» » » » Coquelusédal nourrisson suppositoire - boite de 10 suppositoires
« Retour à la catégorie
Coquelusédal nourrisson suppositoire - boite de 10 suppositoires
Zoom

Coquelusédal nourrisson suppositoire - boite de 10 suppositoires

Note moyenne : 0 avis

Le médicament Coquelusédal nourrisson suppositoire est traditionnellement utilisé au cours des affections bronchiques aiguës bénignes.

Produit en stock
Quantité 
+
-

Maximum 5

Ajouter au panier

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Le Coquelusédal est généralement utilisé pour le traitement des affections bronchiques graves ou bénignes chez les nourrissons. Ses principes actifs possèdent pour cela des propriétés antitussives.

 

Ce médicament se compose de 10 mg d’hydroalcoolique mou de grindélia et de 5 mg d’hydroalcoolique mou de gelsemium. En excipient, on y retrouve du propylèneglycol et du glycéride hémisynthétiques solides.

 

Posologie de Coquelusédal nourrisson suppositoire

Pour soigner les bébés avec le Coquelusédal, la posologie recommande l’administration par voie rectale de 1 à 2 suppositoires par jour, pendant 3 jours au maximum.

 

Quelles sont les précautions d’emploi de Coquelusédal nourrisson suppositoire ?

Présenté sous la forme d’un suppositoire, le Coquelusédal convient seulement aux jeunes enfants jusqu’à 30 mois de naissance.

 

Afin de faciliter l’administration ou d’éviter tout risque de fissure anale, il est possible d’humidifier le suppositoire avant son utilisation. En cas d’oubli ou d’inattention, il ne faut pas donner une dose supplémentaire au nourrisson pour compenser la prise manquante. La meilleure chose à faire face est d’attendre la prochaine utilisation et de lui administrer la dose normale. Cela permet d’éviter tout risque de surdosage.

 

Le traitement avec ce médicament ne devrait pas dépasser le délai maximal préconisé par la posologie. Le cas contraire augmenterait le risque de toxicité locale. Si les symptômes ne disparaissent pas ou s’empirent au bout de cet intervalle de temps, il faut arrêter l’administration et demander conseil auprès d’un professionnel de santé. Les formes d’aggravation avec les affections bronchiques d’un nourrisson pourraient conduire à une fièvre ou à une expectoration grasse ou purulente.

 

L’association du Coquelusédal avec d’autres médicaments qui comportent l’un de ses principes actifs favorise l’apparition des effets indésirables chez le nourrisson. Pour ce cas, il faut donc avertir le médecin soignant ou le pédiatre. Lui seul est apte à juger s’il faut continuer la cure ou prescrire une autre alternative thérapeutique.

 

Quelles sont les contre-indications de Coquelusédal nourrisson suppositoire ?

L’utilisation du Coquelusédal n’est pas envisageable pour le cas d’une récente lésion au niveau de l’anus ou du rectum. En outre, ce médicament ne convient pas aux nourrissons qui développent un état d’hypersensibilité à l’un de ses composants. Dans ce cas, il convient de consulter un médecin si vous avez du doute sur la réaction du nourrisson.

 

Les effets secondaires de Coquelusédal nourrisson suppositoire

En raison de ses composants moléculaires, le Coquelusédal pourrait provoquer des effets indésirables. En général, l’apparition des effets secondaires résulte du traitement prolongé, de la posologie trop élevée et de la fréquence de la prise. Le propylèneglycol pourrait ainsi provoquer une toxicité locale. En raison du mode d’administration anal, l’utilisation de ce médicament pourrait également favoriser l’apparition des irritations au niveau de l’anus ou du rectum.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

La bronchiolite est une inflammation des bronchioles due à un virus. C’est une maladie contagieuse et elle est très fréquente chez les nourrissons, principalement durant la période hivernale. L’utilisation de médicaments à base de plantes à visée antitussive est indiquée dans le traitement de cette affection.


Les signes de la maladie

Plusieurs signes peuvent indiquer la bronchiolite chez le bébé. Parmi ces signes, on peut citer l’obstruction des voies respiratoires, entrainant des difficultés respiratoires durant la période d’incubation, allant de 2 à 3 jours.


Une toux sèche qui va se transformer en toux grasse se remarque aussi chez le bébé, de même que des battements des ailes de son nez, une fièvre modérée ainsi qu’un écoulement nasal de couleur jaune et épais.


