» » » » Acide folique CCD 5 mg - boîte de 20 comprimés
« Retour à la catégorie
Acide folique CCD 5 mg - boîte de 20 comprimés
Zoom

Acide folique CCD 5 mg - boîte de 20 comprimés

Note moyenne : 0 avis

Acide folique CCD 5 mg est un médicament indiqué pour les troubles dus à un manque prouvé en acide folique (anémies, mauvaise absorption, apport insuffisant, grossesse...).

Produit en stock
Quantité 
+
-

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Principe actif

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

L’Acide Folique CCD 5 mg en boîte de 20 comprimés fait partie des éléments essentiels au métabolisme, la vitamine B9. Il est indiqué pour le traitement des troubles causés par le manque excessif d’acide folique dans le corps, surtout à travers l’anémie, la mauvaise absorption, un apport insuffisant ou en cas de grossesse. Chez les femmes, il est surtout conseillé pour celles qui ont déjà eu des enfants porteurs d’anomalies du système nerveux comme la spina bifida.

 

Ce médicament est formé en majeure partie par de l’Acide folique à 5 mg. Ses autres composants sont la cellulose microcristalline, amidon de maïs prégélatinisé, trisilicate de magnésium, stéarate de magnésium et la silice colloïdale anhydre.

 

Posologie de l’Acide Folique CCD 5 mg en boîte de 20 comprimés

Afin de prévenir les malformations chez l’enfant à naître, il est recommandé de commencer le traitement avant la grossesse. Dans cette démarche, le traitement peut déjà être entamé dès l’arrêt de la contraception ou dès que la décision d’avoir un enfant est prise. Il y va de soi que l’Acide Folique CCD 5 mg peut faire l’objet d’un traitement prolongé sans inconvénient.

 

La posologie usuelle pour l’Acide Folique CCD 5 mg est de 1 à 3 comprimés par jour. Pour les futures mamans, il est conseillé de prendre 1 comprimé par jour, à avaler au moins avant la conception de l’embryon et notamment au cours des 90 premières semaines de grossesse. À noter également que la carence en acide folique peut se constater en cas d’alcoolisme, de maladie chronique de l’intestin ou pendant la prise d’un certain nombre de médicaments.

 

Quelles sont les précautions d’emploi de l’Acide Folique CCD à 5 mg ?

Les comprimés d’Acide Folique à 5 mg ne doivent pas être utilisés chez les personnes allergiques à ses composants ou à l’un de ses excipients. Par ailleurs, ceux qui sont ou ont été soumis à un traitement médicamenteux, surtout concernant le phénobarbital, la phénytoïne ou le primidone doivent au préalable se fier à un avis médical avant d’utiliser l’Acide Folique CCD 5 mg.

 

En cas de grossesse ou d’allaitement, le conseil d’un médecin est également à considérer pour la posologie adaptée. Il en est de même pour ceux qui ont pris ou accidentellement avalé plus d’Acide Folique CCD 5 mg qu’ils n’auraient dû. En outre, il n’est pas nécessaire de prendre une double dose de ce médicament pour compenser celle qui a été oubliée.

 

Les contre-indications du médicament Acide Folique CCD 5 mg

La prise de l’Acide Folique en comprimé ne dispense en aucun cas de la recherche de malformations du système nerveux chez l’enfant à naître pendant la grossesse. Ce médicament est donc autorisé pendant la grossesse et l’allaitement.

 

Effets indésirables

Identique à toutes les caractéristiques des médicaments pharmaceutiques, l’Acide Folique CCD 5 mg peut potentiellement provoquer quelques effets indésirables chez certains individus, mais cela est constaté dans de très faibles cas. Parmi les plus fréquents figurent les rares cas de réactions allergiques cutanées ou les troubles gastro-intestinaux, sans oublier les réactions anaphylactiques comme les urticaires et l’angioedème.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Plus connu sous le nom vitamine B9, l’acide folique constitue un indispensable pour le meilleur fonctionnement de l’organisme.

 

Cette vitamine s’avère être encore plus essentielle pour les femmes pendant la grossesse. Elle contribue un rôle important dans le développement du fœtus. D’après certaines études, l’acide folique pourrait augmenter les chances d’avoir un enfant. La vitamine B9 se trouve dans nos alimentations : fromages, œufs, légumes à feuilles, orange, banane et germe de blé entre autres. Elle permet aussi de prévenir nombreuses maladies. Tour d’horizon sur la vitamine B9, ses propriétés, ses sources et ses précautions d’emploi.

 

Acide folique : qu’est-ce que c’est ?

