» » » Comment soigner l’herpès avec des huiles essentielles ?

Comment soigner l’herpès avec des huiles essentielles ?

Parfois visibles depuis l’extérieur, les symptômes d’un herpès labial sont à la fois douloureux et disgracieux. Ils créent pour cela cette sensation gênante qui embarrasse les autres. Heureusement, l’huile essentielle est tout à fait efficace pour faire disparaître ces symptômes en un rien temps. Pour vous sentir mieux et oublier cette sensation de mise à l’écart, vous ne pouvez pas vous passer de ce remède naturel, comme l'huile essentielle de ravintsara.

 

Ce guide vous aide justement à découvrir comment utiliser les huiles essentielles pour traiter ce genre d’infection. Il vous informe également de toutes les différentes variétés d’huile essentielle adaptées à ce traitement.

 

Pour se soigner avec des huiles essentielles, découvrir également : 

 

Qu’est-ce que l’herpès ? Causes et symptômes

L’herpès labial est une infection contagieuse et récurrente qui attaque en général la muqueuse buccale. Il porte très souvent le nom de « bouton de fièvre » dans le jargon du quotidien. Parmi les différents types d’herpès qui existent, celui-ci demeure le plus connu et le plus répandu. Malgré cela, son effet reste bénin et ne présente aucun risque majeur pour l’organisme.

 

Toutefois, le cas d’une personne ayant un système immunitaire déficient s’accompagne souvent d’une complication grave. Une fois qu’une personne est contaminée, le virus ne disparaît pas totalement même après une guérison totale. Il se loge dans les ganglions du nerf trijumeau du système nerveux et persiste dans l’organisme tout au long de sa vie. C’est pourquoi la récidive est tout à fait possible pour les personnes vulnérables. La fréquence de cette réapparition varie d’une personne à une autre. Dans le cas de certains, les symptômes n’apparaissent qu’une seule fois dans leur vie, alors que pour d’autres, ils surviennent plusieurs fois par année.

 

D’origine virale, cette affection apparaît après l’intrusion d’un virus appelé herpès simple de type 1 ou le HSV1. Rarement, elle met également en cause le type 2 ou le HSV2. Ce virus se transmet par le biais de la salive, des rapports orogénitaux ou des contacts avec une personne ou un objet contaminés.

 

herpes

 

La contamination se propage d’une personne à une autre ou d’un objet contaminé à une personne. Pour le cas d’une récidive, plusieurs facteurs peuvent favoriser la réapparition des symptômes. La nouvelle affection résulte donc d’un état de fatigue ou de stress, d’un virus comme le rhume ou la grippe, d’une infection bactérienne, d’une immunodépression ou des traumatismes locaux. Elle peut surgir également pendant la période de règles.

 

L’herpès ne présente, pour la plupart des cas, aucun symptôme visible à l’extérieur. Aussi, il reste presque asymptomatique pour la première contamination. Les chiffres parlent de 90 % des cas. Pour les 10 % restants, cette affection provoque une fièvre, une gingivo-stomatite aiguë et des œdèmes. Ces derniers regroupent un bouquet de vésicules rouges et douloureuses autour de la zone buccale, soit sur les lèvres, autour de la bouche ou à l’intérieur du nez. Ces genres de boutons peuvent s’installer aussi sur le menton, sur le bord des oreilles ou sur la joue. Chez d’autres personnes, l’herpès entraîne également l’apparition d’autres formes d’affections sur la zone concernée.

 

On assiste donc à des picotements, à une sensation de brûlure, à des démangeaisons, à un engourdissement ou à un état de fatigue. Heureusement, ces symptômes disparaissent au bout de 14 jours maximum et ne laissent aucune cicatrice sur le visage.

 

Pour les cas d’un immunodéprimé ou d’une personne qui souffre de déficit immunitaire, l’herpès apporte des symptômes plus graves et plus compliqués. Il entraîne des infections oculaires comme les encéphalites ou les kératites. Le cas d’une récidive demeure également plus fréquent pour ces catégories de personne.

 

Quelles sont les meilleures huiles essentielles contre l’herpès ?

Pour traiter l’herpès labial, il existe différentes variétés d’huile essentielle. Selon leurs propriétés respectives, ces remèdes naturels demeurent très efficaces pour traiter cette affection. Vous avez l’embarras de choix parmi ces différentes variétés. Seulement, les huiles essentielles de menthe poivrée, de niaouli, de ravintsara et de lavande aspic restent les plus sollicitées et plus connues. Hautement puissantes, ces 4 types d’huile essentielle font d’ailleurs partie des meilleures huiles essentielles contre l’herpès.

  • L’huile essentielle de menthe poivrée

L’huile essentielle de menthe poivrée possède des propriétés rafraîchissantes et antiprurigineuses. Son intervention soulage ainsi les irritations et les démangeaisons occasionnées par le virus responsable de l’apparition de l’herpès labial. Ce remède présente dans sa formule une forte teneur en menthol. Cela permet donc de rafraîchir la zone affectée afin qu’elle puisse supporter les effets des démangeaisons.

 

Il faut utiliser 2 gouttes de cette lotion 5 à 6 fois par jour pendant 5 jours maximum pour le traitement d’un herpès labial. L’idéal pour cela est d’imbiber le bout d’un coton-tige et d’appliquer directement le remède sur la zone affectée.

 

huile essentielle contre l'herpes

  • L’huile essentielle de niaouli

Parmi les variantes de l’huile essentielle soignant l'herpès, celle-ci reste le plus redoutable. Il s’agit en effet d’un antiviral et d’un cicatrisant hautement puissant. Ses molécules d’alcools monoterpéniques purifient et combattent avec efficacité le virus HSV1, responsable des boutons de fièvre. Au moment de la guérison, elles procèdent tout de suite à la cicatrisation de la lésion afin que celle-ci ne laisse pas de trace sur l’épiderme.