Mis à part ces signes, si vous remarquez que votre bébé manque d’appétit ou qu’il y a des troubles au niveau de sa digestion, se manifestant par un vomissement, il est conseillé de consulter un médecin.


Les bons gestes à adopter en cas de bronchiolite

Les gestes à adopter sont nombreux en cas de bronchiolite chez le bébé. Dans un premier temps, il faut que la chambre de votre bébé soit bien aérée. Si vous êtes enrhumé, il est fortement conseillé de porter un masque afin de ne pas contaminer le petit.


Abstenez-vous de l’emmener dans des endroits où il y a des fumeurs, et éloignez-vous de lui quand vous fumer.


Il est important de lui donner à boire assez régulièrement pour qu’il ne soit pas déshydraté. Veillez à ce qu’il s’alimente correctement, surveillez sa respiration ainsi que sa température. Pour désinfecter son nez, vous pouvez utiliser du sérum physiologique.


Évitez d’utiliser des antibiotiques, car elles n’auront aucun effet sur le virus de la bronchiolite.


La kinésithérapie pour soigner l'encombrement bronchique

La kinésithérapie est un grand aide pour se débarrasser des gênes au niveau des bronches du bébé. En effet, elle favorise l’amélioration de son état général en diminuant les difficultés respiratoires. Elle permet l’évacuation de toutes les mucosités des petites bronches vers les plus grosses bronches.


La séance de kinésithérapie ne doit pas être longue, puisque son efficacité s’évalue par une bonne oxygénation chez l’enfant. Le kinésithérapeute fait tout pour que le bébé puisse tousser et cracher durant la séance de la kinésithérapie. Cela éliminera les gênes au niveau de la respiration et conduira à une bonne oxygénation.


Il arrive que votre bébé pleure et tousse beaucoup durant la séance de kinésithérapie, mais cela n’a rien de dangereux. Il ne faut donc pas vous inquiéter.


Traitement des affections bronchopulmonaires

Le traitement des affections au niveau des bronches et des poumons est symptomatique, il combattra donc les symptômes de la bronchiolite et favorisera le crachat chez le bébé. Ce traitement peut se faire à base d’extraits de plantes


Le Coquelusédal Nourrisson suppositoire – 10 suppositoire est un médicament efficace pour traiter les affections broncho-pulmonaires bénignes. Il contient en effet des extraits de plantes qui ont la vertu de calmer ou même de supprimer la toux sèche.


Une réévaluation thérapeutique est conseillée en cas d’apparition de toux grasse ou de fortes fièvres.

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE

Laboratoires Élerté
181 Rue André Karman
93300 Aubervilliers


+33 (0)1 48 34 75 03

 

elerte@wanadoo.fr

Retour en haut
Nos conseils santé
Comment se soigne la rougeole ?
Comment se soigne la rougeole ?
Santé
La rougeole est une maladie d’origine virale. Elle est très contagieuse. Dans ses débuts, elle s’apparente à un simple rhume ou une grippe. Elle est donc caractérisée par une rhinite, une conjonctivite, une toux… Une fièvre, encore modérée, est aussi un des signes distinctifs de la rougeole.
En savoir plus
Comment guérir de la BPCO ?
Comment guérir de la BPCO ?
Santé
La BPCO ou broncho-pneumopathie chronique obstructive est une pathologie qui affecte le système respiratoire. Cette maladie respiratoire chronique est due à une inflammation et une obstruction permanente et progressive des bronches. Le tabagisme est considéré comme étant la première cause de la BPCO. Toutefois, dans 20 % des cas, elle est également causée par une exposition prolongée à la pollution de l’air ou aux produits toxiques. La broncho-pneumopathie chronique obstructive n’est découverte que quand les dégâts irréversibles sont déjà constatés comme importants.
En savoir plus
Quels sont les symptômes de la grippe ?
Quels sont les symptômes de la grippe ?
Santé
La grippe est une maladie typique de la saison hivernale. Elle est aussi courante pendant la période de transition entre deux saisons. La grippe, également appelée influenza est due à des virus appelés influenzae qui appartiennent à la famille des aorthomyxoviridae. Ce sont des virus à ARN. C’est une pathologie très contagieuse et le virus qui en est responsable ne cesse de muter chaque année.
En savoir plus
Informations mises à jour le 28/11/2021 à 01:11:30