L’acide folique est une vitamine du groupe B. Il joue des rôles essentiels et on doit le consommer à travers notre alimentation, car notre corps n’est pas capable de le produire. On recommande parfois une supplémentation de vitamine B9 afin de garantir un apport suffisant. Cette vitamine est présente dans l’alimentation sous forme de folates ou polyglutamates. Les folates et l’acide folique sont essentiels à la multiplication cellulaire et participent à la formation des globules rouges et des globules blancs. Ils agissent aussi dans la régulation des activités des gènes, participent à la synthèse des substances chimiques modulant le fonctionnement du cerveau. La vitamine B9 présente également une action intéressante sur le renouvellement de la peau.

 

Cette vitamine hydrosoluble joue aussi un rôle majeur dans le développement du système nerveux de l’embryon, c’est pourquoi elle est très recommandée durant la grossesse. Elle est abondante dans les légumes et dans certains fruits. L’acide folique tient un rôle important dans le système immunitaire et aide à prévenir plusieurs maladies.

 

Sources alimentaires de l’acide folique

Étant donné que l’acide folique ne peut être synthétisé par notre organisme, il est indispensable d’en fournir à notre corps à travers l’alimentation. Les abats ainsi que les légumes verts contiennent une énorme quantité de cette vitamine. Cette dernière est aussi très présente dans légumineuses comme les lentilles, les pois chiches, les haricots secs et les fèves entre autres. Notant également que l’acide folique ou folates se trouve dans des fruits tels que le melon, l’orange, la clémentine et les fruits rouges. On peut aussi en trouver dans la banane, le kiwi et la châtaigne. Les avocats, les radis, les courgettes ainsi que les oignons renferment aussi de la vitamine B9.

 

En tête des classements des aliments riches en acide folique on peut aussi citer la levure de bière, les foies d’agneau, de volailles et bœufs et le foie de morue. Les œufs en contiennent également avec une quantité moindre, mais non négligeable. Forte teneur en vitamine B9, les céréales de petit-déjeuner doivent être consommées régulièrement afin de compléter notre besoin quotidien. Parmi les aliments riches en cette vitamine, il y a aussi le foie de morue.

 

Les oléagineux comme les amandes, la noix et les noisettes figurent aussi dans la liste des aliments enrichis en acide folique. Il y a aussi les cacahuètes et les pistaches que vous pouvez consommer en goûter. D’autres légumes sont aussi supposés contenir de la vitamine B9, à savoir : les choux-fleurs, la laitue et les poivrons. Vous pouvez aussi ajouter dans vos plats les radis, le brocoli et le persil.

 

L’acide folique est sensible à l’oxydation, à la lumière et à la chaleur. Il est conseillé de stocker les aliments à l’abri de la lumière. Afin d’éviter la déperdition de la vitamine, il est préférable de la cuire en vapeur et cela le moins longtemps que possible. Il est même recommandé de bien laver les légumes et les fruits et de les consommer frais.

 

Acide folique : formes, posologie, utilisation et précaution

Il existe des médicaments contenant des folates. Ils sont préconisés notamment chez les femmes enceintes pendant le premier trimestre de grossesse. Ces médicaments peuvent aussi être prescrits chez les femmes durant la période prémenstruelle. La posologie recommandée est généralement de 0,4 mg par jour. La dose prescrite est de 5 mg tous les jours si la femme enceinte se retrouve en carence.

 

Afin d’assurer un apport suffisant en acide folique pour les personnes en bonne santé, on peut recourir à des supplémentations. Il peut s’afficher sous forme de comprimés, de gélules ou en capsule. Choisissez la présentation qui vous convient et veuillez respecter la posologie recommandée sur l’emballage. Cette vitamine peut parfois être associée avec d’autres vitamines dont la vitamine B6 et la vitamine B12.

 

Les compléments alimentaires acides foliques doivent être pris de façon régulière pour obtenir des résultats probants. Ils peuvent être mélangés avec d’autres molécules comme les omégas 3, la vitamine D et le fer. N’hésitez pas à prendre l’avis de votre médecin concernant le dosage adapté à votre besoin.

 

Chez les femmes enceintes, le médecin peut recommander un dosage sanguin pour voir une éventuelle carence en acide folique. Cet examen n’est pas systématique, mais est utile si le médecin observe un signe de déficience en vitamine du groupe B notamment la vitamine B9 et B12 et pour rechercher un manque de fer pendant la grossesse. Nombreux facteurs amènent à réduire le taux d’acide folique dans le sang, à savoir :

  • Apports nutritifs insuffisants
  • Stress permanent
  • Prise excessive de café et de thé
  • Malabsorption
  • Les contraceptifs oraux
  • L’opération de l’estomac 
  • La fièvre de manière prolongée
  • Dialyse, cancer et maladie congénitale
  • Grossesse et allaitement 

Quels sont les bienfaits de l’acide folique ?

