» » » Peut-on se faire vacciner contre la grippe en pharmacie ?

Peut-on se faire vacciner contre la grippe en pharmacie ?

mardi 12 janvier 2021

 

Si on ne peut pas trouver de remède contre la grippe, c’est à cause de la mutation permanente des virus à l’origine de cette maladie. Les épidémies de grippe sévissent tous les ans et font de nombreuses victimes. La seule solution pour se prémunir de la grippe reste la vaccination. Mais comme les virus mutent sans cesse, la vaccination doit donc être rappelée chaque année. Ces dernières années, le ministère de la Santé a opté pour une nouvelle stratégie pour élargir la campagne de vaccination. En dehors des hôpitaux et des centres médicaux, les pharmacies peuvent désormais effectuer une vaccination dans leur officine. C’est ce qui répond à la question : peut-on se faire vacciner contre la grippe en pharmacie. Que doit-on savoir à ce sujet ?

 

fièvre grippe

Depuis quand les pharmacies ont-elles l’autorisation de vacciner ?

Deux années de suite, c’est-à-dire en 2017 et en 2018, le ministère de la Santé a effectué des tests auprès des pharmacies de certaines régions de l’hexagone.

 

L’expérimentation a été menée en Auvergne–Rhône-Alpes, dans la Nouvelle Aquitaine, dans les Hauts-de-France ainsi qu’en Occitanie. Cette phase expérimentale a connu un succès notable. Ce qui se traduit par la baisse des atteintes de la grippe au cours de ces dernières années. Ces essais ont permis aux pharmacies de ces régions de bénéficier d’une autorisation de vacciner dans leur officine.

 

De la sorte, en 2019, toutes les pharmacies de France ont pu vacciner dans leur local afin d’élargir la couverture de la vaccination contre la grippe. La campagne de vaccination a débuté le 15 octobre 2019. Et elle a permis à une grande partie de la population française d’être immunisée contre la grippe.

Qui sont les personnes concernées par la vaccination en pharmacie ?

vaccin contre la grippe

 

Le médecin est en principe, le seul apte à procéder au vaccin contre la grippe. Toutefois, après le succès de la campagne de vaccination dans quelques régions de France, les pharmaciens peuvent aussi effectuer une telle opération. Ces professionnels étant des volontaires ont préalablement été formés pour cette tâche. Mais ils n’ont le droit de vacciner que quelques catégories de personnes particulièrement ciblées par les recommandations.

 

D’après le nouvel article L5125-1-1 A du Code de la Santé Publique, le pharmacien est autorisé à administrer le vaccin contre la grippe. Cette vaccination est soumise à des conditions préalables. Ceci conformément à l’article 59 de la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2019. Cette autorisation est encore en vigueur actuellement.

La vaccination en pharmacie est donc faisable sous certaines conditions. Elle est destinée aux personnes ayant rempli les critères suivants :

  • Il faut être majeur

La majorité est requise pour pouvoir bénéficier du vaccin antigrippal en pharmacie. C’est donc la première exigence à remplir. Vous devez donc vous munir d’une pièce d’identité lorsque vous venez en pharmacie pour vous faire vacciner.

  • Il faut être atteint de maladies chroniques

Ce n’est pas toute personne majeure qui peut bénéficier du vaccin contre la grippe. Il faut aussi que le sujet soufre d’une ou plusieurs maladies chroniques comme les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires ou neurologiques. Les patients souffrant de maladies hépatiques, rénales, les diabétiques de type 1 et 2, les drépanocytaires ou immunodéprimés peuvent aussi bénéficier de la vaccination en pharmacie.

 

Les maladies cardiovasculaires concernent notamment l’hypertension artérielle, le risque d’infarctus du myocarde, l’hypercholestérolémie. En effet, les pathologies cardiovasculaires sont très fréquentes surtout chez les personnes âgées. Elles constituent des risques de forme grave de la grippe et contribuent à l’accroissement du nombre de décès lié à la grippe.

 

Les maladies respiratoires, telles que l’asthme, la bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO, sont des pathologies plus ou moins graves qui peuvent s’avérer fatales si elles s’accompagnent de grippe. Vu que c’est déjà une maladie respiratoire, donc si le patient devrait encore souffrir d’une autre maladie du même genre, l’issue pourrait lui être fatale. Cette hypothèse s’appuie évidemment sur l’analyse des statistiques de l’année dernière sur le nombre de morts causé par la grippe. De ce fait, ceux qui ont une maladie respiratoire doivent profiter d’une simplification de la procédure de vaccination.

 

Les autres pathologies chroniques comme l’hépatite, le diabète, ou les maladies rénales sont aussi des facteurs pouvant aggraver la grippe. C’est pour cette raison que les personnes souffrant de telles pathologies ont le droit de se faire vacciner en allant aux officines des pharmacies qui leur sont proches.

  • Il ne faut pas être allergique à l’ovalbumine ou aux composants du vaccin

Le vaccin de la grippe contient certains composants pouvant provoquer des réactions allergiques chez certaines personnes. Une allergie aux substances médicales pourrait s’avérer fatale pour l’organisme. L’allergie peut être due à l’ovalbumine, issue de l’œuf, ou à une vaccination antérieure.

La vaccination en pharmacie est disponible pour tout primo-vaccinant, mais aussi pour ceux qui ont déjà bénéficié d’une précédente vaccination. En même temps, le pharmacien peut orienter chaque personne vers son médecin traitant pour un éventuel suivi de santé.

 

Une vaccination est-elle suffisante pour ne pas attraper la grippe ?

gestes barrières

 

Se faire vacciner ne signifie pas toujours que vous êtes complètement immunisé lors des épidémies de grippe. Il se pourrait que le vaccin vous aide juste à combattre la maladie. Dans ce cas, les symptômes de la grippe ne sont pas très visibles. Le malade peut être guéri sans difficulté.

 

Dans certains cas, la grippe n’affecte pas du tout la personne ayant bénéficié du vaccin contre la grippe. Néanmoins, il faut savoir comment soigner la grippe que ce soit d’une manière naturelle ou médicamenteuse.

 

Les traitements naturels consistent à booster le système immunitaire. Il s’agit notamment d’assurer une alimentation saine et équilibrée. Les compléments alimentaires peuvent aussi s’associer avec le régime quotidien afin de renforcer la défense immunitaire.

 

Quant aux traitements médicamenteux contre la grippe, ils n’entrent en jeu qu’après que le patient ait présenté les symptômes d’une grippe. Le paracétamol est l’un des premiers recours en ce sens qu’il aide à soigner la fièvre. Les médicaments antitussifs peuvent aussi être prescrits par le médecin dans le but de traiter la toux qui accompagne la grippe.

 

Il faut toutefois signaler que seuls les pharmaciens inscrits dans l’ordre et qui sont titulaires ou les adjoints d’officine qui sont autorisés à vacciner en pharmacie. Ils doivent également recevoir une formation préalable.

 

En savoir plus sur le vaccin contre la grippe : 

Peut-on se faire vacciner contre la grippe en pharmacie ? 

Faut-il faire le vaccin de la grippe quand on est enceinte ? 

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.

Liste des thèmes
Actualités 4
Santé 471
Beauté 7
Diététique & nutrition 32
Bébé & maman 2
Bien-être 8
Hygiène 4
Conseils Santé 3
Nature & plantes 164