» » » Compresses et coton

Compresses et coton (Soins et pansements)

Les compresses sont des pièces de tissu se trouvant dans la catégorie de pansements. Elles existent en diverses variantes correspondant à une utilisation bien définie. Pour ne pas se tromper dans leur choix donc, il est important de mieux connaître leur usage.

  • Les compresses humides

Les médecins sont de plus en plus nombreux à recommander un soin humide des plaies, ceci diminuant le risque de formation de cicatrice. Les compresses humides voient ainsi leur popularité augmenter d’une manière exponentielle. Pour les utiliser, il faut commencer par imbiber le tissu d’eau froide avant un bref essorage et une application sur la zone à traiter et protéger.

 

S’ensuivra la couverture de celle-ci avec un chiffon ou une serviette. Un changement toutes les 15 à 20 minutes s’imposent, la compresse ayant tendance à une prise rapide de la température du corps.

  • Les compresses chaudes

Celles-ci constituent un meilleur choix en cas de crampes, douleurs, névralgies et coliques. Il faut commencer par trouver quatre à six morceaux de gaze ou de tissu de la même forme. Leur découpage éventuel devra être suivi par le trempage de la première compresse dans de l’eau chaude ou très chaude.

 

Après que celle-ci soit appliquée sur la peau du patient, les autres seront accolées sur elles. Il y aura, par la suite, la couverture du tout par une serviette pour la protection de la zone à traiter de l’air. Un changement toutes les 3 à 5 minutes s’impose pour ces compresses.

  • Les compresses froides

Comme leur nom le laisse déjà savoir, les compresses froides contribuent à la lutte contre toute inflammation locale en rafraîchissant la zone douloureuse. Leur utilisation devra commencer par le pliage en 4 ou en 8 d’un morceau de toile épaisse avant de tremper dans de l’eau très froide. La zone, s’il ne s’agit pas de la tête, devra, par la suite, être protégée par un tissu léger.

 

Un changement doit avoir lieu à chaque fois que les compresses se chauffent. Il faut aussi un séchage de la zone douloureuse et sa protection avec des compresses sèches et du tissu léger. Après réduction de l’inflammation, rien n’empêche une association avec des compresses de frictions à l’eau tiède.

  • Les autres types de compresses

À ces 3 catégories de solutions peuvent s’ajouter plusieurs autres. Tel est le cas des compresses apaisantes ou sédatives qui ont, comme vocation, le soulagement de la douleur. Il y a, en outre, les compresses stimulantes et les compresses protectrices qui ont également une utilisation différente de leurs concurrents précités.

Compresses et coton


Qu'est-ce qu'une compresse ?

Dans le domaine de la chirurgie, la compresse fait partie des éléments les plus utilisés pour absorber le sang. Elle trouve aussi de l’importance dans l’univers des pansements. Voici l’essentiel à savoir en ce qui la concerne.

 

Compresse : définition et utilisation

La compresse a sa place dans la liste des « petits matériels médicaux ». Il s’agit d’une pièce de gaze subissant plusieurs répliages sur elle-même, la plupart du temps, en carré. Sa capacité d’absorption lui permet d’être un élément incontournable en chirurgie et en pansement. Si traditionnellement, cette pièce est en gaze hydrophile tissée, on trouve également sur le marché une variante en coton non tissé.

 

On attribue à la compresse trois fonctions principales :

  • Nettoyage et enduisage de plaie avec de l’antiseptique ou du sérum physiologique,
  • couverture et protection de plaie pour la réalisation de pansement,
  • absorption du sang et assèchement de plaie.

Compresse : quels sont les types existants ?

Les compresses proposées sur le marché sont réparties en deux grands groupes. Dans le premier groupe se trouvent celles dites « stériles » destinés à un usage au bloc opératoire ou à une action requérant une importante asepsie. La deuxième catégorie comprend les compresses non stériles ayant pour vocation principale le simple nettoyage de plaie

 

Les pharmacies proposent des compresses de tailles diverses, mais les plus demandés restent celles de 10 cm x 10 cm.

Les compresses sont également classées selon leur usage. D’où l’existence auprès de votre pharmacie et parapharmacie en ligne de compresses hémostatiques, de compresses désinfectantes et des compresses cicatrisantes. À vous de choisir celle qui correspond le mieux au problème que vous souhaitez traiter.