Huile de bourrache

Synerbiol Nutergia - boîte de 60 capsules
Produit en stock
13.90

Posologie

Pour une administration par voie orale, il faut prendre 2 à 4 gélules, en 2 prises, soit 1 à 2 g d’huile de bourrache. Pour l’arthrite rhumatoïde, prenez 6 à 10 g d’huile de bourrache tous les jours.

 

L’huile de bourrache peut être utilisée comme soins réparateurs et apaisants pour soulager l’inconfort de la peau (après soleil, froid extrême). Elle peut servir de base de massage corporel et entrer dans la composition des préparations soins jeunesse (sérums, crème et huile de soin).

 

L’huile de bourrache sur la santé

Cette essence régule le système cardiovasculaire et le système hormonal. C’est un immunostimulant et un anti-agrégeant plaquettaire. L’huile de bourrache régule l’hypocholestérolémie et le taux de triglycérides. Elle harmonise le système nerveux, en agissant notamment sur l’hyperactivité. Elle est aussi efficace contre l’alcoolisme, le syndrome de détresse respiratoire, les mycoses, l’acné et le psoriasis.

 

Favorable au système cardiovasculaire, l’huile de bourrache stimule le fonctionnement du cœur, régule le rythme cardiaque, aide à combattre l’hypotension ou l’hypertension et améliorer la bonne circulation sanguine. En effet, grâce à l’acide gras essentiel AGL qu’elle contient, elle a des propriétés anti-inflammatoires qui diminuent de manière significative le taux de triglycérides, la tension artérielle et le cholestérol LDL. 

 

L’huile de bourrache est bénéfique pour les articulations, le cholestérol, la gingivite, le diabète et la parodontite. Elle prévient le mastose et l’AVC. Vous pouvez l’utiliser en cas de rhumatisme, de thrombose, de stress et de syndrome prémenstruel. Elle est aussi utile en cas de troubles inflammatoires, circulatoires, cardiovasculaires ou liés à la ménopause. Dans les cas de la pré-ménopause et des troubles hormonaux, l’huile de bourrache diminue les règles douloureuses, irrégulières, abondantes, les maux de tête, les troubles de l’humeur et les bouffées de chaleur.

 

Riche en antioxydants, l’huile de bourrache cicatrise, renforce et améliore la croissance des os, des ongles, des dents, des cheveux et de toutes les cellules de la peau. Elle agit en profondeur dans tout l’organisme.

L’huile de bourrache a aussi un effet sur les articulations, les muscles et les tendons. Elle lutte contre les inflammations chroniques comme les lumbagos, les tendinites, les sciatiques, l’arthrose et l’arthrite. Grâce à l’acide gamma-linolénique, l’huile de bourrache constitue un anti-inflammatoire qui réduit la sensibilité au niveau des articulations et la douleur liée à la polyarthrite rhumatoïde. L’acide gras présent dans cette essence améliore la sensibilité des articulations, atténue la raideur matinale et la douleur. C’est un soin efficace pour soulager après un choc violent, une blessure sportive ou pour accélérer la vitesse de guérison et de cicatrisation.

 

Cette essence combat les maladies auto-immunes comme les tumeurs, les ulcères ou les cancers. Elle renforce et stimule le système immunitaire en profondeur, en développant les cellules non-cancéreuses, non-mutantes et saines.

 

Détoxifiante, l’huile de bourrache assainit la lymphe et le sang en combattant les pesticides, les acides, les toxines, les drogues, les alcools, les produits chimiques et les polluants dans l’organisme. Elle favorise la multiplication des globules rouges et blancs sains. Elle stimule aussi la production de cellules de l’organisme.

En améliorant l’oxygénation des cellules, l’huile de bourrache assainit et apporte l’air frais aux poumons en détoxifiant les alvéoles pulmonaires. Par ailleurs, elle joue un rôle dans l’assainissement de la vésicule biliaire et du foie. En effet, l’huile de bourrache nettoie l’organisme après un repas copieux, car elle élimine les toxines présentes dans le sang.

 

L’huile de bourrache possède des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires pour traiter directement toutes les affections dermatologiques (eczéma, psoriasis ou dermatose). Elle régénère et soulage la peau.

 

Comment se servir de l’huile de bourrache sur la peau ?

Utilisée avec une huile végétale, l’huile de bourrache redonne de la souplesse et de la fermeté à la peau. Elle prévient les rides en prolongeant la jeunesse cutanée. Par ailleurs, vous pouvez la combiner avec d’autres huiles comme l’onagre pour soigner les peaux sèches ; la bardane contre l’eczéma ; et le germe de blé contre les rides. La bourrache est à la fois émolliente et adoucissante. C’est un anti-inflammatoire qui tonifie et nourrit la peau.

