» » » Traitement chute de cheveux

Traitement chute de cheveux (Chute de cheveux)

Conseils santé

 

Une alimentation équilibrée contribue au traitement de la chute des cheveux. Quels sont les aliments à privilégier pour conserver la vitalité des cheveux et éviter leur chute ? Éléments de réponse.

  • Les aliments riches en protéines

La fibre capillaire est composée en grande partie de kératine qui se nourrit essentiellement de protéines, des substances contenant de la méthionine et de la cystéine. L’organisme ne peut pas synthétiser ces deux éléments. Ces derniers ne peuvent être fournis que par l’alimentation.

 

De nombreux aliments peuvent être source de protéines. Certains poissons, comme la sole et le thon, en contiennent. Les protéines sont également présentes dans plusieurs types de fromage à pâte molle ou à pâte dure, dans le parmesan par exemple. Des produits de charcuterie, tels que le jambon cuit et le salami, le poulet, la viande de bœuf, les jaunes d’œuf apportent aussi des protéines à l’organisme. Il en est de même pour les pistaches, les amandes, les cacahuètes grillées, les haricots, les lentilles et la farine de soja.

  • Les aliments riches en fer

Cette catégorie d’aliments favorise l’oxygénation des follicules pileux et des tissus. Une carence en fer engendre une chute des cheveux.

 

L’apport en fer peut provenir du persil, des épinards, des noisettes, des amandes, des cacahuètes sèches, des haricots, du persil. Les abats de bœuf, notamment le rognon et le foie, certains fruits de mer, tels que les huîtres, les moules et les coquillages ainsi que la viande bovine en contiennent aussi.

 

L’organisme absorbe plus facilement le fer issu de la viande par rapport à celui qui se trouve dans les légumes. Les végétariens doivent donc penser à compléter leur apport ferrugineux pour lutter contre la chute des cheveux.

  • De la nourriture contenant du magnésium et du zinc

Les actions du magnésium et du zinc empêchent les radicaux libres d’atteindre les follicules pileux. Contribuant à la régulation des tensions nerveuses, ces éléments aident à combattre le stress qui constitue un des facteurs provoquant la chute des cheveux.

 

Le magnésium et le zinc se trouvent dans les fruits de mer, comme les crabes et les crevettes. Les fromages à pâte pressée, le cacao, les jaunes d’œuf, la viande de veau, le pain complet, les céréales complètes ainsi que les bananes en contiennent également.

  • Les aliments riches en vitamines B

Les vitamines du groupe B (B3, B5, B6 et B8) interviennent sur de nombreux plans pour éviter la chute des cheveux. Ils stimulent la microcirculation sanguine au niveau des racines, contribuent à la production d’énergie, synthétisent la kératine et assainissent les follicules pileux.

 

Ces substances sont présentes dans les fruits de mer, le lait en poudre écrémé, la dinde, le poulet et les jaunes d’œuf. Les céréales complètes, les bananes, les champignons, les choux-fleurs et les figues sèches constituent aussi des sources de vitamines B.

Traitement chute de cheveux


Ces facteurs entraînant la perte des cheveux

Grâce aux progrès de la science, il est désormais possible de traiter la grande majorité des cas de chutes de cheveux. Afin de s’orienter sur la meilleure méthode pour favoriser la repousse des cheveux, il convient, au préalable, de connaître les différents facteurs pouvant être à l’origine de leur perte.

 

Les facteurs génétiques

Les facteurs génétiques sont à l’origine des 95% des cas de perte de cheveux, la calvitie précoce chez les hommes étant due à l’alopécie androgénétique ou calvitie génétique.

 

Pour comprendre le phénomène, il faut d’abord connaître que le cycle de pousse des cheveux comprend 3 phases : la phase anagène (croissance) qui dure entre 2 à 7 ans, la phase catagène (régression) pendant une semaine ou deux et la phase télogène (repos) qui s'étale entre 5 semaines à 3 mois.

 

La diminution progressive de la phase anagène et parallèlement l’augmentation de la phase télogène sont à la source de la perte de cheveux. Ces derniers poussent moins longtemps et tombent plus vite. Au bout d’une vingtaine de cycles de chute, le follicule pileux finit par s’épuiser et entraîne la calvitie.

 

D’autres facteurs

Certaines pathologies, comme le stress et l’hyperthyroïdie peuvent engendrer la perte de cheveux.

Les carences en fer, en protéines ou en vitamines B constituent également des facteurs pouvant se cacher derrière la chute des cheveux.

 

Les effets secondaires de certains médicaments, notamment les anticonvulsifs et les bêtabloquants, et ceux d’une chimiothérapie peuvent aussi engendrer le phénomène.

 

Un mauvais traitement des cheveux, comme des tresses trop serrées ou une coupe qui malmène les cheveux en tirant ceux-ci vers l’arrière peuvent avoir des impacts néfastes sur la chevelure et causer la perte des cheveux.

 

La pollution, certaines infections fongiques ou la teigne constituent autant de facteurs pouvant engendrer l’alopécie.

Nous avons passé en revue les différents facteurs pouvant entraîner la perte de cheveux. Après avoir identifié la raison, il est plus facile d’agir efficacement pour inverser le phénomène et choisir les solutions adaptées pour faire repousser les cheveux.