» » » » Antarene 5% gel - tube de 50g
Antarene 5% gel - tube de 50g
Zoom

Antarene 5% gel - tube de 50g

Note moyenne : 1 avis

Ce médicament est indiqué chez l'adulte en traitement local de courte durée des traumatismes bénins de type entorse bénigne, contusions, et des tendinites (inflammation des tendons).

Produit indisponible
Quantité 
+
-

Maximum 1

Livraison dès 3.99 € à domicile, point relais, click & collect

Livraison offerte dès 49 € de commande

 

Type de produit

Conditionnement

Forme

Mode d'administration

Femme enceinte

Allaitement

Pour qui ?

Principe actif

Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Antarene est un médicament présenté sous forme de gel indiqué chez les adultes et les enfants de plus de 15 ans. Il est préconisé dans le traitement local de courte durée des traumatismes bénins. Notamment des entorses bénignes et des contusions. Il permet également de soigner ans les tendinites se manifestant par une inflammation des tendons.

 

Ce médicament renferme de l’ibuprofène comme substance active. Les autres composants contenus dans ce dispositif médical sont l’hydroxyéthylcellulose, l’hydroxyde de sodium, l’alcool benzylique, l’alcool isopropylique et l’eau purifiée.

 

La posologie de l’antarene 5 %

Antarene est un dispositif pharmaceutique qui s’administre par voie locale. La posologie recommandée pour le traitement est de 1 application 3 fois par jour. En l’absence de prescription médicale, la durée du traitement pour ce genre de médicament est de 5 jours maximum.

 

Étalez le gel sur la zone douloureuse ou inflammatoire. Il est conseillé d’effectuer des massages doux et prolongé pour faire pénétrer le gel. Prenez soin de bien vous laver les mains après chaque utilisation. Dans l’éventualité où vous avez utilisé ce produit médical alors que vous n’auriez pas dû le faire, prenez soin de bien rincer abondamment à l’eau la zone concernée.

 

Quelles sont les précautions d’emploi pour le gel antarene ?

Il est recommandé de ne pas appliquer ce produit sur les muqueuses ou les yeux. Il est conseillé d’arrêter immédiatement le traitement si vous constatez l’apparition d’une éruption cutanée après application. Il ne faut pas utiliser une dose supérieure à celle recommandée. Il est conseillé de ne pas appliquer le gel antarene sur une surface étendue du corps. Veuillez bien respecter la fréquence et la durée du traitement.

 

Une femme enceinte ou allaitante doit demander l’avis d’un professionnel de la santé avant d’utiliser l’antarene. Sauf avis d’un médecin, les femmes enceintes ne doivent pas utiliser ce produit. Notamment avant le 6e mois de grossesse jusqu’à la 24e semaine d’aménorrhée. La posologie dans ce genre de cas doit être la plus faible possible et la durée du traitement la plus courte possible.

 

Les contre-indications de l’antarene 5 % gel

Ce dispositif médical est contre-indiqué chez les personnes présentant de l’allergie à sa substance active ou à l’un de ses autres composants. Antarene est également déconseillé aux individus ayant un antécédent d’allergie à un médicament apparenté. Il peut s’agir d’un autre anti-inflammatoire non stéroïdien, de l’aspirine, etc.

 

Ce dispositif médical est contre-indiqué chez les femmes enceintes. Notamment à partir du début du 6e mois de grosses jusqu’aux 24 semaines d’aménorrhée. Il est également déconseillé chez les femmes allaitantes, car il peut passer dans le lait maternel. L’application de ce gel sur une peau lésée est fortement contre-indiquée. Notamment en cas de lésions suintantes, d’eczéma, de lésion infectée, de brûlure ou plaie.

 

Quels sont les effets indésirables du gel antarene ?

Ce médicament est susceptible de provoquer des effets indésirables chez certaines personnes. Il peut, exceptionnellement, causer des réactions allergiques cutanées ou générales et respiratoires de type crise d’asthme. Dans ces cas, il est conseillé d’arrêter le traitement et consulter un professionnel de santé.

 

D’autres effets secondaires peuvent également survenir comme des irritations cutanées se manifestant par des rougeurs ou des démangeaisons. Ce médicament peut en outre causer d’autres effets généraux liés à la prise d’anti-inflammatoire non stéroïdien. Ces effets peuvent survenir suivant la quantité de gel appliquée, de la zone traitée et de son état. Ils peuvent aussi apparaitre en fonction de la durée du traitement et de l’utilisation ou non d’un pansement fermé.

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Parmi les traumatismes bénins les plus répandus, les entorses sont très fréquentes. Elles sont le plus souvent localisées au niveau de la cheville à la suite d’une chute ou d’une blessure lors d’une activité sportive. Elles peuvent également toucher d’autres articulations des membres inférieurs (genoux) ou supérieurs (coudes ou poignets).

