100ml
Victime de son succès
5.80 €

Les précautions à prendre lors du lavage de nez

Il faut être minutieux pendant le processus de lavage de nez. Ce procédé vise notamment à décongestionner le nez et non à attirer davantage de germes. Pour cela, il faut bien se laver les mains avant de manipuler les accessoires utiles lors du lavage de nez. Il est aussi important de bien voir si les matériels sont bien nettoyés avant toute nouvelle utilisation.

À quoi sert le lavage de nez ?

Rhume de foin, rhinite allergique, grippe, il y a de quoi boucher ou contrairement couler le nez. Ces troubles prédominent notamment en hiver où le vent est froid et l’aération à l’intérieur, insuffisante. Cela incite à se moucher tout le temps afin de dégager le nez. Si c’est un épisode particulièrement inconfortable pour ceux qui en sont atteints, ce problème peut être résorbé par le nettoyage du nez. L’eau de mer et le sérum physiologique sont les solutions les plus répandues pour effectuer un lavage nasal. Focus sur le lavage de nez et ses avantages ainsi que les outils à utiliser pour parfaire le nettoyage du nez.

 

Le rôle du nez dans la respiration

Le nez est la partie visible de l’appareil respiratoire. On inspire l’air et on expire par le biais des fausses nasales. À l’intérieur des fausses nasales se trouvent des cils qui sont là pour empêcher les insectes et les particules d’atteindre les poumons. Ainsi, l’air inspiré passe par les fausses nasales et les sinus, des cavités comportant des cils, ayant les mêmes fonctions de barrière pour les grosses particules.

 

Avant de rejoindre les poumons, l’air inspiré est d’abord épuré, régulé, humidifié et réchauffé tout au long de son passage dans les cavités nasales. C’est pendant ce passage que les agents bloqués par les cils se collent aux parois nasales. Mais ces particules n’y restent pas longtemps. Le système respiratoire, par le biais des cils, les évacue petit à petit. En général, ces substances traversent les cavités nasales, poussées par le mucus, à une vitesse moyenne de 5 mm par minute. Une fois dans la gorge, celles-ci sont directement avalées et l’estomac prend le relais.

 

Ainsi, lorsque le nez subit des problèmes, c’est-à-dire lorsqu’il est bouché ou quand il coule, il est nécessaire de le dégager afin qu’il puisse assurer son rôle.

 

Pourquoi nettoyer son nez ?

Lorsqu’on sent que le nez est bouché, c’est qu’il y a une inflammation de la muqueuse nasale. L’inflammation induit un gonflement de la muqueuse à la suite d’un œdème. Par ce fait, les cavités nasales sécrètent plus de mucus qu’en temps normal. Et lorsque le mucus se trouve en surproduction, l’air inspiré n’arrive plus facilement au niveau des poumons. C’est le cas d’un nez bouché.

 

Dans d’autres cas, le mucus sécrété coule dans les fausses nasales et c’est à ce moment-là qu’on dit que le nez coule. Les deux situations ne sont pas les mêmes, mais provoquent le même désagrément. C’est pourquoi il faut nettoyer le nez pour évacuer le surplus de mucus.

 

En outre, le fait de se laver le nez est efficace pour lutter contre les bactéries et virus qui s’introduisent dans les voies respiratoires. Les allergènes potentiellement nuisibles, provoquant des réactions allergiques, peuvent également être éliminés par le nettoyage du nez.

 

Le nettoyage du nez est particulièrement utile chez les nourrissons et les enfants de moins de 2 ans afin de stopper la toux. En effet, la toux évoque la présence de substances obstruant au niveau de l’appareil respiratoire. Et comme il est interdit de donner un antitussif à ces petits, il faut donc opter pour le lavage de nez afin de dégager ses narines. Ce qui élimine les pollens, les acariens ou les poils aussi bien que les différentes bactéries.

 

Le lavage de nez évite autant le recours à la médication aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Les médicaments peuvent entraîner des effets secondaires. Le lavage de nez ne présente aucun effet néfaste.

 

Les causes du nez bouché ou qui coule

Les maladies respiratoires, comme le rhume ou la rhinite allergique, occasionnent un nez bouché. Ce qui perturbe la respiration et peut, à long terme, aboutir à d’autres troubles liés à l’insuffisance d’oxygénation des organes.

Tout comme le nez bouché, l’écoulement nasal résulte aussi d’infections respiratoires virales ou bactériennes. Il en est de même pour les réactions allergiques. L’abondance de particules dans les cavités nasales entraînant la surproduction de mucus est aussi la source d’écoulement nasal.

 

Enfin, chez les bébés, le nez qui bouche ou qui coule est dû au fait de ne pas savoir se moucher. Le mucus sécrété s’accumule, les narines sont bouchées ou coulent tout le temps. Dans tous les cas, le nettoyage du nez s’avère la solution idéale et facile à pratiquer.

 

Comment agit la solution pour le nettoyage du nez ?

Avant de citer les différentes manières de laver le nez, il faut d’abord souligner l’action du lavage de nez. En effet, le nettoyage de nez est un processus mécanique. La solution introduite vise à réduire la sécrétion nasale, empêchant ainsi le surplus de mucus. Lorsque le mucus est plus épais, les cils ne peuvent pas l’évacuer facilement. Par ailleurs, l’introduction de l’eau permet d’augmenter le battement des cils et d’éliminer les particules ainsi que le mucus.

 

L’eau utilisée pour nettoyer le nez n’est pas neutre. On utilise de l’eau salée ajoutée parfois de bicarbonate. Ce qui va attirer les minéraux pour ensuite équilibrer les concentrations entre les cellules et l’eau.

 

Comment faire pour laver le nez ?

Il existe plusieurs façons de se laver le nez. La plus pratique est l’utilisation de sérum physiologique. L’eau de mer est également favorable au nettoyage de nez.

 

Le sérum physiologique est disponible en pharmacie, mais elle peut être confectionnée chez soi. Pour ce faire, il faut diluer 3 cuillères à café de chlorure de sodium et 1 cuillère à café de bicarbonate à 1 litre d’eau. Il faut toutefois éviter d’utiliser le sel de table qui peut présenter des additifs.

 

L’eau de mer est aussi utilisée pour laver le nez. Il est disponible sous forme de spray. Ce dernier convient aussi bien pour les enfants que pour les adultes.

 

Découvrir les autres solutions quand on a le nez bouché

Les médicaments contre les sinusites

Les solutions pour faire des lavages de nez

Produits pour enlever les croutes dans le nez

Solutions pour l'écoulement nasal