» » » Digestion difficile

Digestion difficile (Ballonnements, indigestion)

Conseils santé

 

La dyspepsie, qui signifie "mauvaise digestion" se rapporte à un ensemble de symptômes pouvant rappeler une grande variété de troubles digestifs. Même si elle est parfois la conséquence d'une maladie sous-jacente, la dyspepsie est généralement temporaire et se manifeste souvent après un repas abondant ou un événement particulièrement stressant. Ballonnements, flatulences, brûlures gastriques, maux de ventre sont le signes de la dyspepsie.


Le traitement homéopathique de la digestion difficile consiste à prendre 3 granules après le repas toutes les 15 minutes jusqu'à amélioration de la souche homéopathique la plus approchantes au niveau des symptômes : 

  • Antimonium Crudum 4 CH : à utiliser si la langue est couverte d'un enduit blanc, avec maux de ventre, selles diarrhéiques et/ou éructations. 
  • Nux Vomica 4 CH : indiqué en cas de spasmes digestifs après avoir trop bu ou mangé trop gras, en particulier lorsqu'il y a somnolence après le repas avec le besoin de desserrer ses vêtements, et/ou une constipation et un besoin inefficace d'aller à la selle. Ces troubles s'aggravent par la consommation de café. 

Si la digestion difficile fait suite à des contrariétés, prendre 3 granules après le repas toutes les 15 minutes jusqu'à amélioration de la souche homéopathique la plus approchantes des symptômes : 

  • Ignatia 7 CH : indiqué en cas d'indigestion lors de contrariétés avec une sensibilité exacerbée aux odeurs. 
  • Anacardium Orientalis 9 CH : à utiliser si dyspepsie nerveuse avec ballonnements, en cas de brûlures nettement améliorées en mangeant, avec un besoin de manger toutes les deux heures. 

S'il y a des douleurs et brûlures gastriques après le repas, prendre 3 granules après le repas toutes les 15 minutes jusqu'à amélioration du traitement homéopathique le plus approchant : 

  • Argentum nitricum 5 CH : préconisé en cas de douleurs d'estomac et/ou éructations déclenchées ou aggravées en mangeant des sucreries. Personnes mangeant tropvite, souvent précipitées. 
  • Arsenicum album 7 CH : indiqué en cas d'indigestion dans les suites d'une intoxication alimentaire avec une sensibilité à l'odeur des aliments et/ou des brûlures d'estomac, calmées en buvant de petites quantités d'eau froide. 
  • Kalium bichromicum 5 CH : conseillé en cas de douleurs gastriques chez les buveurs de bière, qu'il désirent, aversion à boire de l'eau. 
  • Pulsatilla 5 CH : indiqué en cas de nausées et d'indigestion après avoir mangé gras ou glacé, avec une sensation de pierre dans l'estomac. 

En cas de mauvaise digestion chronique, de ballonnements, prendre 3 granules le soir au coucher jusqu'à amélioration du traitement homéopathique le plus approchant : 

  • Lycopodium 9 CH : à utiliser si la faim est vite rassasiée, en cas de ballonnements avec flatulences dès la fin du repas, de digestion lente, si le sujet n'en finit plus de digérer son repas, avec besoins inefficaces ou faux besoins, une indigestion aux huitres, aux oignons et aux carottes. 
  • Chelidonium Majus 7 CH : indiqué en cas de douleur de la vésicule allant jusqu'à la pointe de l'hypochondre droit, avec désir de boisson chaude, de lait, de douleur gastrique améliorée en mangeant. 
  • Sepia 7 CH : à utiliser si état nauséeux amélioré en mangeant, désir acide de vinaigre, de citron, accompagné d'une mauvaise digestion pendant la grossesse. 

Avec le traitement homéopathique contre la digestion difficile, il est possible de prendre 50 gouttes de Ficus Carica et Junepirus 1DH après les repas. 


Si vous êtes adeptes de médecines alternatives, il est possible de prendre en oligothérapie Zinc-cobalt 1 fois par jour. 