 

Qu’est-ce qu’une entorse ?

Une entorse correspond à un étirement d’un ou plusieurs ligaments d’une articulation. Cet étirement peut aller jusqu’à la déchirure. Il existe 3 niveaux de gravité pour une entorse :

  • Entorse légère lorsqu’il y a un étirement des ligaments qui n’empêche pas l’articulation de rester fonctionnelle ;
  • Entorse modérée lorsqu’il y a une déchirure partielle d’un ou plusieurs ligaments ;
  • Entorse grave lorsqu’il y a une rupture complète d’un ou plusieurs ligaments. Il se peut que le tendon se détache de l’os.

Les symptômes suivants sont caractéristiques d’une entorse :

  • douleur,
  • gonflement : l’œdème est immédiat en cas d’entorse modérée ou grave alors qu’il n’apparait que le lendemain pour une entorse légère ;
  • difficulté à bouger l’articulation (impossibilité à la faire pour une entorse grave) ;
  • apparition d’une ecchymose pour une entorse modérée ou grave (pas de bleu pour une entorse légère).

L’application d’un gel comme Antarene 5% gel va permettre d’atténuer la douleur et de réduire l’inflammation.

 

Quelles sont les causes d’une entorse ?

Une sollicitation trop importante de l’articulation est à l’origine d’une entorse. Elle a généralement lieu lors d’une activité physique comme le sport, des jeux, un déplacement, etc. Il peut s’agir :

  • d’une perte de l’équilibre qui va entrainer une chute et une tension au niveau de l’articulation ;
  • une mauvaise réception lors d’un saut ou d’une chute ;
  • un appui trop brusque sur une articulation ;
  • une torsion de l’articulation d’une amplitude supérieure à son amplitude normale (c’est notamment le cas lorsqu’on se tourne la cheville sur des sols irréguliers) ;
  • recevoir un coup sur une articulation.

Il faut également savoir qu’une articulation qui a déjà subi une entorse est fragilisée et sera donc plus sujette à en avoir d’autres.

 

Comment réduire le risque d’avoir une entorse ?

L’échauffement est indispensable avant de pratiquer un sport. Il permet de préparer les articulations à être sollicitées et réduit ainsi les risques d’étirement ou de déchirure des ligaments.

 

L’équipement est également important lorsqu’on pratique une activité sportive. Il faut des chaussures adaptées qui vont maintenir les chevilles. Si une articulation est déjà fragilisée, on peut porter des orthèses de sport.

 

Enfin, il faut être à l’écoute de son corps et savoir s’arrêter lorsqu’il est trop fatigué. En effet, la fatigue augmente le risque d’un mauvais mouvement qui peut aboutir à une foulure ou une entorse

Laurence Silvestre

Docteur en Pharmacie

Section d'inscription : A - Numéro RPPS : 10001822864

 

 

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Laboratoires Élerté
181 Rue André Karman
93300 Aubervilliers


+33 (0)1 48 34 75 03

 

elerte@wanadoo.fr

Retour en haut
Description
Le conseil du pharmacien
MARQUE
Notes et avis

Avis des internautes sur Antarene 5% gel - tube de 50g (1 avis)

- Posté le dimanche 13 septembre 2015 par yannick PP
Appliqué 2x par jour sur une blessure ancienne dont la douleur persistait.
Il a fallu 4-5 jour... (Lire la suite)
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Nos conseils santé
Quelles pommades anti inflammatoire choisir ?
Quelles pommades anti inflammatoire choisir ?
Santé
Le recours à une pommade anti-inflammatoire est une bonne solution pour soulager rapidement et efficacement les douleurs articulaires. Il en existe beaucoup sur le marché. Mais comment les choisir ? Voici nos conseils.
En savoir plus
Quel gel anti inflammatoire choisir ?
Quel gel anti inflammatoire choisir ?
Santé
Un gel anti-inflammatoire s’utilise en application cutanée. Il permet de soulager les douleurs et les gonflements résultant de lésions articulaires bénignes ou chroniques. Il est disponible tant sur ordonnance qu’en vente libre. Cependant, il est essentiel de bien choisir le bon gel anti-inflammatoire en cas d’automédication.
En savoir plus
Quel patch anti inflammatoire choisir ?
Quel patch anti inflammatoire choisir ?
Santé
Souffrez-vous d’une inflammation au niveau de vos muscles ou de vos articulations ? Qu’elle soit passagère ou récurrente, vous pouvez l’apaiser à l’aide d’un patch anti-inflammatoire. Quel patch anti-inflammatoire choisir ? La réponse est dans l’article qui suit.
En savoir plus
Informations mises à jour le 21/01/2021 à 09:57:32