Sécheresse intime : soins pour le manque d'hydration du vagin

25 % des femmes souffrent de la sécheresse intime avant la ménopause. Presque la moitié d’entre elles n’en font pas part à leur mari, par peur. Pour vous aider à mieux faire face à cette situation, apprenez en plus sur cette pathologie.

 

La sécheresse intime, quésaco ?

La sécheresse intime désigne un manque d’hydratation du vagin. Toutes les femmes sont exposées à ce problème, mais certaines sont beaucoup plus vulnérables que d’autres. C’est le cas des femmes enceintes ou en ménopause, ainsi que les jeunes mères. Le déséquilibre hormonal en est la principale cause. Il en existe également d’autres dont :

- La consommation du tabac ou de drogues,
- Le stress,
- La prise d’alcool,
- Le traitement avec certains médicaments,
- L’utilisation d’une méthode contraceptive,
Et l’infection génitale.

 

Pourquoi suis-je sèche ?

Nombreuses sont les raisons qui font qu’un vagin souffre de la sécheresse. Connaître cette cause permet d’identifier le traitement approprié. La sécheresse intime peut provenir de la diminution de la quantité d’œstrogène, l’hormone responsable de la régulation de l’humidité du vagin. Elle peut aussi être issue d’un trouble de la flore vaginale. Celui-ci peut être dû à l’utilisation de soins intimes inadaptés, à l’irritation de la muqueuse ou au port d’habits trop serrés. La prise de certains médicaments tels que les psychotropes ou les antihypertenseurs présente aussi des risques accrus.

 

À ces diverses causes s’ajoutent les problèmes infectieux qui doivent faire l’objet d’un prélèvement vaginal au moindre doute. Par ailleurs, chaque rapport sexuel doit être précédé d’un bon préliminaire pour limiter les risques de sécheresse.

 

Quel est le lien entre la ménopause et la sécheresse intime ?

Il est d’abord important de souligner que la ménopause perturbe l’équilibre hormonal. Elle entraîne de grands changements chez la femme. En effet, elle modifie la muqueuse vaginale. Celle-ci s’affine et son taux d’humidité diminue. Elle devient ainsi rigide, et cause la plupart du temps des sensations de déchirement et de douleurs. Cela est dû au fait que la paroi antérieure du vagin se colle de plus en plus à la paroi postérieure de la vessie. Il est possible que la sécheresse intime puisse altérer la libido.

 

Comment savoir si on souffre de sécheresse intime ?

Ainsi, la sécheresse intime se traduit par un manque d’hydratation du vagin. La survenue de plusieurs symptômes peut interpréter ce problème. Vous souffrez de sécheresse intime lorsqu’une rougeur apparait sur la partie externe de votre organe génital. La sensation de démangeaison constitue un autre signe. Il en est de même pour l’irritation et l’inflammation locale.

 

La sécheresse intime peut interférer sur la vie de couple étant donné qu’elle peut rendre les rapports sexuels douloureux et réduire la libido. En outre, elle peut aussi augmenter la sensibilité aux infections. Le recours aux petits médicaments à mettre au fond du vagin est vivement conseillé pour traiter la sécheresse intime.

Toutefois, la consultation médicale est le seul moyen de confirmer si une personne est vraiment atteinte de la sécheresse intime. Le médecin commence par poser plusieurs questions pour mieux connaître la patiente. Il réalise ensuite des examens cliniques et gynécologiques. Un prélèvement vaginal est souvent requis, et parfois, un bilan sanguin accompagné de dosages hormonaux pour identifier la cause de la sécheresse intime.

 

Comment soigner une sécheresse intime ?

La meilleure façon de soigner une sécheresse intime est de procéder à une réhydratation du vagin. Pour ce faire, vous pouvez vous servir de plusieurs traitements locaux comme les lubrifiants que vous devez mettre avant chaque rapport sexuel. Si la cause est relative à un déséquilibre hormonal, le recours à un traitement hormonal substitutif s’avère indispensable. C’est aussi valable pour le cas de la ménopause. Néanmoins, les femmes sujettes à un cancer hormono-dépendant ne doivent en aucun cas utiliser des traitements à base d’œstrogènes.

 

Il existe des médicaments sous forme de gel, d’ovule ou de crème pour traiter la sécheresse intime. L’adoption d’une bonne hygiène de vie et l’arrêt de la consommation de tabac sont aussi recommandés. Le gel et la crème sont à appliquer sur la zone sèche. Quant à l’ovule, il doit être placé au fond du vagin à une fréquence régulière d’une à deux fois par semaine.

 

Comment lutter contre la sécheresse intime naturellement ?

Il existe des traitements naturels efficaces contre la sécheresse intime. On distingue l’huile de bourrage, l’huile d’onagre ou l’aloe vera. Certes, ces produits ne sont pas plus performants que les œstrogènes, mais ils sont capables de soigner les formes légères de sécheresse vaginale. Ils s’adaptent aussi à celles qui ne tolèrent pas les traitements aux œstrogènes. L’application se fait directement au niveau de la vulve pour jouir des vertus apaisantes.

 

L’huile de coco possède des propriétés antibactériennes, antifongiques et hydratantes. Elle convient aussi au traitement des mycoses. Elle est aussi idéale lors de la pré-ménopause et de la ménopause en guise de soin quotidien. Généralement, les produits naturels sont à appliquer tous les jours jusqu’à la guérison.

 

Comment hydrater les parties intimes ?

Pour hydrater les parties intimes, l’utilisation d’un lubrifiant s’avère efficace. Cette substance assure l’épanouissement de votre vie sexuelle. Elle évite les douleurs au cours des rapports sexuels tout en favorisant le confort. Vous devez recourir à ce produit dès que vous constatez les premiers signes d’inconfort. Aussi, la pratique d’un rapport sexuel régulier est aussi indispensable pour hydrater le vagin. Le lubrifiant est à appliquer à l’entrée du vagin avant chaque rapport sexuel.

 

En plus de l’utilisation d’un lubrifiant, vous devez également bien soigner vos préliminaires pour lubrifier naturellement votre vagin. La pratique d’une activité sexuelle régulière réduit les risques de sécheresse vaginale. Vous pouvez aussi consulter l’avis de votre médecin traitant ou de votre gynécologue pour avoir la solution adéquate.

 

Comment prévenir de la sécheresse intime ?

Afin de prévenir de la sécheresse intime, l’adoption d’une bonne hygiène locale est nécessaire. Il est aussi proscrit d’employé des produits agressifs. L’arrêt de la consommation du tabac et de l’alcool s’avère être obligatoire. Il est également conseillé de porter des sous-vêtements fabriqués à partir de tissus doux tels que le coton.

 

Découvrez les autres gammes pour traiter les mycoses vaginales

Tous les ovules pour stopper les mycoses

Les traitements pour soulager les brûlures vaginales

Produits conseillés pour lutter contre les démangeaisons vaginales

Traitement pour soulager les démangeaisons de la mycose vaginale 

Tous les traitements pour soigner la mycose vaginale

Ovules vaginaux : moyen efficace pour lutter contre les mycoses

Produits pour prendre soin de la flore vaginale

Produits pour faire face aux démangeaisons vulvaires

Soins pour soulager les sécheresses intimes

Tous les traitements contre les mycoses vaginales

Traitement contre la candidose vaginale

Soigner les infections vaginales

Soins pour apaiser les irritations vaginales

Produits efficaces pour traiter la mycose génitale

Traitement pour soigner les infections gynécologiques fréquentes du vagin