Si dans son usage traditionnel, le menthol était apprécié en médecine chinoise, il intervient de nos jours en thérapie moderne. En effet, ce composant possède de nombreuses vertus médicinales lui conférant une place importante dans certains types de médications. 

 

Origine du menthol

Composé organique appartenant à la famille des alcools monoterpèniques, le menthol est une substance obtenue à partir de la menthe. Les plantes qui en contiennent sont la menthe poivrée et la menthe des champs. Il est à préciser que, contre toute attente, la menthe verte ne contient pas ce composant. L’extraction du menthol se fait, soit par un processus de synthèse, soit à partir de l’huile essentielle de menthe.

 

Physiquement, cette substance se présente sous forme de poudres blanches cireuses qui commencent à fondre à une température supérieure à 25 °C.

 

Voici le taux de présence de menthol dans les menthes :

  • La menthe poivrée en contient entre 30 à 55 % de sa composition.
  • La menthe des champs est quant à elle considérée comme la plante (menthe) la plus riche en menthol. En effet, elle peut en contenir jusqu’à 75 % dans sa composition chimique.

Le menthol : reconnu pour son effet de fraîcheur

Depuis toujours, le menthol a été reconnu pour son effet fraîcheur. En effet, cette substance se compose de certains éléments qui sont capables de générer du froid. Grâce à cette caractéristique, le menthol peut stimuler certains éléments thermorécepteurs se situant en dessous de la peau. D’ailleurs, cet effet de froid est en grande partie à l’origine des différents bienfaits du menthol dans son usage médicinal.

 

Les propriétés du menthol

Si le menthol est si apprécié en médecine, c’est parce qu’il dispose de nombreuses propriétés médicales.

  • Antalgique

Le menthol possède une propriété antalgique locale, c’est-à-dire, qu’il permet d’apaiser les douleurs. L’effet de froid qu’il procure peut agir en cas de douleurs musculaires, de névralgie et de coups. Par ailleurs, il provoque un effet anesthésiant au niveau de la muqueuse de l’estomac pour empêcher les nausées et les vomissements.

  • Stimulant général et neurotoxique

Le menthol peut stimuler le muscle cardiaque en agissant en tant que cardiotonique. Son effet stimulant lui procure aussi un bienfait neurotoxique en améliorant la vigilance et la concentration.

  • Antibactérien

Ce composé est aussi un bactéricide qui peut lutter contre le staphylocoque doré, le streptocoque et le cobacille.

  • Antifongique

En cas de candidose, d’infections pulmonaires ou cutanées, le menthol peut agir en tant qu’antifongique contre les champignons responsables de ces infections.

  • Antiviral

Le menthol peut aussi être efficace contre les virus responsables des herpès.

  • Antiparasitaire

L’action antiparasitaire du menthol est généralement efficace pour contrer le shigellose, une gastro-entérite aigüe.

  • Antispasmodique

Le menthol est en mesure de supprimer les spasmes digestifs et intestinaux. En effet, ce composant agit sur le sphincter d’Oddi ainsi que sur les contractions musculaires de l’intestin grêle.

  • Anti-inflammatoire

Lors d’un processus inflammatoire, le menthol agit pour empêcher la formation des substances pro-inflammatoires. Il peut ainsi soigner les récidives inflammatoires sur l’arbre respiratoire et sur le côlon.

 

Indications du menthol

  • Troubles digestifs : ballonnement, nausées, vomissements, etc.
  • Arthrite
  • Maux de dos
  • Entorses
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Certains types d’infections pulmonaires
  • Etc.

Comment utiliser le menthol ?

Pour bénéficier des bienfaits médicinaux du menthol, les thérapeutes indiquent l’utilisation du menthol dans son état brut (par les feuilles de menthe), de l’huile essentielle de menthe, et des médicaments à base de menthol.

  • Utilisation des feuilles de menthe

Rappelons que les plantes contenant le plus de menthol sont la menthe poivrée et la menthe des champs. Pour profiter de leurs propriétés digestives, elles peuvent être utilisées sous forme d’infusion. Pour ce faire, prenez une cuillérée de poudre de feuilles séchées, à laquelle vous ajouterez 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser pendant une dizaine de minutes, filtrez et buvez à chaud. Cette préparation est à prendre 3 à 4 fois par jour, entre les repas.

 

En cas d’infection cutanée, les feuilles de menthe broyées peuvent être appliquées sur la peau. Vous pouvez aussi les utiliser sous forme de cataplasme sur les seins engorgés. Pour cela, pilez les feuilles de menthe et mélangez-les avec de la farine de froment avant d’appliquer.

  • Utilisation des huiles essentielles riches en menthol

Grâce à sa richesse en menthol, l’huile essentielle de menthe poivrée ou de menthe de champs peut être utilisée en cas de choc et de coup sans plaie ouverte. Pour ce faire, diluez-en 10 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale et appliquez sur la zone concernée.


Comme le menthol dispose d’un caractère hypertensif, il peut être utilisé en cas d’hypotension. L’huile essentielle de menthe poivrée est à utiliser en olfaction.


Cette huile peut aussi servir en tant que produit de massage en cas de jambes lourdes ou gonflées. Diluez l’huile essentielle à 10 % avant de l’appliquer en massage.


Le menthol contenu dans l’huile essentielle de menthe poivrée peut également soulager les douleurs menstruelles. La substance est à diluer dans de l’huile végétale de votre choix avant d’être appliquée en massage sur le bas-ventre.


Comme le menthol offre un bienfait décongestionnant, vous pouvez utiliser l’huile essentielle de menthe poivrée en cas de nez bouché. Attention, l’application doit se faire uniquement sur les ailes du nez, mais pas à l’intérieur. Mais, il est également possible de l’utiliser en olfaction.


La propriété digestive du menthol permet à l’huile essentielle de menthe poivrée d’être utilisée contre la diarrhée. Pour cela, l’huile essentielle est diluée à 20 % dans de l’huile végétale, à appliquer avec un léger massage sur l’abdomen.


Le menthol étant reconnu pour son arôme, il peut traiter la mauvaise haleine en déposant une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur le palais ou sur la langue.

  • Utilisation de médicaments à base de menthol

En pharmacie, il existe de nombreux types de produits à base de menthol : pastille, pommade, gel, etc. Ces médicaments sont destinés à être utilisés pour lutter contre divers types de maladies. 

 

Ainsi, chaque patient devrait tenir compte des prescriptions médicales ou de la notice pour connaître la posologie nécessaire. 

 

Précautions d’usage

Chez une femme enceinte, le menthol ne doit être utilisé qu’en cas de nécessité absolue. Par ailleurs, il est toujours recommandé de consulter un médecin avant d’en utiliser.


On ne sait pas si le menthol peut passer dans le lait maternel ou non, ainsi, par mesure de précaution, évitez de vous en servir si vous allaitez.


Les huiles essentielles contiennent des agents allergènes.