» » » » Osmogel gel pour application locale - tube de 90g
Osmogel gel pour application locale - tube de 90g
Zoom

Osmogel gel pour application locale - tube de 90g

4.56 €

Le gel Osmogel permet de traiter localement les traumatismes bénins comme les entorses, les foulures ou les contusions. Il s’agit d’un traitement de courte durée qui ne doit pas dépasser 5 jours.


Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter aux demandes de devis
En stock Produit en stock

LES AVANTAGES

PHARMASHOPI

  1. Payement 100% sécurisé (Carte bleu, Paypal, Chèque, Virement)
  2. Livraison gratuite en point relais dès 49 euros d'achat
  3. Programme fidélité : 1 € dépensé = 1 point de fidélité
  4. Appelez nous au 04 83 43 40 90 pour plus de conseils

 

 

Description
Conseils santé
Notes et avis
Livraison / Paiement

Attention, Osmogel est un médicament. Vous devez impérativement consulter la notice d'utilisation afin de prendre connaissance des précautions d'emploi et des contre-indications.

 

Consulter la notice d'utilisation de Osmsogel.

 

 

Osmogel se présente sous la forme d’un gel pour une application locale 2 à 4 fois par jour. Il est conseillé de recouvrir ensuite la zone avec une compresse non occlusive.

 

Non soumise à prescription médicale, l’utilisation de ce gel antalgique est réservée aux personnes de plus de 15 ans.

 

 

Retour en haut
Description
Conseils santé
Notes et avis
Livraison / Paiement

Les entorses sont des traumatismes bénins très fréquents. Elles sont souvent provoquées par la pratique d’une activité sportive ou par une chute. L’articulation la plus souvent touchée par ce type de blessures est la cheville. En effet, c’est elle qui est au contact des différentes aspérités du sol et qui supporte le poids du corps lorsqu’on court ou on saute. Des entorses peuvent également être diagnostiquées sur d’autres articulations comme les genoux, les coudes ou encore les poignets.

 

Les différents degrés de gravité d’une entorse

Le diagnostic d’une entorse nécessite l’apparition de 3 symptômes :

  • une douleur,
  • un œdème ou une enflure,
  • une difficulté à bouger l’articulation.

Il s’agit d’un étirement, voire même d’une déchirure, d’un ou plusieurs ligaments de l’articulation.

 

On distingue 3 niveaux de gravité pour une entorse.


Elle est légère quand l’articulation reste fonctionnelle. Il n’y a qu’un étirement des ligaments. Il est rare qu’une ecchymose apparaisse. Le gonflement n’apparait que le lendemain. Il s’agit alors plus d’une foulure.


Elle est modérée quand une déchirure partielle des ligaments est diagnostiquée. Dans ce cas, l’apparition d’une ecchymose est automatique. Le gonflement est également plus rapide à se manifester : dans les 4 heures qui suivent le traumatisme.


Elle est grave quand on diagnostique une rupture complète d’un ou plusieurs ligaments. A ce stade, il arrive que le tendon se détache de l’os. Le gonflement est alors immédiat. Généralement, la personne blessée a bien ressenti une sensation de craquement ou de déchirement. Elle ne peut plus solliciter son articulation. La douleur est intense.

 

La multiplication des entorses sur une même articulation peut conduire à des complications comme l’arthrose.

 

Les causes possibles d’une entorse

Une entorse est souvent causée lors d’une activité physique : sport, marche, jeux extérieurs, etc. Les sollicitations des articulations peuvent alors conduire à une entorse, notamment dans les cas suivants :

  • forte tension au niveau de l’articulation (appui brusque pour sauter, perte de l’équilibre, etc.) ;
  • mouvement d’une amplitude supérieure à celle de l’articulation (mauvaise réception lors d’un saut, marcher sur un sol avec de nombreuses aspérités) ;
  • recevoir un coup directement sur l’articulation ;
  • avoir des ligaments affaiblis par des entorses antérieures.

Il est possible de limiter le risque d’entorses en prenant quelques précautions comme :

  • un échauffement complet de l’ensemble des articulations avant de réaliser une séance de sport ;
  • savoir s’arrêter lorsqu’on est fatigué : plus le corps va être fatigué, plus les risques de blessures sont grands ;
  • correctement s’équiper pour la pratique d’un sport : les chaussures doivent protéger les chevilles.

Le traitement d’une entorse

Celui-ci diffère selon la gravité de l’entorse.  Une phase de repos et de surélévation de l’articulation touchée est obligatoire. On considère qu’il faut attendre au moins 6 semaines pour reprendre les activités habituelles.

 

L’application de gels antalgiques comme Osmogel va permettre d’atténuer la douleur. Elle est préconisée dans le traitement des entorses légères à modérées. Pour les entorses plus graves, il faut attendre la fin de la phase aigüe, c’est-à-dire 3-4 jours après le traumatisme, avant de procéder à des massages. Dans ce cas, il est impératif de suivre l’avis de son médecin.

Retour en haut
Description
Conseils santé
Notes et avis
Livraison / Paiement

Avis des internautes sur Osmogel gel pour application locale - tube de 90g (1 avis)

-
je suis satisfaite du produit livraison rapide
Retour en haut
Description
Conseils santé
Notes et avis
Livraison / Paiement

Livraison et payement

Retour en haut
Informations mises à jour le 05/12/2017 à 17:06:44
4.64 5.00 297