Essentiel à l’organisme, l’acide folique renferme de multiples vertus pour la santé. Il entre dans le mécanisme de fabrication des globules rouges et tient une fonction importante dans la production des globules blancs. La vitamine B9 favorise la production de l’ADN et aussi à la division cellulaire. Elle est aussi connue pour stimuler la défense immunitaire et ainsi de lutter contre les infections. Voici les principales vertus de la vitamine B9 ou acides foliques :

  • Lutte contre la fatigue

Une carence en acide folique peut se traduire par un manque de dynamisme et de fatigue. Cette sensation de faiblesse disparaîtra lorsqu’on s’alimente correctement en optant pour des aliments enrichis en vitamine B9. Certains suppléments en acide folique sont combinés avec de l’iode et du magnésium. Ce dernier participe à la lutte contre la fatigue et au stress.

 

Afin de booster l’organisme, vous pouvez par exemple opter pour la spiruline qui contient une quantité importante de vitamine B9. Cette algue au profil nutritionnel élevé est associée avec le fer dans le but d’améliorer la résistance de notre organisme. Son plus grand avantage tient du fait qu’elle est 100 % naturelle et ne présente aucune conséquence néfaste pour le corps.

 

Les personnes en bonne santé devraient consommer des aliments renfermant plus d’acide folique pour booster l’énergie et de combattre constamment l’asthénie.

  • Corrige la carence en vitamine B9

Une carence en acide folique cause de nombreux problèmes de santé. Cette déficience s’avère être fréquente, car la vitamine B9 est sensible à la cuisson et à la lumière. Le médecin souligne que cette carence est élevée et peut amener à une anémie sévère. L’anémie est liée au dysfonctionnement des globules rouges causant une réduction du flux d’oxygène dans le sang. Cela se manifeste par de la fatigue accompagnée d’un rythme cardiaque rapide. L’anémie occasionne aussi du vertige et des étourdissements.

 

Le manque de vitamine B9 pendant la grossesse doit être corrigé immédiatement pour ne pas entraîner des anomalies et le retard de croissance au fœtus.

  • Préviens les maladies cardiovasculaires

Les études en épidémiologie, la vitamine B9 est utile pour la prévention contre différentes pathologies cardiovasculaires. Cette vitamine aurait un effet protecteur sur les attaques vasculaires cérébrales. En revanche, les folates ne présentent aucun effet sur l’insuffisance coronaire.

 

Une déficience en vitamine B9 et B12 permet d’augmenter le taux de l’homocystéine dans le sang ; l’excès de cette composition développe le risque cardiovasculaire. Plusieurs chercheurs ont démontré suite à diverses interventions qu’un traitement à long terme de vitamine B aide à réduire le taux sanguin de l’homocystéine. Par contre, cela ne va pas paradoxalement diminuer les attaques cardiovasculaires. L’acide folique amoindri les attaques cérébraux vasculaires, mais ne diminue pas la mortalité cardiovasculaire. 

  • Préviens certains cancers

D’après nombreuses études d’observation, l’apport en acide folique présente un effet positif sur le risque d’une variété de cancer dont le cancer du sein, du côlon, de l’estomac, du pancréas et du poumon. Aux États-Unis, une étude pondérale sur 525 000 participants a été menée et le résultat est surprenant. On avait observé une diminution de 30 % du risque de tumeur du côlon chez les personnes dont les apports en acide folique étaient de 900 mg ou plus, alors que celles qui en ingéraient moins de 200 mg présentent un risque élevé.

 

Il faut encore réaliser plusieurs études afin de déterminer le lien entre le cancer et la vitamine B9. Consommée à forte dose, cette dernière pourrait augmenter la prolifération des cellules cancéreuses. Par contre, un apport élevé en cette vitamine exerce une action protectrice contre le cancer du sein notamment chez les femmes consommant de l’alcool. À dose nutritionnelle, l’acide folique aide à prévenir la formation des cellules anormales chez les personnes en bonne santé.

  • Lutte contre la dépression et le stress

La vitamine B9 est aussi connue pour combattre la dépression étroitement liée à la fatigue. Des troubles dépressifs ont été observés chez les individus présentant une déficience en cette vitamine. C’est pourquoi en 2004, une étude au Royaume-Uni arrive à la conclusion qu’un complément en acide folique permet de remédier les problèmes de la dépression.

