» » » » Oligostim manganèse cuivre cobalt comprimé - boîte de 40 comprimés
Oligostim manganèse cuivre cobalt comprimé - boîte de 40 comprimés
Zoom

Oligostim manganèse cuivre cobalt comprimé - boîte de 40 comprimés

Note moyenne : 0 avis

Le médicament Oligostim manganèse cuivre cobalt est indiqué chez l'adulte comme modificateur du terrain en particulier au cours d'états asthéniques.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Description
MARQUE

Médicament oligothérapeutique, oligostim manganèse cuivre cobalt est utilisé comme modificateur de terrain lors d’états asthéniques ou états de fatigue chez les adultes. C’est un médicament appartenant à la famille des oligo-éléments (éléments minéraux traces). Se présentant sous forme de comprimés sublinguaux dans un tube de 40, il contient du gluconate de cuivre métal, du manganèse et du gluconate de cobalt métal. Il se compose aussi de stéarate de magnésium, de croscarmellose A et de lactose (excipient à effet notoire). Oligostim est également présenté sous forme de solution buvable, notamment d’ampoules de 2 ml dans une boite de 14 à 28 ampoules.

 

Posologie de l’oligostim manganèse cuivre cobalt

Le matin, à jeun ou à distance des repas, prenez 1 à 2 comprimés par jour en les laissant fondre sous la langue. Il est aussi possible d’en prendre un quart d’heure avant de dormir. Comme c’est un médicament par voie sublingual, laissez-le sous la langue 1 à 2 minutes avant de l’avaler. Par ailleurs, une fatigue persistante ne doit pas vous conduire à en prendre plus. Il est toujours recommandé de demander l’avis d’un médecin en cas de doute.

 

Y a-t-il des contre-indications de l’oligostim ?

Si vous êtes hypersensible à l’un de ses composants ou allergique à certains sucres, il faut demander conseil auprès d’un thérapeute avant d’en prendre.

 

Comment ne pas prendre de risque avec Oligostim ?

Oligostim aux personnes souffrant de déficit en lactase de Lapp, d’un syndrome de malabsorption de galactose et de glucose (maladies héréditaires rares). En prenant Oligostim, il est parfaitement possible de suivre un autre traitement. Mais, il faut informer le médecin ou le pharmacien en cas de prise envisagée, concomitante ou récente d’autres médicaments. Oligostim n’est pas conseillé aux femmes qui allaitent ou enceintes. Dans ce dernier cas, si vous prévoyez une grossesse, il faut demander conseil auprès d’un médecin ou d’un pharmacien avant d’en prendre. En effet, les médicaments de la famille des éléments minéraux traces ne présentent pas de danger lorsqu’on suit bien les doses prescrites. Conservez Oligostim hors de la portée et de la vue des enfants, dans un endroit à une température ambiante à 25 ° C. N’utilisez plus Oligostim après la date de péremption mentionnée sur le conditionnement extérieur. Si la date est expirée, ne le jetez pas dans les ordures ménagères ou au tout-à-l’égout et demandez conseil auprès d’un pharmacien sur ce qu’il faut faire. Ceci afin de respecter l’environnement.

 

Comment se manifestent les effets secondaires de Oligostim ?

Comme tous les médicaments, oligostim présente des risques d’apparition d’effets secondaires, mais tout le monde, n’en présente pas forcément. Si les effets qui apparaissent ne sont pas mentionnés sur la notice et qu’ils s’aggravent, déclarez-les au pharmacien et au médecin. Vous pouvez aussi le faire en ligne ou auprès de l’agence ou d’un réseau pour optimiser la sécurité d’utilisation du médicament. Si vous avez pris plus d’oligostim que la dose recommandée, il faut consulter un médecin. De même, si vous avez omis d’en prendre, il ne faut pas pallier le manque en doublant la dose.

Retour en haut
Description
MARQUE

Laboratoires BOIRON

Siège Social et site de production
2 avenue de l'Ouest Lyonnais
69510 Messimy


+33(0)4 78 45 61 00 
+33(0)4 37 41 84 00

Retour en haut
Informations mises à jour le 17/04/2021 à 16:02:28