» » » » Helicidine 10% sans sucre - flacon de 250 ml
« Retour à la catégorie
Helicidine 10% sans sucre - flacon de 250 ml
Zoom

Helicidine 10% sans sucre - flacon de 250 ml

Note moyenne : 0 avis

Helicidine 10% sans sucre est préconisé pour calmer les toux sèches et les toux d'irritation.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Le sirop Helicidine 10 % sans sucre est un antitussif d’action périphérique. Il agit sur le système respiratoire. Il est indiqué pour calmer les toux sèches et les toux d’irritation.

 

La substance active de ce sirop est l’hélicidine (10 ml). Pour 100 ml de sirop, les autres composants sont : la gomme xanthane, le saccharinate de sodium, le maltitol liquide, l’arôme framboise, le parahydroxybenzoate de méthyle, le sorbate de potassium et l’eau purifiée.

 

Quelle est la posologie pour le siropHelicidine 10 % sans sucre ?

Chez l’adulte, la dose habituelle est de 2 cuillères à soupe 3 fois par jour.

Chez l’enfant, la posologie utilisée est de 2 ml/kg/jour à répartir en 3 prises.

Pour l’enfant de 25 à 50 kg (soit environ 8 à 12 ans), donnez-lui 3 à 5 cuillères à soupe par jour.

Pour l’enfant de 15 à 25 kg (environ 4 à 8 ans), ce sera 1 cuillère à soupe 3 fois par jour.

Enfin, pour l’enfant de 12 à 15 kg (environ 30 mois à 4 ans), 2 cuillères à café 3 fois par jour suffisent.

Pour l’enfant en dessous de 8 ans, il faut vous conformer à l’avis de votre médecin.

Sans avis médical, évitez de dépasser 5 à 6 jours de traitement.

 

Précautions d’emploi du sirop Helicidine 10 % sans sucre

Ce sirop ne doit pas être utilisé pour traiter une toux grasse. Si vous avez ce genre de toux accompagnée d’encombrement, de crachats ou de fièvre, un avis médical est nécessaire.

 

Il est aussi indispensable de consulter un médecin si vous souffrez d’une maladie chronique des bronches ou des poumons s’accompagnant de toux avec crachats. L’aggravation des symptômes exige l’arrêt immédiat de la cure. Dans ce cas, contactez votre médecin pour qu’il réévalue votre traitement.

En cas d’intolérance connue à certains sucres, il est conseillé de demander l’avis d’un personnel médical avant d’utiliser ce sirop.

 

Il faut informer votre thérapeute si vous prenez ou avez pris récemment tout autre médicament. Cette mesure s’applique même s’il s’agit d’un remède obtenu sans prescription.

 

Quelles sont les contre-indications pour le sirop Helicidine 10 % sans sucre ?

Il est important de ne jamais utiliser ce sirop si vous êtes allergique à l’un de ses constituants, notamment au parahydroxybenzoate de méthyle et de propyle sodique et tout autre paraben. Ce médicament ne doit pas être utilisé chez les personnes présentant une intolérance au fructose.

 

Le sirop Helicidine est déconseillé aux sujets âgés de moins de 2 ans. Ces derniers présentent un risque d’aggravation de l’encombrement bronchique.

 

Effets indésirables du sirop Helicidine 10 % sans sucre

Comme tous les médicaments, le sirop Helicidine peut entraîner des effets indésirables. Cependant, ils n’apparaissent pas sur tout le monde.

 

En effet, une aggravation de l’encombrement bronchique peut survenir notamment chez le nourrisson et chez certains patients incapables d’expectorer normalement.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

L’arrivée de l’automne et de l’hiver annonce également celle des toux. Et personne n’ignore qu’un rhume, une grippe ou simplement le froid suffisent quelquefois pour déclencher ce phénomène gênant et douloureux. Bien que banales, il ne faut pas les négliger, car ils peuvent entrainer d’autres symptômes encore plus graves. Il importe donc de consulter votre médecin et prendre les mesures nécessaires liées au traitement.

 

Les principales caractéristiques de la toux sèche

La toux est un symptôme ordinaire qui constitue un motif fréquent de consultation médicale. Il s’agit d’un réflexe d’expiration brutale et forcée d’air permettant de nettoyer les voies respiratoires. À l’inverse de la toux grasse, la toux sèche ne s’accompagne pas d’expectoration, mais reste une toux d’irritation.  