 

Des chercheurs s’intéressent tout particulièrement aux effets potentiels de la vitamine B9 comme étant un adjuvant dans le traitement dans tout état dépressif. D’après une méta-analyse publiée en 2004, il est indiqué que l’acide folique est indispensable afin de renforcer le pouvoir des antidépresseurs.

  • Préviens les déclins de la faculté mentale

Une supplémentation en vitamine B9 peut être recommandée dans la prévention des déclins cognitifs. Cette vitamine permet d’améliorer les performances cognitives comme la mémoire et la concentration. Elle aide à freiner la maladie de Parkinson et de prévenir la maladie d’Alzheimer. En revanche, l’acide folique ne présente aucun un effet chez les personnes qui sont déjà atteintes de cette pathologie : Alzheimer.

 

Cette vitamine contribue aux fonctions psychologiques normales, aide à mieux raisonner.

  • Une solution contre les problèmes de gencive

L’acide folique en application locale au niveau de la gencive est utilisé pour prévenir les maladies de la gencive occasionnées par la phénytoïne tout en améliorant les problèmes de gencive durant la grossesse. Toutefois, la prise orale de cette vitamine ne permet pas de réduire les symptômes des affections comme le Pack et le Drew.

  • Lutte contre les anomalies congénitales

L’acide folique est essentiel durant la grossesse. Une carence à cette vitamine pourrait avoir des impacts négatifs sur le fœtus. La vitamine B9 aide à prévenir les malformations congénitales. Elle est bien connue pour favoriser la formation du tube neural du fœtus tout en contribuant à la production des globules rouges. Enfin, cette vitamine tient une fonction vitale dans le processus de croissance du bébé.

  • Améliore l’aspect de la peau, protège la vue et la paroi intestinale

Tout comme la vitamine E, l’acide folique est aussi considéré comme un allié de beauté. Il tient un rôle important dans le renouvellement des cellules de phanères et aussi de la paroi de l’intestin. En effet, la vitamine B9 améliore l’aspect cutané et diminue les symptômes du vitiligo ou décolorations de la peau. Elle permet de limiter la perte de cheveux tout en renforçant les ongles.

  • Autres bienfaits connus de l'acide folique

La vitamine B9 ou folates est essentielle à l’organisme et présente de nombreux bienfaits sur la santé. Elle est indispensable à la santé des vaisseaux sanguins tout en protégeant les yeux. C’est une vitamine qui améliore la santé de la vue. Elle est utilisée dans la prévention de la dégénérescence musculaire chez les personnes âgées.

 

Dans quel cas prendre un supplément en vitamine B9 ?

La vitamine B9 seule ou associée à d’autres vitamines du groupe B est préconisée dans le traitement des troubles liés à la dépression. En cas de fatigue, vous pouvez prendre un complément alimentaire à base d’acide folique. Ce dernier permet de booster le système immunitaire pour lutter contre plusieurs maladies tout en octroyant de l’énergie. En cas de stress continuel, n’hésitez pas à vous supplémenter de vitamine B9 seule ou associée à d’autres vitamines et minéraux.

 

Pendant la grossesse, la supplémentation en acide folique est recommandée par le médecin. Durant cette période, le besoin de vitamine B9 accroît considérablement. Elle doit être prise notamment durant le premier trimestre de la grossesse. Il est même conseillé de suivre une cure d’acide folique avant même la conception de l’enfant. Ce traitement joue un rôle essentiel dans le développement du fœtus.

 

En cas de perte de cheveux, vous pouvez aussi prendre un complément alimentaire à base d’acide folique. Ce dernier est aussi utilisé pour remédier les ongles cassants et traiter certains problèmes de peau comme le vitiligo.

 

L’acide folique peut aussi compléter le traitement de la fièvre prolongée, de la diarrhée continue ou encore des troubles de la fonction rénale. C’est aussi un composant essentiel après une opération de l’estomac. En cas d’anémie, il faut augmenter la consommation d’aliments riches en folates et de prendre un complément alimentaire si besoin.

 

 

Chez la femme et les sujets âgés, la supplémentation en acide folique permet de diminuer le processus de développement des maladies maculaires.

 

Si vous présentez un problème de gencive, il est aussi conseillé d’employer l’acide folique sous forme topique. Il réduit les symptômes de la maladie selon certains chercheurs.

 

Quels sont les effets secondaires et les contre-indications de la vitamine B9 ?

D’une manière générale, la vitamine B9 ne présente pas d’effets secondaires importants. Toutefois, des cas d’allergie ont été rapportés. Cette vitamine peut aussi occasionner des troubles gastro-intestinaux si elle est prise de façon excessive. Il ne faut donc pas outrepasser 5 mg par jour. L’acide folique est aussi susceptible de provoquer des troubles du sommeil chez certaines personnes.

