» » » Aphte, gingivite

Aphte, gingivite (Maux de bouche)

Conseils santé

 

Les aphtes sont de petites ulcérations douloureuses dans la bouche généralement sur la langue ou sur l'intérieur des joues. Certains aliments sont des facteurs de développement : noix, gruyère, noisettes, fraises, amandes ainsi que le tabac. Les aphtes sont généralement anodins et disparaissent en 10 jours environ. 


Le traitement homéopathie se prend généralement jusqu'à amélioration des symptômes, 3 granules 3 à 5 fois par jour des souches les plus évocatrices des symptômes : 

  • Borax 5 CH : est utilisé en cas d'aphtes qui saigne facilement avec une sensation de chaud dans la bouche accompagnée d'une hypersalivation. 
  • Mercurius Solubilis 5 CH : est préconisé pour la mauvaise haleine, des gencives enflées, ulcérations et des aphtes au niveau de la bouche et du pharynx (traitement de première intention).
  • Natrum Muriaticum 7 CH : est utilisé pour des aphtes à répétition, présent surtout chez l'enfant. 
  • Sulfuricum Acidum 7 CH : est conseillé en cas de présence d'aphtes chez les patients alcooliques. 
  • Muriatic Acidum 7 CH : est indiqué pour des aphtes avec une sécheresse importante des muqueuses chez les personnes sujettes aux allergies au soleil. 
  • Magnesia Carbonica 7 CH : est conseillé pour des aphtes douloureux sur les lèvres et/ou la bouche, chez les patients souvent spasmophiles et sensibles au niveau de l'intestin. 

Un traitement en complément est possible en mélangeant 50 gouttes chez l'adulte soit 1 goutte par kilo chez l'enfant de chaque remède (Ficus Carica bmgd1 avec Alnus Gmutinosa bmgd1) dans un verre d'eau, le matin et le soin jusqu'à amélioration. 


Vous pouvez également compléter ce traitement par l'oligothérapie en prenant les deux souches suivantes jusqu'à amélioration : 

  • Manganèse-cuivre oligo-élément : 2 prise par jour. 
  • Bismuth oligo-élément : 1 prise jour (uniquement chez l'adulte). 

Le saviez-vous ? En cas de présence d'aphtes, réduire l'alimentation pendant un ou plusieurs jours. Ne boire que de l'eau, seul ou avec un peu de chlorure de magnésium et de jus de citron. Vous pouvez également faire des bains de bouches et des gargarismes avec des essences végétales naturelles très diluées (anis, badiane, benjoin, cannelle de Ceylan, girofle, menthe, romarin, citron, sauge...). Reprenez progressivement votre alimentation en évitant l'excès de fruits acides, d'aliments farineux et sucrés, et surtout de condiments irritants (poivre, piment, curry, etc.).

Aphte, gingivite


Un remède homéopathique plébiscité

Si vous optez pour l'homéopathie, un professionnel devra être consulté au préalable. Avec l'homéopathie comme avec les autres traitements, il y a divers moments à respecter pour chaque ingestion de produits. Afin d'avoir une prescription adéquate, le rôle des professionnels de santé est fondamental.



Une médecine complémentaire qui a prouvé son efficacité ? L'homéopathie !

Née au tout début du XIXème siècle, l'homéopathie a été fondée par un Allemand, Samuel Hahnemann. Elle a multiplié les preuves de son efficience, tel que ça a été affirmé dans de multiples recherches cliniques. Médecins comme patients, tous sont aujourd'hui convaincus par l'homéopathie, une médecine douce et très répandue. Les pharmaciens sont de façon générale en mesure de vous donner des informations supplémentaires et ils vendent quasiment tous.

 

L'homéopathie ? C'est simple à comprendre !

Le potentiel d'autoguérison de notre corps est au cœur de la pratique homéopathique. L'homéopathie trouve la technique pour provoquer celui-ci. Quelles sont les réactions du corps d'un patient quand il est confronté à la maladie ? Ce dernier a-t-il des antécédents médicaux ? La réponse à ces questions est décisive pour l'homéopathe. La similitude est au cœur de cette médecine douce. Comme c'est un dosage précis qui va pouvoir soulager le patient, la question du nombre de prises de substances est capitale. L'homéopathie a recours à différentes substances dont l'origine est végétale ou animale. Une multitude de substances sont employées en homéopathie, dont des substances minérales. Ce sont les substances actives diluées qui font la force de l'homéopathie. Généralement, les produits recevant une haute dilution s'avèrent plus efficaces que ceux qui ont un niveau de dilution inférieur.

 

Les deux écoles de l'homéopathie

On distingue les maladies aiguës des affections récidivantes. Le médecin sait adapter le traitement dans la prescription qu'il vous fait. Une diarrhée ou une grippe, entre autres, ne requièrent qu'un traitement sur une courte période. En cas de maladie récidivante ou chronique, l'homéopathie va d'abord réduire le nombre de crises.

Si vous prenez divers traitements homéopathiques à la fois, votre praticien a choisi une prescription pluraliste. L'homéopathie uniciste ne se sert pas de traitements complémentaires, mais une seule substance active.

 

Des soins naturels pour tout le monde

Des enfants aux personnes âgées, tous peuvent avoir recours à l'homéopathie.

La majorité des traitements homéopathiques sont sous forme de granules, mais on trouve aussi des pommades, gels, etc.