 

Elle est souvent associée à d’autres symptômes comme des douleurs thoraciques, de la fièvre ou encore un écoulement nasal. Dans  certains cas, une toux sèche peut se transformer en toux grasse au bout de quelques jours.

La toux sèche n’est pas forcément pénible, mais la consultation ne doit jamais être prise à la légère, notamment lorsqu’elle est chronique. Il faudrait donc agir rapidement, surtout si elle persiste pendant trois semaines.

 

Les causes de la toux sèche

Diverses pathologies peuvent être à l’origine de la toux sèche, mais les plus courantes sont les infections virales. Parfois elle indique la présence de sinusite et d’asthme. Et dans certains cas rares, elle est un signe d’insuffisance cardiaque ou d’autres maladies de la même catégorie.  

 

Il faut aussi savoir que lorsqu’elle ne perd pas de son intensité après 3 semaines, cela indique souvent la présence d’une maladie plus grave comme la tuberculose.

 

À part les pathologies, le froid se présente également comme une des causes de la toux sèche. Il  assèche les muqueuses qui vont ensuite libérer des substances inflammatoires.

 

Les conséquences de la toux sèche

Si l’on ne prend pas au sérieux la maladie et qu’on ne consulte pas un médecin, la toux sèche peut altérer la qualité de vie du patient. Ce qui peut provoquer des insomnies. Un cercle vicieux peut aggraver alors la situation : le fait de tousser entraine l’irritation des voies respiratoires, rendant plus intense la toux et ainsi de suite.

 

Par ailleurs, des signaux d’alarme évidents peuvent apparaître si la toux devient plus grave. Parmi eux, la fatigue intense, la présence de sang dans l’expectoration et la difficulté à respirer.

C’est pourquoi il importe d’agir à temps et de consulter le médecin même si la maladie semble banale.

 

Hélicidine, un traitement souvent recommandé

Lorsque la toux sèche devient de plus en plus épuisante, il faut prendre un antitussif comme l’Hélicidine. Le médecin prescrit souvent ce médicament pour le traitement symptomatique des toux non productives. Il se présente sous forme de flacon de 250 ml.

Si la toux devient grave et trouble le sommeil, et qu’aucune cause précise n’est encore identifiée, le médecin pourra recommander un ou des antitussifs. Ces médicaments peuvent être consommés sans danger particulier pendant une ou deux semaines.

 

Si les symptômes s’intensifient au bout de trois jours, il est préférable de revoir votre médecin pour qu’il vous prescrive d’autres solutions. Dans les autres cas plus graves comme l’asthme, par exemple, un traitement de fond avec d’autres mesures spécifiques est nécessaire. Le traitement varie donc suivant les causes.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

THERABEL INTERNATIONAL SERVICES SA/NV
Rue Egide Van Ophem 108
1180 Brussels


+ (33) 00 32 (0)2 370 48 11

Retour en haut
Nos conseils santé
Comment se soigne la rougeole ?
Comment se soigne la rougeole ?
Santé
La rougeole est une maladie d’origine virale. Elle est très contagieuse. Dans ses débuts, elle s’apparente à un simple rhume ou une grippe. Elle est donc caractérisée par une rhinite, une conjonctivite, une toux… Une fièvre, encore modérée, est aussi un des signes distinctifs de la rougeole.
En savoir plus
Comment guérir de la BPCO ?
Comment guérir de la BPCO ?
Santé
La BPCO ou broncho-pneumopathie chronique obstructive est une pathologie qui affecte le système respiratoire. Cette maladie respiratoire chronique est due à une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Le tabagisme est considéré comme étant la première cause de la BPCO. Toutefois, dans 20 % des cas, elle est également causée par une exposition prolongée à la pollution de l’air ou aux produits toxiques. La broncho-pneumopathie chronique obstructive n’est découverte que quand les dégâts irréversibles sont déjà constatés comme importants.
En savoir plus
Quels sont les symptômes de la grippe ?
Quels sont les symptômes de la grippe ?
Santé
La grippe est une maladie typique de la saison hivernale. Elle est aussi courante pendant la période de transition entre deux saisons. La grippe, également appelée influenza est due à des virus appelés influenzae qui appartiennent à la famille des aorthomyxoviridae. Ce sont des virus à ARN. C’est une pathologie très contagieuse et le virus qui en est responsable ne cesse de muter chaque année.
En savoir plus
Informations mises à jour le 28/11/2021 à 00:11:56