Anti chute cheveux : tous les traitements pour l'alopécie

Masque antichute Luxéol - pot de 200ml
Produit en stock
19.89 €
Brume cuir chevelu Même - spray de 100 ml
Produit en stock
25.78 €
Cap Expert Manhaé - boîte de 120 gélules
Produit en stock
22.22 €
Page 1 sur 2>>>

Si chez l’homme, on parle de calvitie, chez la femme la chute des cheveux est définie comme l’alopécie.

 

Causes de la chute des cheveux chez la femme

La durée de vie des cheveux est de 3 ans environ chez l’homme et de 4 à 6 ans chez la femme. Une chute de cheveux est donc normale si on en perd 50 à 100 par jour. Toutefois, la perte peut être importante ce qui peut causer un complexe. Dans ce cas, elle est souvent due à une sensibilité à l’hormone mâle, l’androgène. On dit alors qu’elle a une origine androgénique.

 

Les androgènes sont des hormones mâles secrétés par les ovaires et les glandes surrénales. Une hypersensibilité à cette hormone conduit à une alopécie. Le cycle des cheveux est accéléré. Le follicule s’épuise et les cheveux produits sont de plus en plus fins. Ils deviennent ensuite un simple duvet pour finir par tomber complètement.

 

Une chute de cheveux excessive est souvent ponctuelle chez la femme. Elle a plusieurs causes possibles comme le stress, un choc psychologique, une mauvaise alimentation, une opération chirurgicale ou un changement de contraception. Elle peut aussi être due à des soins capillaires trop agressifs. 

 

En général, elle ne dure que 3 à 4 mois. Avec le temps, les cheveux finissent par repousser normalement.

 

Dans certains cas, elle peut persister plus de 6 mois. La cause peut être une carence en fer, des problèmes thyroïdiens ou un déséquilibre hormonal. 

 

Elle peut se manifester juste avant la ménopause, mais dans la majorité des cas, l’alopécie affecte les femmes vers l’âge de 60-65 ans.

 

Signes cliniques 

Dans un premier temps, l’alopécie androgénique se manifeste par un éclaircissement de la raie. Des cheveux repoussent, mais sont de plus en plus fins. Le sommet de la tête se dégarnit. Parfois, les côtés et les golfes sont affectés. 

 

La progression de l’alopécie est très lente. Par contre, la perte de cheveux ne s’arrête pas si elle n’est pas traitée.

 

Traitement de l’alopécie

Si la chute des cheveux est d’origine androgénique, des traitements anti-androgènes peuvent être utilisés. L’objectif est de bloquer la production de cette hormone mâle. 

 

Le médicament anti-androgène doit être systématiquement accompagné d’une contraception. 

 

Des traitements avec des vitamines B5 et B8 donnent aussi des résultats satisfaisants. Ces vitamines sont administrées par injection dans le cuir chevelu.

 

Il est possible de retrouver une chevelure bien fournie en quelques semaines et enrayer une chute ponctuelle des cheveux par des injections intramusculaires de Bépanthène. Le traitement dure 6 semaines à raison de 3 injections par semaine. 

 

Prévention de l’alopécie via des remèdes naturels

Il est possible de prévenir la chute des cheveux avec des soins spécifiques à base d’huiles essentielles. Elles ont des effets stimulants sur le cuir chevelu et favorisent la repousse. Elles peuvent réduire la chute et rendre les cheveux plus vigoureux. Pour que le traitement soit efficace, il faut pratiquer les soins régulièrement. Pour ce faire les huiles essentielles d’ylang-ylang, de romarin et de thym sont les plus recommandées pour leurs propriétés. D’autres huiles végétales sont aussi efficaces pour la repousse de cheveux.

 

Certaines plantes stimulent la croissance des cheveux. Masser le cuir chevelu avec des huiles végétales a également des effets positifs sur le processus de pousse de cheveux, car cela stimule la circulation sanguine. 

 

Des remèdes à base d’herbes optimisent la croissance des cheveux. Le romarin est ainsi préconisé pour raviver les cheveux. Un rinçage quotidien avec de l’eau de romarin est efficace. L’huile essentielle de romarin est connue pour favoriser la repousse des cheveux. Elle stimule la multiplication cellulaire et renforce la repousse. 

 

L’ortie prévient la chute des cheveux. Sa forte teneur en vitamines B, C et E aide à lutter contre ce phénomène. 

 

L’huile essentielle de curry revigore le tissu capillaire. Avec sa forte teneur en bêta-carotène, elle est indiquée pour réduire la chute de cheveux et stimuler leur croissance.

 

La cannelle est connue pour sa capacité à stimuler les follicules pileux et favoriser une chevelure abondante. 

 

Pour stopper l’alopécie, il est aussi important de fortifier les cheveux à l’aide d’huiles végétales. Les cheveux doivent être nourris avec des huiles végétales et les beurres végétaux comme l’huile de ricin ou l’huile de coco. Utiliser l’huile de ricin en massage du cuir chevelu nourrit les cheveux et les renforce pour une pousse rapide. Le massage doit se faire le soir, et il faut laisser l’huile de ricin agir toute la nuit.

 

Des bains d’huile périodiques sont préconisés. Les cheveux doivent aussi être hydratés en utilisant de l’aloe vera. Grâce à ses antioxydants, l’huile d’olive aide à lutter contre la chute de cheveux. 

 

Régime alimentaire pour une repousse des cheveux. 

 

Les traitements oraux, accompagnés d’une alimentation adaptée, aident à la repousse des cheveux.

 

Tout comme la peau, l’état des cheveux est un indicateur de la santé en général. Il est essentiel d’agir en interne, car le traitement local n’est pas toujours suffisant. 

 

L’apport en vitamine B doit être renforcé. Elle stimule le renouvellement des follicules pileux. La consommation de légumes et de fruits frais est très recommandée. Pour cela, le régime doit être riche en vitamine B et en acides aminés soufrés. Privilégiez ainsi les viandes, les poissons, l’ail, les oignons et les yaourts. L’alimentation doit aussi être riche en protéines d’origine animale ou végétale. 

 

La consommation d’aliments riches en Oméga-3 est également bénéfique pour lutter contre la chute des cheveux. Les poissons, l’huile de lin les noix en contiennent aussi en grande quantité.

 

Une des causes de la perte de cheveux est la carence en fer. Une alimentation riche en fer permet donc de ralentir l’alopécie. Le brocoli et le persil en contiennent beaucoup. Parallèlement, il faut limiter la consommation de café et de thé, car ils peuvent freiner l’assimilation du fer. Par contre, les aliments riches en vitamine C favorisent son absorption.

 

Une carence en zinc peut aussi causer la chute de cheveux. Une alimentation riche en zinc permet donc de la limiter.

 

Pour renforcer la synthèse de la kératine qui est le constituant principal des cheveux, un apport en soufre est nécessaire.

 

Découvrir les autres solutions contre la chutte des cheveux

Produits contre la perte de cheveux pour homme

Solutions anti chute cheveux

Traitement calvitie femme

Gelule pour cheveux

Solutions alopécie femme