 

Pour avoir une peau de velours, il est possible de prendre de l’huile de bourrache par voie orale. Pour cela, avalez 1 cuillère à café, 2 à 3 fois par jour durant 3 semaines. En application cutanée, mélangez de l’huile de bourrache, de germe de blé et d’onagre, avec votre crème de jour habituelle.

 

Pour les soins du visage, mélangez de l’huile de jojoba, de germe de blé, de rose musquée, de chanvre et de cameline avec la bourrache. Ajoutez de l’huile essentielle de bois de rose, de palmarosa, de géranium bourbon, puis massez pour l’appliquer sur le visage.

 

L’huile de bourrache sur les cheveux et les ongles

Grâce à cette huile, les cheveux ternes retrouvent leur brillance. Pour son application, effectuez un bain d’huile en la mélangeant avec de l’huile coco. Utilisez le mélange pour masser le cuir chevelu, puis recouvrez d’une serviette, d’un film alimentaire ou d’une charlotte. Laissez toute la nuit et shampouinez au petit matin. Cette huile peut servir de soin sur les fourches et les pointes de cheveux. Elle est une antichute efficace et favorise même la repousse des cheveux. Pour les soins des cheveux cassants, il est possible d’associer l’huile de bourrache avec celle de citron ou d’amande douce. Ce mélange est fait pour les cheveux secs, le cuir chevelu irrité et asséché.  

 

L’huile de bourrache redonne santé et vitalité aux cheveux secs, fatigués, mous et cassants qui perdent tout son éclat. En effet, elle resserre les écailles pour les assouplir et les renforcer tout en hydratant la fibre capillaire. Ses vitamines, ses acides gras mono et polyinsaturés enrayent les chutes et favorisent la repousse.  

 

Par ailleurs, cette essence fortifie les ongles fragiles et cassants ainsi que les cuticules. Elle peut servir de bain d’huile lors de la manucure, pour hydrater les cuticules et renforcer les ongles dédoublés. Pour le bain, trempez les doigts dans un bol avec de l’essence de bourrache durant 10 minutes.

 

Huile de beauté à base d’huile de bourrache

Pour venir à bout des rides, mélangez l’huile de bourrache avec celle de mandarine de petit grain et de chanvre. Utilisez le mélange par massage sur le visage pendant 2 mois. Pour donner un coup d’éclat à la peau, mélangez l’huile de bourrache avec celle de rose de jojoba, de rose musquée, du miel biologique et du jus de citron. Appliquez-la sur le cou et le visage et rincez après une demi-heure.

 

Pour avoir des cheveux brillants et plus forts, mélangez l’huile de bourrache avec celle de romarin, de jojoba, de bay de saint thomas et de la vitamine E. Appliquez le mélange sur les cheveux et le cuir chevelu. Massez, puis recouvrez-vous la tête avec une serviette chaude durant 30 minutes.

 

Précautions d’usage

L’huile de bourrache est sensible à l’oxydation. Elle doit être conservée à une température inférieure à 20°C dans un endroit sombre et à l’abri de l’air. Il ne faut ni la chauffer ni la conserver dans le réfrigérateur. Gardez l’huile de bourrache hors de la vue et de la portée des enfants. Pour un usage cosmétique, ajoutez 8 gouttes de vitamine E pour 100 ml afin de la protéger contre l’oxydation et garder ses propriétés intactes. 

 

Elle est réservée aux adultes, mais est proscrite aux femmes allaitantes ou enceintes. Elle interagit avec certains médicaments comme les anticoagulants, les antidouleurs et les anti-inflammatoires. L’huile de bourrache peut s’avérer hépatotoxique, car elle contient de l’alcaloïde pyrrolizidine. Elle ne peut pas être utilisée sur une longue période sans l’avis d’un médecin. Elle s’emploie 3 à 4 fois par an, en cures de 3 semaines. En cas d’opération chirurgicale prévue, il est plus prudent d’arrêter le traitement 2 mois à l’avance.

L’huile de bourrache peut être utilisée pure sur de petites surfaces. Sur de plus grandes surfaces, il faut la diluer avec une autre huile végétale.

 

Cette essence est interdite aux personnes souffrant d’hypotension, sous traitement anticoagulant ou en cas de pathologies hormono-dépendantes. En cas de surdosage, elle peut entraîner un ramollissement des selles ou des ballonnements.

 

L’huile de bourrache dans la nutrition

La bourrache peut être consommée sous forme de teinture mère extraite de la plante entière. Elle est également présente sous forme de capsules. Toutefois, sa forme pure est la meilleure pour profiter de ses bienfaits et de ses nutriments, notamment la vitamine E et l’oméga-6. Elle peut accompagner les crudités et les salades. Retenez qu’une cuillère à café d’huile de bourrache pure ou sur un peu de pain remplace une source de graisse et constitue un complément alimentaire.