Anémie ferriprive : tous les produits pour la carence en fer

Jus d'argousier bio Weleda - flacon de 250ml
Produit en stock
13.09 € 9.82 €
-25%
Ergy C 400 poudre Nutergia - boite de 125 g
Produit en stock
20.20 €
Acérola 1000 BIO Nat&Form - 30 comprimés
Produit en stock
6.53 €
Tonus et Energie Herbesan - boite de 20 ampoules
Victime de son succès
17.86 €
Elusanes Camu Camu Naturactive - boîte de 30 gélules
Produit en stock
6.29 € 5.03 €
-20%
Acérol C Nutergia - pot de 60 comprimés
Produit en stock
12.08 €
Acérola 1000 mg Orthonat - boite de 100 comprimés
Victime de son succès
17.15 €
Acérol C Nutergia - tube de 15 comprimés
Produit en stock
4.97 €
Tardyferon 50 mg - 30 comprimés enrobés
Produit en stock
2.72 €

L’anémie ferriprive correspond à une maladie due à une carence en fer. Cette pathologie se traduit par la réduction du nombre de globules rouges sanguins. Les premiers signes d’une déficience en fer sont l’asthénie, le pouls rapide et les étourdissements. Les jeunes enfants (entre 6 mois et 4 ans), les adolescentes et les femmes enceintes ou en âge de procréer sont les plus affectées par une anémie ferriprive. Les règles abondantes entraînent une perte de sang importante et donc de fer. Certaines maladies comme l’insuffisance rénale accroissent également le manque de fer. Une carence en fer peut occasionner des complications. Comment traiter une anémie ferriprive ?

 

Causes et symptômes de l’anémie ferriprive

Une carence en fer s’avère être la principale cause d’anémie ferriprive. Cette déficience est souvent associée à une insuffisance de production d’hémoglobine et de globules rouges. Cela peut avoir des origines plus variées : menstruation abondante, saignements digestifs, grossesse, alimentation faible en fer, maladie auto-immune entravant une bonne assimilation du fer dans le tube digestif. L’insuffisance rénale est attribuable au manque de fer dans l’organisme. D’autres maladies encore plus graves comme le cancer, la cirrhose de foie et le sida entrent aussi dans le tableau des causes d’une anémie ferriprive.

 

Certaines maladies inflammatoires chroniques comme le rhumatisme engendrent une anémie ferriprive. Cette pathologie requiert plus de fer. Il y a aussi d’autre part le dysfonctionnement de la moelle osseuse, incapable de produire assez de globules rouges.

 

La prise de certains médicaments est aussi associée à un manque de fer. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens aussi bien que l’aspirine, lorsqu’ils sont pris à long terme sont susceptibles d’occasionner des saignements au niveau de l’estomac.

Comment se manifeste l’anémie ferriprive ? Cette pathologie lorsqu’elle est d’une intensité légère peut ne pas déclencher de signe particulier. Souvent, le manque de fer se traduit par une grande fatigue sans raison, un essoufflement plus prononcé lors de l’effort et le malade affiche un teint pâle. Certaines personnes souffrant de cette maladie ont des symptômes comme des maux de tête, du pouls rapide et d’autres présentent des mains et des pieds froids. Une grande carence en fer se manifeste par des étourdissements, voire une réduction de la performance intellectuelle. Il faut donc rester attentif vis-à-vis de ces signes, surtout si vous avez des règles abondantes ou que vous souffrez d’une maladie occasionnant une perte de sang importante.

 

Astuces pour faire remonter le fer rapidement

Le moyen d’augmenter rapidement le fer présent dans notre organisme est de consommer des aliments riches en fer. La spiruline, le cumin et le soja doivent entrer dans vos plats pour vous faire plein de fer. Il faut aussi combiner le fer avec des aliments contenant de la vitamine C. Cette dernière contribue à une bonne assimilation du fer. Elle transforme le fer en une forme facile à absorber par l’intestin. Un apport élevé en vitamine C permet d’accroître l’absorption de fer jusqu’à plus de 10 %.

 

Les besoins en fer accroissent avec l’âge. Les femmes enceintes ou allaitantes ont un besoin important en fer. Il en est de même pour les enfants de moins de 5 ans et ceux qui ne sont pas nourris par le lait maternel depuis sa naissance. Pensez en effet à prendre des compléments alimentaires à base de fer. Ces médicaments sont souvent prescrits par le médecin, en vue de corriger une éventuelle anémie ferriprive. Les suppléments en vente libre sont insuffisants pour traiter cette maladie. C’est pourquoi un accompagnement médical est plus important. Le médecin vous prescrit le dosage exact de fer que vous devez consommer pendant certains temps, afin de corriger une grande déficience en fer.

 

Comment augmenter le taux de globules rouges dans le sang ?

Le fer étant responsable de la formation des globules rouges, il est indispensable que le corps n’en manque pas. Privilégiez les aliments riches en fer et en vitamine C pour une meilleure absorption. En cas d’anémie sévère, la transfusion sanguine se présente comme le moyen le plus rapide pour faire augmenter le taux de globules rouges. Vous pouvez aussi suivre un traitement avec des médicaments, afin d’amplifier vos globules rouges. Seul votre médecin est apte à juger le traitement qui vous convient le mieux pour corriger votre incapacité à produire ces derniers. L’équipe médicale vous proposera des injections d’érythropoïétine. Cette opération consiste à favoriser la formation des globules rouges par l’organisme.

 

Quelles sont les maladies graves causées par une anémie ferriprive ?

En absence de traitement, l’anémie ferriprive engendre une grande complication. Chez les femmes enceintes, une carence en fer peut entraîner une naissance prématurée du bébé. Les troubles cardiaques comme l’angine de la poitrine sont aussi des résultats consécutifs d’une anémie ferriprive mal traitée. Les personnes souffrant de ce genre d’anémie peuvent avoir un accident vasculaire cérébral.

 

Comment traiter naturellement l’anémie ferriprive ?

Il est possible de soigner l’anémie ferriprive avec des remèdes naturels, si elle n’a pas encore atteint le stade élevé. La première étape à faire pour lutter contre cette maladie est de manger des aliments avec du fer en abondance. Vous pouvez aussi prendre des suppléments, si l’alimentation ne suffit pas à corriger l’anémie. Mais il est aussi indispensable de déterminer la véritable cause de cette maladie, afin d’éviter les récidives et les complications. À cet effet, il est important de corriger l’anémie et d’éliminer, s’il y a lieu, l’origine de la perte de sang.

 

Mangez plus de légumes et de fruits, en cas de carence en fer. Les œufs, les volailles et le foie sont tous des aliments contenant cet élément.

 

Le miel et le vinaigre de cidre sont aussi des remèdes naturels pour lutter contre l’anémie. Prenez de l’eau chaude et ajoutez ces ingrédients, afin de faire un thé riche en multitudes de vitamines et de fers. L’argile est aussi dans la liste des solutions naturelles utilisées pour soigner l’anémie ferriprive. Prenez une cuillère à café d’argile verte et ajoutez-la dans un verre d’eau tiède et puis mélangez. Lorsque l’argile tombe au fond du récipient, vous devez boire cette eau minérale qui agit dans la reconstruction de globules rouges.

 

Découvrez toutes les autres gammes pour la carence en fer 

Prendre des médicaments pour le manque de fer
Tous les traitements de l'anémie ferriprive
Anémie fer : tous les médicaments