» » » Dentifrice

Dentifrice (Bucco-dentaire)

  • Quel dentifrice choisir ?

Le dentifrice fait partie des éléments qui nous sont indispensables au quotidien. Apportant une fraîcheur sans pareille, un certain bien-être et une sensation de propreté particulière, c'est un produit utile qui se retrouve sous une multitude de variantes. Toutefois, outre l'aspect esthétique, le dentifrice est un véritable garant de notre bonne santé étant donné qu'il prend soin de nos dents et gencives.

 

Sachez qu’une maladie des dents ou gencives peut engendrer des problèmes de santé beaucoup plus sérieux. Ainsi, pour faire le bon choix en termes de dentifrice, voici quelques points à prendre en considération.

  • Faites attention à la composition

À la base, l'élément déterminant est la composition de fluor d'un dentifrice. Ce qu'il faut savoir c'est que la quantité adéquate dépend avant tout de l'âge. Chez l'adulte par exemple, un dentifrice qui se veut efficace doit contenir entre 1000 et 1500 ppm de fluor.

 

Plus l'âge diminue, plus cette quantité devra descendre jusqu'à avoir des dentifrices ne contenant pas plus de 500 ppm de fluor pour les petits de 3 à 6 ans. En dessous de cet âge, les dentifrices, en général, sont proscrits. Toutefois, sous l'assistance d'un adulte, les touts petits peuvent tout de même profiter de ce soin de base et l'essentiel, c'est de faire en sorte qu'ils ne l'avalent pas.

 

L'importance du fluor contenu dans les dentifrices, c'est sa capacité à renforcer les dents. Notez que toutes les personnes n'ont pas la même qualité dentaire, ce qui fait qu'on peut retrouver sur le marché, soit des dentifrices riches en fluor, luttant contre les caries et la formation de plaques dentaires, soit des dentifrices pour dents sensibles.

  • Le cas particulier des dentifrices blanchisseurs de dents

Un sourire éclatant est toujours très appréciable, mais qui dit dents blanches ne dit pas forcément santé bucco-dentaire par excellence. En effet, on rencontre aujourd'hui de plus en plus de dentifrices blanchisseurs de dents, mais il est essentiel de comprendre que par définition, ce type de produit ne peut pas réellement blanchir vos dents.

 

Le maximum qu'un dentifrice puisse faire, c'est de retirer tout ce qui est taches de tabac, café ou thé... Ce sera comme le détartrage effectué par un professionnel. Le danger dans ces produits, c'est qu'ils donnent l'illusion des dents blanches en rosissant les gencives. Imaginez donc à quel point ils peuvent être agressifs et irritants vos dents. Cependant, ce n'est pas un produit à proscrire, l'important c'est d'en faire usage avec précaution.

 

Suivant les indications, plus ce sera abrasif, moins il faudra trop répéter son utilisation. Le maître mot d'une bonne hygiène bucco-dentaire est en effet la douceur.

Dentifrice


Dentifrice : découvrez son histoire !

Le brossage des dents, de nos jours, est devenu un véritable rituel du quotidien. Toutefois cela n'a pas toujours été le cas. Bien au contraire, le plaisir qu'on retire aujourd'hui de l'utilisation du dentifrice était autrefois un dur labeur.

 

Avant que ce produit ne soit ce qu'il est, avec ses parfums et ses effets, il a fait l’objet d’une multitude d'expérimentations plus ou moins contraignantes. Comme dans tous les cas, le dentifrice a parcouru du chemin avant d'arriver là où il est aujourd'hui. Découvrez dans cet article tous les périples par lesquels ce produit est passé.

 

Le dentifrice à travers les civilisations et le temps

Déjà dans le temps de l'Égypte ancien, les femmes s'offraient un sourire pas très éclatant. Mais mieux que rien, elles utilisaient un mélange de poudre d'acacia et de charbon. Bien avant, il y a de cela 4000 ans, on faisait usage du fruit de palmier et du miel épaissi avec de la terre de plomb ou encore de la pulpe de datte, de la poudre de pierre et des plantes pour obtenir de la pâte à mâcher. En avançant dans le temps, les mélanges ont plus d'effets, mais ne sont pas plus agréables, à l'exemple du mélange de thé, graines de gommier et poivre ou encore la formule en poudre faite d'écume de mer, de sel et de coquilles d'escargots brûlées qui ne devaient sûrement pas être d'une grande douceur.

 

Ce n'est qu'en 1885 qu'un semblant de règles d'hygiène bucco-dentaire apparait en faisant appel au brossage avec eau et brosse à dents et vers la fin du 19e siècle qu'apparaissent dans les usines les tout premiers savons-dentifrices ou dentifrice que nous apprécions tant aujourd'hui.