 

Pour le traitement avec une huile essentielle de niaouli, il faut imbiber le bout d’un coton-tige avec 2 gouttes de cette lotion, puis d’appliquer cela sur la zone affectée. Ce geste doit être réalisé au moins 5 à 6 fois par jour pendant 5 jours maximum.

  • L’huile essentielle de ravintsara

Dotée d’un actif à la fois anti-infectieux, antiviral et immunostimulant, l’huile essentielle de ravintsara dispose de toutes les qualités pour combattre toutes les formes d’infection cutanée. Ses effets conviennent très bien au traitement d’un herpès labial. Ils combattent les virus responsables de cette affection. Mieux encore ! Sa propriété immunostimulante renforce le système immunitaire de l’organisme afin que celui-ci puisse se protéger des menaces de récidive. Pour cela, des molécules terpéniques comme le cinéole et l’alpha-terpinéol enrichissent sa formule.

 

L’utilisation de l’huile essentielle de ravintsara consiste à appliquer sur la zone affectée à l’aide d’un coton-tige 2 gouttes. Il faut répéter ce geste 5 à 6 fois par jour durant 5 jours.

 

huile essentielle bio

  • L’huile essentielle de lavande aspic

L’huile essentielle de lavande aspic se démarque de toutes les variantes de l’huile essentielle herpès grâce à ses effets apaisants et cicatrisants. Son intervention permet de soulager les démangeaisons occasionnées par les virus du bouton de fièvre. Dotées d’un effet antalgique, ses molécules lui confèrent également la capacité d’apaiser les douleurs cutanées. Ce remède puise ces différentes propriétés à travers ses actifs, dont le linalol et le camphre.

 

Pour le traitement de l’herpès labial avec ce remède, il faut verser sur le bout d’un coton-tige 2 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic. Après cela, il faut l’appliquer sur le bouton pendant 5 jours maximum, et ce, à une fréquence de 5 à 6 fois par jour.

 

huile essentielle contre l'herpes

 

Comment prévenir l’herpès ?

Une fois introduit dans l’organisme, le virus y reste à vie. Il ne disparaît pas, mais demeure latent. C’est en raison de cela qu’il faut à tout prix prévenir si possible avant la première contamination. La prévention est donc comme une obligation pour les personnes n’ayant jamais contracté ce virus. Ces dernières doivent limiter le contact avec un cas de contamination. Elles doivent aussi arrêter d’utiliser les affaires appartenant à d’autres personnes comme les sticks à lèvre.

 

Pour le cas d’une personne déjà contaminée, la mesure préventive consiste à déterminer les facteurs qui favorisent le déclenchement de l’infection. Il faut après cela adapter les mesures de prévention selon ces facteurs.

 

L’exposition excessive aux rayons de soleil fait partie des facteurs qui peuvent réactiver l’herpès (Voir les différentes crèmes solaires). De cette manière, il est conseillé pour une personne déjà contaminée dans le passé de se mettre dans l’ombre lorsqu’elle est dehors. Dans le cas contraire, il faut au moins protéger les zones sensibles à cette affection avec des produits de protection solaire comme les baumes protecteurs contre le rayon de soleil avec un indice FPS 50.

 

D’après des études scientifiques, certains aliments peuvent favoriser la fortification du virus de l’herpès. La capsule qui protège le matériel génétique du HSV1 serait une protéine composée d’acides aminés. Or, celle-ci se trouve dans certaines catégories d’aliments. Parmi ceux-ci, la liste inclut le chocolat noir, l’ananas, les amandes ou les pistaches. Pour priver le virus de cette protéine, il convient donc de limiter la consommation de ces produits alimentaires.

 

Valable pour tous les cas d’affection contagieuse, se laver les mains demeure une règle d’or. Il faut aussi éviter les embrassades avec une personne contaminée et respecter une certaine distance. Ces mesures de protection s’appliquent donc pour la prévention de l’herpès, que laoit pour les personnes saines ou contaminées latentes. En outre, les virus continuent de se transmettre tout au long de l’infection. La contamination ne s’arrête que lorsque les vésicules sont complètement sèches.

 

Pour prévenir l’herpès labial, il est aussi possible de prendre des médicaments antiviraux. Il faut donc prendre les comprimés adaptés à la situation à titre préventif. Cette solution demeure indispensable, surtout pour les personnes qui présentent un cas de récidive fréquent.

 

Globalement, le virus de l’herpès attaque les personnes avec un système immunitaire déficient. Les mesures de prévention pour ces catégories consistent donc à renforcer son organisme. Il convient pour cela d’adopter un régime alimentaire sain, de se reposer avec un bon sommeil réparateur et de pratiquer régulièrement des activités physiques.

 

A propos de l'auteur

 

Laurence Silvestre, Docteur en Pharmacie

 

Titulaire d’un diplôme d’État de docteur en pharmacie, j’exerce la profession de pharmacien en officine depuis plus de 30 ans. J’utilise mon expertise acquise durant ma formation universitaire et la pratique continue de mon métier pour rédiger des articles de qualité à l’attention du grand public. Ces textes contiennent des conseils scientifiques et pharmaceutiques sur différents domaines liés à la santé, au bien-être et à la beauté. Mon expérience professionnelle me permet de vulgariser ces informations pour une meilleure compréhension de la part des patients. En savoir plus sur Laurence Silvestre.