 

Si vous prenez d’autres médicaments, vous devez informer votre médecin de la prise en concomitance avec de la vitamine B9. Cette dernière présente des interactions pouvant altérer ou augmenter l’effet de certains médicaments. Avant la prise de cette vitamine, il convient de prendre l’avis de votre médecin traitant, lui seul peut juger si cela est nécessaire ou pas.

 

Les sujets présentant des risques cardiovasculaires ou qui ont subi un infarctus du myocarde devraient prendre des précautions sur l’utilisation de l’acide folique. À forte dose, les vitamines du groupe B développent la probabilité de faire une rechute de problèmes cardiovasculaires.

 

La consommation en grande quantité de cette vitamine induite aussi à des troubles neurologiques. La dose maximale fixée par les experts est de 1 mg par jour. Dans tous les cas, il est important de surveiller les personnes en traitement avec cette vitamine afin d’éviter les éventuels risques.

 

Lorsque l’acide folique est pris en dose habituelle, il ne présente aucun effet indésirable. Dans le cas contraire, il occasionne une perturbation des cycles du sommeil et dans des cas rares provoque de l’allergie. Un excès en vitamine B9 se traduit par des troubles de la digestion, de la confusion et de l’irritabilité.

 

Carence et surdosage de la vitamine B9 : risques

Le surdosage et la carence de la vitamine B9 entraînent tous les deux des effets secondaires. En cas de déficience, le sujet concerné subit un ralentissement de la multiplication des cellules. Ce manque peut réduire la production des globules rouges et des globules blancs. On parle alors d’une anémie qui se caractérise par des troubles digestifs et une atteinte neurologique. Une carence en acide folique amène aussi à des problèmes de la gencive.

 

Chez les femmes enceintes, cette carence est encore plus dramatique. Elle cause une anomalie du processus de développement des tissus maternels : la peau, le placenta et la circulation sanguine. On note également un défaut de fermeture de la colonne vertébrale. Cette déficience est aussi observée chez les alcooliques, de maladie de crohn et par la prise des médicaments pour traiter le cancer. Elle se manifeste par des crampes musculaires, des maux de tête et aussi de l’asthénie. En cas d’anémie macrocytaire, des troubles neurologiques, du vomissement et de la nausée peuvent être ressentis.

 

En cas d’excès, la vitamine B9 peut aussi induire à des troubles neurologiques. Une surveillance médicale doit être mise en place.

 

Quelles sont les interactions avec l’acide folique ?

L’acide folique présente des interactions sur la prise de certains médicaments. Précisez à votre médecin que vous prenez un médicament s’il vous préconise une cure de vitamine B9. Cette dernière est contre-indiquée si le patient suit un traitement à la primidone, au phénobarbital et à la phénytoïne. Ces médicaments antiépileptiques sont rapidement dégradés par la prise d’acide folique.

 

L’acide folique annule les effets des médicaments contre la polyarthrite rhumatoïde, certains cancers et le psoriasis.

L’activité de la vitamine B9 peut être altérée par la consommation du thé vert.

Les contraceptifs interagissent aussi dans la prise de vitamine B9.

 

Référence nutritionnelle de l'acide folique

La référence nutritionnelle de la vitamine B9 en microgramme par jour est de :

  • 70 µg pour les nourrissons
  • 100 µg pour les enfants (1 an à 3 ans)
  • 150 µg pour les enfants de 4 à 6 ans
  • 200 µg pour les enfants de 7 à 9 ans
  • 250 µg pour les enfants de 10 à 12 ans
  • 350 à partir de 16 ans
  • 400 µg pour les femmes enceintes et allaitantes

L’acide folique pendant la grossesse

La vitamine B9 est essentielle surtout durant la grossesse. C’est un élément indispensable pour la croissance des enfants durant son plus jeune âge. Les personnes souhaitant avoir des enfants doivent prendre des suppléments pour obtenir plus de chance de procréer. Il est intéressant d’en prendre 3 semaines avant la conception et pendant le premier trimestre de grossesse. Consultez un médecin avant de commencer le traitement pour obtenir la dose adéquate.

 

L’acide folique est important afin de réduire ou de lutter contre la malformation congénitale. Mais ce n’est pas tout, il entre dans plusieurs processus métaboliques.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Laboratoire CCD

48 rue des Petites Ecuries
75010 Paris
France

 

+33 (0)1 44 95 14 95

 

contact@ccdlab.com

Retour en haut
Recherches annexes avec Autres vitamines
Informations mises à jour le 27/09/2021 à 23:11:34