Anemie fer : tous les produits pour l'anémie ferriprive

Jus d'argousier bio Weleda - flacon de 250ml
Produit en stock
13.09 € 9.82 €
-25%
Ergy C 400 poudre Nutergia - boite de 125 g
Produit en stock
20.20 €
Acérola 1000 BIO Nat&Form - 30 comprimés
Produit en stock
6.53 €
Tonus et Energie Herbesan - boite de 20 ampoules
Victime de son succès
17.86 €
Elusanes Camu Camu Naturactive - boîte de 30 gélules
Produit en stock
6.29 € 5.03 €
-20%
Acérol C Nutergia - pot de 60 comprimés
Produit en stock
12.08 €
Acérola 1000 mg Orthonat - boite de 100 comprimés
Victime de son succès
17.15 €
Acérol C Nutergia - tube de 15 comprimés
Produit en stock
4.97 €
Tardyferon 50 mg - 30 comprimés enrobés
Produit en stock
2.72 €

L’anémie en fer est caractérisée par une chute du nombre de globules rouges contenus dans le sang. Ce mal est caractérisé par différents signes dont la fatigue, la pâleur du teint ou encore l’essoufflement. L’anémie ferriprive survient généralement à cause d’un manque de fer. Cet élément est en lien aux cellules et permet à celles-ci de créer de l’énergie pour qu’elles puissent accomplir leurs fonctions.

 

Comment comprendre la carence en fer ?

L’anémie ferriprive est due à des pertes sanguines graves et chroniques. Sinon, elle est aussi causée par une carence en fer depuis l’alimentation du sujet. Certes, comme le corps humain ne peut créer du fer, il est obligé de le puiser à travers les aliments. Parfois, le sujet souffre d’un dysfonctionnement en matière de fabrication de fer dans l’hémoglobine.

 

Quels sont les signes de l’anémie ferriprive ?

Les personnes qui souffrent d’une anémie ferriprive ne le remarquent pas lorsque le problème est encore léger. Cependant, les signes tendent à se dégrader rapidement. Une fois que l’anémie devient plus grave, les signes sont de plus en plus évidents. Le sujet est alors en proie à une fatigue anormale, en plus d’un teint pâle et du pouls qui tend à s’amplifier. L’essoufflement est plus prononcé et le patient a les pieds et les mains froids, ainsi que des maux de tête. Il souffre d’étourdissement et de diminution de performances intellectuelles.

 

Qui sont les personnes qui peuvent souffrir d’une carence en fer ?

De nombreuses personnes peuvent se heurter à une carence en fer. Tel est le cas des femmes parvenues à l’âge de procréer. Ces dernières ont des menstruations abondantes expliquées par le manque de fer. De même, les femmes ayant des grossesses rapprochées ou multiples peuvent se voir confrontées à ce problème. Les adolescentes et les enfants âgés entre 6 mois et 4 ans font également partie des sujets à risque.

 

Les individus atteints d’une pathologie menant à une mauvaise absorption du fer sont également susceptibles de souffrir de ces maux. C’est notamment le cas des patients en proie à la maladie de Crohn.

 

Certains maux à l’instar des polypes bénins, de l’ulcère gastroduodénal et du cancer colorectal souffrent parfois de manque de fer. Ces problèmes ne sont pas toujours visibles à l’œil nu et nécessitent alors des analyses plus poussées.

 

Pour leur part, les végétariens ne consomment aucune viande animale. Ce faisant, elles font partie des personnes qui peuvent se heurter à une carence en fer. Les bébés qui ne prennent pas la tétée manquent parfois de fer. Il en est de même des personnes prenant certains types de médicaments, dont les antiacides, les AINS… etc. Ces derniers sont dangereux, car ils peuvent entraîner des saignements stomacaux. Les patients sous dialyse à cause d’une insuffisance rénale sont parfois confrontés à un manque de fer.

 

Comment diagnostiquer une anémie en fer ?

Certains problèmes de santé encore méconnus sont souvent à l’origine d’une anémie ferriprive. Ainsi, le médecin doit ordonner des analyses de sang du patient, pour pouvoir établir un diagnostic correct. Le professionnel prescrit alors un hémogramme.

 

D’autres mesures permettent également de déceler une anémie. Pour une anémie ferriprive, le clinicien prescrit une analyse du taux d’hémoglobine. Il demande également à ce que le patient voie son taux d’hématocrite tout en effectuant le compte de globules rouges.

 

Quelles sont les complications d’une anémie en fer ?

Pour certaines personnes, l’anémie semble n’être qu’un problème anodin. Certes, une anémie légère n’impacte pas négativement sur la santé. Cependant, si l’hémoglobine a une valeur en deçà de 80 g/l, les signes physiques commencent à faire leurs apparitions.

Néanmoins, si aucun traitement n’est entrepris, la situation peut devenir encore plus grave, le patient peut alors souffrir de troubles cardiaques. En effet, le cœur est grandement sollicité et le rythme de contraction est plus élevé. Ainsi, le sujet s’expose à un risque d’angine de poitrine. Chez les femmes enceintes, le bébé peut naître prématuré ou avoir un poids de naissance faible.

 

Quels sont les symptômes quand on manque de fer ?

Une personne qui souffre d’anémie peut être pâle et fatiguée en même temps. Le moindre effort l’essouffle et elle est sujette à des maux de tête et une impression de tête qui tourne. Par ailleurs, en se levant de son siège, elle peut éprouver des étourdissements, des vertiges ou encore une faiblesse. Les ongles cassants et les cheveux secs traduisent également un manque de fer.

 

Comment faire pour faire remonter le taux de fer ?

Il est possible d’optimiser l’assimilation du fer grâce à la combinaison de différents éléments et aliments riches en fer. De surcroît, il est nécessaire de prendre de la vitamine C. Cette dernière permet en effet de transformer le fer en une forme que l’intestin absorbe mieux. Il faut alors prendre jusqu’à 75 mg de vitamine C pour un repas. Ce qui permet de gagner 12 % de fer de plus.

 

Est-ce que le fer fait grossir ?

Ce constat est assez surprenant pour certaines personnes, mais le fer n’impacte pas uniquement le niveau d’énergie. En effet, il peut également avoir des répercussions sur le tour de taille. Ainsi, le sujet peut fonctionner au ralenti et ses cellules également. Lorsque ces dernières reçoivent moins d’oxygène, elles ne sont plus aussi efficaces. Ainsi, perdre du poids devient bien plus dur.

 

Est-il possible de mourir de l’anémie ?

Il faut savoir que l’hémoglobine fonctionne à l’image d’un poumon moléculaire. Il s’occupe de transporter l’oxygène vers les tissus et assure ce rôle grâce au fer. Bien que l’anémie soit assez ordinaire, elle peut quand même avoir des conséquences graves, mais aucune enquête n’a encore évalué l’ampleur des problèmes.

 

Quels fruits et légumes contre l’anémie ?

Une cure n’est efficace que si elle est accompagnée d’une alimentation équilibrée et d’un mode de vie saine. C’est pourquoi une personne anémiée doit prendre différents légumes, dont les petits pois, les fèves et les blettes. Les cressons et les épinards ne sont pas en marge. De même, le kiwi, le cassis, la fraise et les oranges peuvent se consommer pour faire remonter le taux de fer.

 

Découvrez toutes les autres gammes pour la carence en fer 

Médicaments pour avoir plus de fer
Les différents traitements de l'anémie ferriprive
Anémie fer : tous les produits pour la carence en fer