 

Le saviez vous ? Si l'on a une mauvaise digestion, il faut éviter de trop manger, mieux vaut prendre 3 repas légers entrecoupés de collations que deux ou trois repas copieux. Il est important de manger lentement et de bien mâcher les aliments. Avaler de l'air en mangeant peut aussi augmenter la sensation de ballonnement, il faut donc mastiquer la bouche fermée et ne pas se servir de pailles pour boire. Après avoir mangé, éviter les activités qui demandent de se pencher, et surtout ne pas s'allonger (il est conseillé d'attendre au moins deux ou trois heures après le repas avant de se coucher).
 

Digestion difficile


Venez découvrir les bienfaits de l'homéopathie

Il vaut mieux consulter un médecin homéopathe. En effet, il est possible qu'il vous prescrive diverses substances en complément, dosées différemment, en définissant les moments exacts auxquels il faut les ingérer.

 

Une spécialité qui a prouvé son efficacité ? L'homéopathie !

Le médecin Samuel Hahnemann invente le mot « homéopathie » au début du XIXe siècle. Il exercera cette spécialité dans divers lieux, dont Paris. L'homéopathie est devenue de plus en plus populaire au fil des recherches réalisées dans ce domaine. L'homéopathie étant prescrite par beaucoup de généralistes, cette spécialité est aujourd'hui utilisée par plus de 50% des Français. Demandez conseil à votre pharmacien, vous aurez ainsi la possibilité d'acheter de l'homéopathie contre la digestion difficile, ou d'autres variétés de tubes homéopathiques.



L'homéopathie, comment ça fonctionne ?

Partant du principe que le corps de l'homme peut guérir de divers maux par ses propres moyens, cette spécialité médicale est très simple à comprendre. C'est grâce aux traitements homéopathiques que ce processus va être enclenché. Le patient a-t-il des antécédents médicaux ? Comment son corps réagit-il quand il est face à la maladie ? La réponse à ces deux questions est décisive pour l'expert en homéopathie. Il y a une chose importante à savoir : l'homéopathie se base sur le principe de la similitude. Une substance qui, à hautes doses, cause des symptômes chez une personne va, à doses minimes, en traiter une autre. Aviez-vous un jour pensé que le venin de serpent ou l'encre de seiche pourraient vous guérir ? Les substances minérales comptent aussi parmi les nombreuses substances utilisées dans le contexte des traitements homéopathiques. La dilution joue un rôle majeur : le principe actif qui se trouve dans le remède est atténué par l'ajout d'eau distillée, d'un solvant ou de teinture mère, la plupart du temps. Généralement, les produits recevant une très haute dilution se révèlent plus efficients que ceux qui sont dilués plus faiblement.

 

Les divers médicaments homéopathiques

Qu'il s'agisse d'une maladie saisonnière ou chronique, un traitement homéopathique peut la soigner. Dans le premier cas, le traitement est court et fait disparaître rapidement les symptômes. Un traitement de longue durée est prescrit en cas d'affection récidivante.

Dans une ordonnance pluraliste, le médecin associe les bienfaits de différentes substances actives. Lorsqu'un praticien administre un seul traitement, pour venir en même temps à bout de votre rhume et de vos douleurs d'estomac, il s'agit d'homéopathie uniciste.

 

Jeune ou moins jeune, l'homéopathie est conçue pour tous

Jeunes ou vieux, tous peuvent utiliser les remèdes homéopathiques, sans restriction d'âge.

 

De nombreux homéopathes prescrivent de l'homéopathie pour la digestion difficile. Dentifrices, suppositoires, sirops, mais aussi comprimés, granules ou pommades : la variété des formes de remèdes homéopathiques à la vente est conséquente.

 



Usage de l'homéopathie pour le soulagement ou la guérison de nombreux symptômes

On recommande l'homéopathie dans le traitement des maux courants tels que les infections respiratoires ou l'arthrite, entre autres. Si cela vous agace de constater le retour régulier de votre herpès ou d'avoir un rhume des foins chaque année, faites appel au savoir d'un homéopathe, il aura la solution ! L'un des rôles de la pratique homéopathique est de soutenir le corps dans son combat contre la maladie, en réduisant parallèlement les multiples symptômes qui se manifestent. En général, l'homéopathie est un soin de support : celle-ci réduit, par exemple, les effets indésirables dus aux traitements contre le cancer.